-
Le 07 May 2020 à 08:00 | mise à jour le 07 May 2020 à 08:25

Limiter l'usure des roues avants et arrières grâce au panachage

Limiter l'usure des roues avants et arrières grâce au panachage

Les roues à l'avant et à l'arrière du patin s'usent plus vite que les roues au centre parce que ce sont celles qui subissent la poussée. A moins que vous soyez slalomeur et que vous aimiez les roues en "banane", vous vous rendrez vite compte du désagrément que cela occasionne en patinant. Voici une solution efficace pour limiter le phénomène...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Des roues plus dures à l'avant et à l'arrière

Pourquoi la roue avant s'use-t-elle plus vite que les autres ?

En général, la roue avant des rollers est celle qui s'use le plus vite en patinant. Cela vient du fait que la poussée se finit généralement par la pointe du pied. Du coup, la roue avant se biseaute avant les autres. Au fil du temps, le patinage perd de l'efficacité car les appuis deviennent plus fuyants.

Une banane naturelle

Au bout d'un moment, si l'on intervertit pas les roues, la roue avant ne touche plus le sol tant elle est usée. On parle alors de "banane". Cela peut aussi arriver avec la roue arrière, mais c'est moins courant. Cette configuration est utilisée par les slalomeurs freestyle pour gagner en maniabilité dans leurs figures.

Comment faire pour limiter l'usure des roues avant et arrière sans perdre l'adhérence ?

Le fait d'avoir des roues tendres procure davantage d'accroche, mais elles s'usent plus vite. Les roues dures s'usent moins vite mais elles accrochent moins.  Utilisez donc des roues plus dures sur les extrémités de vos platines, pour concilier les deux caractéristiques ! Cette technique s'appelle le "panachage".

Le panachage : c'est le fait de combiner des roues de même diamètre aux propriétés différentes.

Roues MPC Storm

Comme vous pouvez le constater sur ce schéma, les roues centrales sont d'une dureté inférieure (78A) alors que les roues à l'extérieur sont plus dures (82A). Ce principe peut être utilisé en randonnée ou en roller course.

Le panachage : un procédé utilisé sous la pluie

Quand il pleut, les patineurs de vitesse cherchent à améliorer leur accroche sans sacrifier la glisse. C'est pourquoi ils combinent souvent des roues de pluie avec des roues standards. Les "roues pluie" ont une bonne accroche mais manquent de glisse. Elles peut être couplées avec des roues plus dures qui amélioreront le roulage tout en restant en sécurité sur un sol mouillé.

Liens utiles

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 07 May 2020 - Lu 25435 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB