-
Le 29 June 2005 à 00:00 | mise à jour le 12 January 2011 à 09:05

Essai matos : Test du T.R.S. Tory Treseder

Essai matos : Test du T.R.S. Tory Treseder

Le T.R.S. Tory Treseder est le dernier Promodel né chez Rollerblade. Il avait la lourde tâche de corriger les défauts de la gamme précédente dont le modèle le plus connu n'était autre que le T.R.S. Alpha. Qu'en est-il vraiment ? Test...

Article par 

Test

Le T.R.S. Tory Treseder propose à nouveau un spoiler apparent. nous avons pu constater un changement de matériaux et une boucle tournée vers l'extérieur.

Rigidité

On pouvait donc s'attendre à enfin disposer d'une vraie souplesse de la part de ce patin mais malheureusement, il n'en est rien. Il reste toujours aussi rigide et rien ne permet de l'assouplir, pas même les heures de ride intensives.

Maintien

En ce qui concerne le maintien, les lacets ont un rôle purement décoratif. Le chausson additionné au spoiler permettent un bon serrage et un bon maintien de la cheville.

Confort

Côté confort, Rollerblade annonçait de gros progrès du chausson et il est vrai que le chausson est plus confortable que le précédent et plus agréable au pied. Cependant il reste un peu trop épais. Le choc absorbeur est, quant à lui assez gros, et permet de bon amortissement des chocs.

Serrage

Pour le serrage, le laçage est donc purement décoratif. La coque trop rigide ne plie pas sous la pression des lacets. Quant à la boucle, que l'on laisse en général peu serrée pour plus de avoir souplesse, elle se révèle vite fragile et son retour sur le coté extérieur du patin presque sans protection l'expose davantage aux chocs.
En ce qui concerne la chaussure, on regrette donc l'overboot sur le spoiler qui offrait une protection aux boucles. Le chausson bien que plus confortable ne cache pas le manque évident de souplesse du patin et son manque de résistance. Le chaussant est donc très décevant par rapport au attente des riders aimant Rollerblade.

Platine

Sur ce promodel, on peut profiter d'une platine Able. C'est un produit solide avec un bon groove, qui nous offre une bonne glisse homogène, aussi bien en park qu'en street. Celle-ci est destinée à être en flat pour une meilleure accroche dans les courbes.

Soulplate

La grande nouveauté de ce patin est sa Soulframe/Soulplate. Là, on constate un gros échec de la marque. On a affaire aux mêmes matériaux très fragiles, sans l'encoche sympathique de la backside plate des anciens models. La nouvelle forme est encore moins facile à rouler en somme.

Roues

En ce qui concerne les roues, une autre déception est l'absence des roues Heat du rider, remplacées par des Rollerblade estampillées au nom de Treseder. Elles possèdent une bonne adhérence mais qui ont tendance à fondre vite.

Roulements

Les roulements choisis sont des ABEC 7. C'est peut-être de trop sur un modèle de street, mais ils sont solides, malgré les gaps, la vitesse est excellente.

Visserie

Les axes sont des 8 mm, également très solides. On regrette cependant l'absence de bloqueur pour positionner les roues selon sa façon de rouler.
Nos impressions générales sur le train roulant : Encore de gros regrets, La platine ne résout pas les nombreux problèmes dûs aux Soulplates trop fragiles. On regrettera aussi que le Promodel ne soit pas mis davantage en valeur par les sponsors du rider.

Conclusion

On cherche encore en quoi ce patin est un Promodel... mis à part la présence de la tête Tory Treseder sur la semelle. La souplesse reste le point faible de ce patin qui se destine alors à des rider pratiquants le park et la rampe. Le Treseder aurait mérité une meilleure finition avec notamment des roues Heat et une meilleure Souplate/Soulframe. Cette dernière possède autant, si ce n'est plus, de défaut que son prédécesseur. Côté rapport qualité/prix, à 299 Euros ce Promodel montre vite ses limites et reste cher. Les nombreuses pièces de série ne laissent pas place à une réelle mise en valeur du rider qu'il représente. C'est donc un patin donc de qualité moyenne qui n'offre rien d'innovant malgré des efforts sur le chausson.

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Platine Able
+ Esthétique originale
+ Stabilité

Les moins

- Confort
- Poids trop important
- Solidité des matériaux
- Souplesse inexistante

Notes

Souplesse 04/10
Maintien 07/10
Serrage 06/10
Confort 07/10
Châssis / Platine 07/10
Roulements 09/10
Roues 06/10
Axes et visserie 06/10
Soulplate/backside plate 05/10
Rapport qualité/prix 06/10
 

NOTE FINALE :

63%

Caractéristiques techniques

Marque : Rollerblade
Coque : TRS Tory Treseder (Promodel) - Harboot T.R.S. Overboots
Chausson : Rollerblade PFS Specialized Adv.
Châssis : UFS Able Professional
Plates : H-Block intégré - Soul Plates interchangeables
Roulements : ABEC 7
Roues : Rollerblade Tory Treseder 58 mm 88A
Serrage : Lacets et boucle métal
Entretoises : Aluminium
Pointure : 39 au 45
Prix : 299 Euros
Commentaire : Pad amortissant intégré - Unisexe
Usage conseillé : Agressif, patin plutôt orienté park.
Produits concurrents : Razors Team, Salomon Vinny Minton 2

Galerie photos

Texte : Bobor et Yohann
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 29 June 2005 - Lu 11000 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB