-
Le 19 September 2005 à 00:00 | mise à jour le 03 February 2015 à 23:09

Orléans Roller Street Contest 2005

Orléans Roller Street Contest 2005

Dimanche 4 Septembre : cette journée ensoleillée a été choisie par quelques riders amateurs pour organiser un Street Contest sur des spots Orléanais. De quoi bien commencer cette année scolaire 2005. Voilà le programme...

Article par 

Roller agressif : Orléans Street Contest 2

Ce matin-là le départ fut prévu pour 11h30, donc relativement tard. On devait tous se retrouver à la gare de la Verrière. Arnaud, Hadrien, Citron et Macro sont au rendez-vous. Nous avions opté pour cette solution, dans le but d'éviter de multiples détours en voiture et pour gagner du temps. Finalement nous n'échapperons pas à un tour pour attraper les retardataires, comme Christopher qui sort de table ou Christophe qui viens juste de se lever. Après une brève répartition dans les voitures, nous prenons la route direction Orléans. Le voyage est tranquille. Nous ne tardons pas à arriver. Une fois garé, tout le monde chausse direct et nous prenons la direction du Quick de la place d'Arc. Celui-ci est en face du point de ralliement et du premier spot. Nous engloutissons nos différents menus, certains préférant manger une salade pour rouler léger. En faisant un tour des têtes que nous connaissons et on se rends compte qu'il en vient d'un peu partout, Chelles, Tours, Le Mans, Étampes ; et j'en oublie encore...

Inscriptions et échauffements

Commence ensuite les inscriptions et échauffements sur le spot, pour 5 petits Euros, il nous est possible de participer à une compétition fort sympathique. Certains lorgnent le double kink, mais la grille d'égout disposée devant toute en largeur gêne pour arriver à le prendre correctement. C'est bien dommage... D'autres imposent direct le rythme comme Hadrien avec son Alley-Oop Sunny Day, ou encore Lilian en True Spin Acide et en Unity bien long. A l'origine le contest devait commencer par un muret plutôt tranquille et pas trop haut, mais comme tout le monde préfère celui situé à l'opposé, plus long mais aussi plus haut, la première partie se déroulera donc sur celui-ci. Le speaker, plâtre à la jambe et cône de travaux public dans les mains en guise de porte-voix, commence à s'égosiller pour expliquer les quelques règles pour le déroulement du contest. Il y aura donc des poules, 6 au total ; composées chacune de 4 à 5 riders. Chaque poules dispose de plusieurs minutes de passage, le tout en session libre. L'avantage c'est qu'il n'y a pas de pression, chacun s'exprimant en temps voulu avec quand même un "Last Trick" pour tout le monde avant de passer à la poule suivante.

Début du contest

Le contest commence par quelques jeunes locaux qui en veulent et annonce une relève pleine d'avenir, comme Paulo qui nous rentra un Porn Star To True Spin Top Soyal. Ce n'était peut-être pas le plus beau trick de la journée mais il a encore le temps devant lui pour travailler l'esthétique. Cyril nous fait encore une des compositions dont il a le secret comme son espèce d'Alley Oop Acid Budget Soul. Hadrien quand à lui entre son Alley Oop Fishbrain ou son True Spin Mizu 360° Off, on le sent plutôt à l'aise sur ce muret. Christopher du haut de ces 15 ans fait plaisir à voir rouler. Son Soul To True Spin Mizu fut chaleureusement accueilli par le public tout comme Kayet et son Backside Full Torque 450° Off. Quand il n'est pas en train de rider, Magloire nous fais des commentaires digne d'un Thomas Buchet en pleine forme, on en est presque à se demander lequel copie l'autre. On assista presque impuissant à l'assaut du spot par les Tourangeaux avec leur étiquettes « poulet en vrac » qu'ils viennent coller partout ; un pure moment de rigolade.

Orléans Roller Street Contest 2005Une tranche de rigolade

Peu de temps après ce fut l'arrivée d'un groupe de touristes sur la dalle (des italiennes d'après J.F.). Avec le contest, tous ces corps masculins ont atteint leur taux de testostérone maximum ; et devant un tel défilé de chair fraîche ils ne peuvent se retenir d'exprimer leur joie en poussant des cris de rut apparemment appréciés de ces dames. Elles eurent aussi le droit à une hola. J.F. ne pu se retenir de montrer ses fesses quand l'une d'elle voulu prendre une photo de tous ces mâles entassés et transpirant sous ce soleil de plomb.

Les choses sérieuses reprennent...

Une fois ces émotions passées, le contest reprit son cours ainsi que les pluies de tricks, Kinder nous gratifiant d'Unity et de True Spin Top Soyal d'une propreté digne d'une marque de lessive. Il ne faut pas oublier Renaud qui mange le muret en entier dans un Backside Full Torque To Soul. La chaleur est telle que mon appareil photo commence à faire des siennes. L'écran à des sérieux problèmes d'affichage, pour le préserver je l'éteins. A partir de ce moment je prends mes photos un peu au hasard m'aidant de temps à autre du viseur ; mais impossible de savoir si mes photos sont bonnes. Il faut vraiment que je le change... Les poules s'enchaînent à grande vitesse pourtant il est déjà 15h et il nous faut changer de spot.
Une fois les poules finies, il est temps pour nous de rejoindre le prochain spot, à savoir 2 rails situés sur le campus d'Orléans à 10 minutes en voitures. On assiste à l'embarquement un peu anarchique dans les véhicules. Certains prennent le tramways avec Paulo pour guide. Sur la route les autoradios sont chargés à bloc, la musique à fond ; spécial dédicace à Village People pour certains avec une interprétation de Y.M.C.A. bien plaisante.

Orléans Roller Street Contest 2005Nouveau spot : deux rails

Une fois arrivé, on découvre le spot. Il s'agit de deux rails. Le premier dispose d'une bonne prise d'élan avec un léger virage et un peu de vide derrière, et se fini sur un muret. Le second n'a pas de prise d'élan et fini dans l'herbe. Tout le monde préfère rider le premier. Christophe nous fait comprendre qu'il ne le trouve pas intéressant pour les prises de vues.
Les patins au pieds J.F. se rend compte de la perte de son protège-poignet, heureusement quelqu'un l'aura ramassé, il tient à remercier cette personne, celui-ci lui a sauvé la session.
Les poules reprennent mais on commence par ceux qui ont fini sur le premier spot. Une seule poule aura eu le temps de passer entièrement quand une vieille Renault 21 des familles se gare au loin. Deux gars arrivent en questionnant Celian. Pendant ce temps, Kayet danse littéralement sur le rail avec un Backside Full Torque To Soul To Royal To Alley Oop Top Soyal ; inoubliable. On devine à leurs têtes que ce sont des vigiles et que nous gênons. Ils nous font comprendre que le site du campus est privé et donc que notre  présence est interdite. Malgré quelques tentatives vaines de négociations pour finir le passage des poules en 1/2h pour ne pas gâcher le Contest, on nous prie partir immédiatement sans quoi ce sera la maréchaussée qui s'occupera de nous...

Direction... un autre spot : le rail blanc

Repli général. Tout le monde bouge vers un autre spot. On atterrit au rail blanc. Celui-ci étant toujours sur le site du campus et d'un niveau supérieur, les poules sont abandonnées au profit d'une Jam Session. Cyril lance un True Spin Top Soul à froid, ça met direct l'ambiance. Lilian ne tarde pas à le suivre en lâchant moult grind ; à savoir, Royal, Backslide et Christ Grind.

Le fait que ce soit une Jam Session, ceci motive pas mal de monde comme le jeune Paulo qui finit par se jeter dessus en Porn Star et un autre petit dont j'ai oublié le prénom en Royal plus Disaster qu'autre chose mais bon Royal quand même...
Antoine, de retour sur le rail qui lui assura la victoire pour la première édition du contest, nous fait un inventaire de ses tricks ; Backside Full Torque, Fakie 270° Backside Royal, Backside Fatslide. J'en oublie car la liste fût longue. Mais avec son collègue Julien en Backside Torque, on peux dire qu'Étampes fut bien représentée ce jour-là. Les autres ne s'avouent pas vaincus pour autant et s'acharnent tant qu'ils peuvent comme Kinder avec son Unity, Celian en True Spin Mizu et True Spin Fishbrain. Hadrien aussi se lâche entre ses Fatslide et ses Alley Oop Fishbrain, on peux dire qu'il ne se laisse pas faire. Mais c'était sans compter la présence d'un Cyril en pleine forme qui se chauffe progressivement en Kindgrind puis Alley Oop Sunny Day et Backside Savannah pour finir avec ce gap en 540°  et quelques minutes plus tard un énorme 450° Royal sur le rail.
Orléans Roller Street Contest 2005Pour un Contest amateur, on aura rarement vu autant d'ardeur sur un rail, le pauvre il doit encore s'en souvenir. A plusieurs reprises la session est 

Dernier spot

entrecoupée d'inquiétudes à la vue de la Renault 21 qui rôde dans les parages. Une fois que tous les riders ont fini de s'exprimer sur le rail, les organisateurs, la conscience peu tranquille, décident de nous présenter le spot final.

Le dernier spot fut soigneusement choisi par Antoine et n'avait à ce jour jamais été ridé. Il s'agit d'un Kink en 3 parties avec un virage à presque 45° dans sa dernière partie. Cela commence par un défrichage à l'aide de la béquille du speak officiel par Cyril. En effet, Magloire le speaker non-officiel continue encore et toujours ses commentaires au verbe bien imagé et au débit constant. Pour ce dernier spot, peu de volontaires se présentent.
Cyril inaugure le spot en lançant Top Soul  sans parvenir à la finir ; il atterrit à plusieurs reprises dans les marches. Lilian le suit également en Top Soul mais finit dans les buissons, à se demander s'il aime ça. Cyril parviendra à finir le rail dans un Half Cab Top Soul à peine croyable. Par la suite il déclencha l'hystérie quand il lança son Top Soul To 540° Bio par dessus la dernière volée de marches. Il ne manquait, hélas, pas grand chose pour qu'il le rentre. Il s'essaie une deuxième fois sans plus de succès ; vive les protèges-poignets... Entre deux passages de Lilian et Cyril, Renaud se lâche en nous rentrant un Soul To Royal bien propre. Lilian lança l'idée de prendre le rail en sautant debout du muret situé à côté du rail.

Orléans Roller Street Contest 2005

Mais ce fût Cyril qu'inaugura ce passage en premier sans parvenir à la fin. Lilian le fini en Top Soul bien frais. Cyril loin, d'avoir dit son dernier mot, donne la réplique en Top Soul To Backside Savannah. C'est la guerre ouverte entre ces deux finalistes. On notera aussi le passage d'Arnaud le resquilleur qui lança un Soul juste à la fin alors que tout le monde commence à se diriger vers le campus pour les résultats.

Les résultats

Après un court temps de délibération entre les juges, ceux-ci donnent le verdict final. En troisième position ex-aequo on trouve Celian et Renaud pour leur combativité tout au long de la journée. La deuxième place est décernée à Lilian pour avoir ridé tous les spots et jeter du gros. Quand à la première place les juges auront vite fais de choisir le meilleur rider de la journée, qui n'est autre que Cyril pour avoir lancer le trick le plus dingue à chacun des spots. Celui-ci empoche la totalité des inscriptions, c'est à dire, pas loin de 200€.

Christophe et J.F. font le tour des vainqueurs histoire de recueillir leurs impressions à chaud de cette journée. Apparemment, tout le monde a apprécié et on espère que cela motivera les organisateurs pour un Orléans Street Contest III. Pour l'heure il est temps pour nous de se remplir le ventre et de nous hydrater, le soleil nous a bien cuit et desseché. Quelques biéres et menu XXL plus tard, on charge les voiture direction La maison. Le temps de faire le plein des voitures et nous sommes sur la route du retour.

Résultats

1) Cyril Daniel
2) Lilian
3) Celian
3) Renaud

Quelques photos

   

Liens utiles

Texte et photos : JFBest
Mis en ligne  le 19 September 2005 - Lu 4308 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB