-
Le 19 June 2005 à 00:00 | mise à jour le 03 March 2015 à 08:27

Bilan du Marathon Roller du Val d'Oise, 6ème étape de la French Inline Cup 2005

Bilan du Marathon Roller du Val d'Oise, 6ème étape de la French Inline Cup 2005

Cela faisait longtemps que les patineurs rêvaient de réarpenter les rues de la capitale française lors d'une compétition d'envergure internationale. Le marathon du Val d'Oise a eu la lourde tache de relever ce défi et les sentiments des patineurs sur la réussite de l'événement sont mitigés. Voici le récit des courses masculines et féminines...

Mis en ligne par 

Récit des courses

Le marathon senior homme par Mathieu Boher (Team Nantes Atlantiques)

" La course est partie assez vite de Paris. Nous avons traversé beaucoup de secteurs pavés. La route était souvent mal indiquée. Il y a eu quelques caffouillages à cause des voitures sur le circuit, ça allait mieux à Levallois. C'est à ce moment que Micheal Lannezval est parti. De nombreux contres ont suivi. Au tiers de la course, après Colombes, une échappée de 7 patineurs est partie dans une bosse. Elle se composait de Pier Davide Romani (Salomon), Diego Rosero (Rollerblade), Arian Smit, Florent Babault, Baptiste Grandgirard (Fila), Christophe Luginbuhl (Bont International) et moi-même.
Baptiste ne roulait pas et faisait la course pour son leader. Rosero faisait des attaques régulièrement. Baptiste s'est mis à relayer, l'échappée s'est alors bien entendu. Je pars avec Rosero dans ma roue, mais il tombe. Je me retrouve seul et je pars durant 5 km.
Au bout d'un moment, Arian smit revient avec Rosero dans sa roue. Nous terminons tous les 3 au sprint. Rosero gagne, Smit termine 3ème et je finis second."

Le marathon roller dames

Le team Kia a fait forte impression sur le Marathon de Paris. C'est un triplé des filles en rouge qui est monté sur le podium. Au sprint, Andrea Gonzalez s'impose devant Nathalie Barbotin et Theresa Cliff.

Nathalie Barbotin raconte la course des femmes

"Ce fut une course assez dure de par le parcours qui présentait beaucoup de reliefs et d'imprévisibilité. La chaleur fut également très présente. Plusieurs attaques ont animé le peloton, avec notamment Meghane Buisson. La course a été assez rapide, tout le monde relayait. Il n'y a pas eu de temps morts. A L'arrivée, Andrea termine première devant moi et Theresa. Notre équipière coréenne fait 5ème devant Laura Lardini de Rollerblade qui finit 4ème. Le circuit était difficile, il aurait pu y avoir plus d'attaques si on avait eu plus de visibilité sur le parcours."

La course open par Erwan Le Corre

"Le départ est assez rapide mais sans bousculade, nous avons toute l'avenue Foch pour prendre place dans le peloton. Il faut être prudence en raison des pavés aux croisements et au bas de l'avenue. Pendant quelques minutes le train est sérieux mais pas vraiment rapide.
Après 4 ou 5 km, je place une première attaque et prend une centaine de mètres d'avance. J'observe les réactions. Mais le vent souffle de face et les grandes lignes droites où je suis en point de mire ne sont pas à mon avantage, je lève le pied. c'est Dominique Kéblé (Funny Riders) qui fait l'effort pour ramener le peloton.
Les patineurs se regroupent. Tout le monde est calme. Il fait chaud et le parcours est inconnu. Pas d'indication sur la distance restant à faire, mais d'après le chrono nous ne sommes plus très loin de la mi-course.
Je replace une attaque, plus sérieuse cette fois. J'ai pris une bonne avance, mais les longues lignes droites permettent au peloton de me surveiller. Cette fois je tiens tête au peloton pendant plus de 10 minutes. Un hollandais me rejoins dans le haut d'un faux plat et me propose de collaborer. Malheureusement dans le faux plat descendant suivant une voiture refusant de libérer le circuit nous freine un peu et favorise le retour du paquet (composé d'un quinzaine de patineurs).
Nous voilà de nouveau regroupés. Je décide de récupérer un peu. Nous approchons de Cergy, sans indications de distances. Nous devinons d'après le chrono que l'arrivée n'est plus très loin.
A environ un km de l'arrivée (je vais le découvrir par la suite!!) dans le haut d'un faux plat j'attaque une nouvelle fois et emmène dans ma roue Pascal Fernandez. Un dernier rond point et nous voilà dans la dernière ligne droite qui est bien longue et large. Je maintiens la cadence pour éviter un retour du paquet. Je roule fort jusqu'à l'arrivée et Pascal qui n'a pas pu me relayer me laisse passer le premier. Beau geste sportif puisque nous allons lutter en fin de saison pour le classement final vétéran."

Résultats

Marathon Femmes

1) Andrea Gonzalez (KIA inline team)
2) Nathalie Barbotin (KIA inline team)
3) Theresa Cliff (KIA inline team)
4) Laura Lardani (Rollerblade)

Marathon Hommes

1) 00:59:07 - Diego Rosero
2) 00:59:08 - Mathieu Boher
3) 00:59:08 - Arjan Smit
4) 01:00:03 - Pier Davide Romani
5) 01:00:03 - Baptiste Grandgirard
6) 01:00:04 - Christophe Luginbuhl
7) 01:00:14 - Florent Babault
8) 01:00:45 - Massimiliano Presti
9) 01:00:45 - Thomas Boucher
10) 01:00:45 - Luca Saggiorato

Open

1) 01:04:16 - Erwan Le Corre
2) 01:04:17 - Pascal Fernandez
3) 01:04:18 - Dominique Kéblé
4) 01:04:18 - Erik Tange
5) 01:04:20 - Vincent Delmas
6) 01:04:21 - Freddy Chouin
7) 01:04:22 - Dong Van Tri
8) 01:04:23 - Fabrice Trousset
9) 01:04:32 - Jouke Hoogeveen
10) 01:07:15 - Jiss Amoyi

Calendrier de la French Inline Cup 2005

Galerie photos

Liens utiles

Vos impressions sur le forum

Texte : Alfathor
Photos : Sylvain Rouillard
Mis en ligne  le 19 June 2005 - Lu 3293 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB