-
Le 17 June 2005 à 00:00 | mise à jour le 03 March 2015 à 08:24

Sempach : 7ème étape de la World Inline Cup 2005

Sempach : 7ème étape de la World Inline Cup 2005

Samedi 11 juin 2005, les meilleurs patineurs mondiaux avaient rendez-vous à Sempach pour la 7ème étape de la Coupe du Monde des Marathons Roller, la World Inline Cup. La course comptait également pour la Swiss Inline Cup. Au programme : 42km autour du lac Sempachersee...

Mis en ligne par 

Retour sur les courses de la 7ème étape de la World Inline Cup 2005

Le marathon de Sempach à travers les yeux de Thomas Boucher (Team Salomon)

Le Départ fut donné vers 18h00. Il y avait énormément de monde, comme chaque année. Le tracé se composait de deux boucles de 20km autour d'un lac avec une partie plus descendante sur le début et en faux plat montant sur la seconde partie. Beaucoup d'à-coups ont animé le retour sur le premier faux plat. Avec un peloton de 70 à 80 patineurs, c'était très dur de partir. Par contre, en cas de cassure, il y avait toujours quelqu'un pour refaire la liaison.

On savait que l'arrivée était impressionnante avec un premier virage à gauche à 60 km/h, suivi de deux autres virages à angle droit : un à droite et un à gauche. Tout le monde redoutait cela. On espérait une échappée.

Salomon s'était fixé la tactique suivante : chacun des membres du team devait marquer un adversaire. En l'occurrence, nous devions suivre les hommes en forme du moment : Rollerblade. Moi, j'avais pour charge de suivre Alexis Contin.

Dans le premier tour, il y a eu de nombreuses attaques. Cela roulait à plus de 40km/h de moyenne. Alexis roulait fort très fort. A chaque fois, le peloton revenait sur les échappés car des patineurs ramenaient le groupe.

Dans le second tour, les organismes commençant à se fatiguer, on a vu un groupe se détacher d'une douzaine de personnes dont 3 Rollerblade : Shane Dobbin, Jorge Botero et Alexis Contin. Pour le team Salomon, j'étais avec Franck Cardin. On trouvait aussi Baptiste Grandgirard, Luca Saggiorato.

Pour Salomon, notre erreur a été de ne pas croire assez dans cette échappée. Il y aurait eu possibilité de faire une échappée avec un ou deux Rollerblade et un Fila. On y a pas cru et le peloton est revenu, ça a commencé à bagarrer pour se placer avant l'arrivée car juste avant les fameux virages, on trouve une descente d'environ 2km et ça va très vite. On a jamais réussi à se placer, on a bataillé. Des fois, on aimerait qu'il y ait plus de juges car c'était vraiment incroyable. On s'est un peu retrouvés esseulés. Quand les virages sont arrivés, ça a été un petit peu chacun pour soi. Je me suis retrouvé assez bien placé à 400m de l'arrivée derrière Saggiorato et Presti.

Quand Saggiorato a mis le turbo, il allait vraiment trop vite, il nous a mis 10m. Je n'ai pas voulu choisir la même trajectoire qu'eux, ça a été une erreur. Au sprint, je craque un peu vers la fin, je me fais doubler par 3 ou 4 personnes, je fais 10ème et premier de l'équipe. Il y a des courses comme celle-ci où l'on passe complètement au travers. Il nous tarde d'avoir une victoire en top-class. Peut être avant la fin du mois. Sinon, ce serait beau une victoire à Paris !

La course féminine

Le marathon a débuté à 17h40 au centre du village, au milieu d'une foule dense. Nathalie Barbotin (KIA Motors) et Pia Knecht (Saab/Salomon) furent les premières à se faire la belle et durant 3km.
Nicole Begg (Saab/Salomon) se chargeait de contrôler le peloton. Durant le premier tour, KIA, Saab/Salomon et Fila Mentos avec Nadine Benz mènent la course.
L'allure du peloton fut assez rapide car les femmes se sont retrouvées au milieu des hommes. Cela a eu pour conséquence de diviser le peloton féminin en deux parties.

Pendant le second tour, l'allure a accéléré, les mêmes team ont tenu la course. A quelques kilomètres de l'arrivée, Rollerblade World s'est positionné aux avant-postes avec Tamara Llorens. Elle est suivie par ses partenaires : Angèle Vaudan, Laura Lardani et Michaela Neuling. A 300m de l'arrivée, Theresa Cliff (KIA) passe Laura Lardani dans le dernier virage mais elle se fera doubler à nouveau au moment du sprint. Andrea Gonzalez et Nathalie Barbotin réussissent également à passer. Laura Lardani (Rollerblade) l'emporte devant Andrea Gonzalez et Nathalie Barbotin.

Principaux résultats

Marathon féminin

  1. Laura Lardani (Rollerblade)
  2. Andrea Gonzalez (KIA inline team)
  3. Nathalie Barbotin (KIA inline team)
  4. Nicole Begg (Saab/Salomon)
  5. Theresa Cliff (KIA inline team)

Marathon masculin

  1. Luca Saggiorato (Fila)
  2. Massimiliano Presti (Fila)
  3. Jorge Botero (Rollerblade World)

Calendrier de la World Inline Cup 2005

  1. 11 avril 2005 : World Inline Cup de Séoul (Corée du Sud) - Top Class
  2. 17 avril 2005 : World Inline Cup de Taipei (Chine) - Top Class
  3. 30 avril 2005 : World Inline Cup de Bâle (Suisse) - Top Class
  4. 22 mai 2005 : World Inline Cup de Rennes (France) - Top Class
  5. 28 mai 2005 : World Inline Cup de Bienne (Suisse) - class 1
  6. 29 mai 2005 : World Inline Cup de Nice (France) - Top Class
  7. 5 juin 2005 : World Inline Cup d'Incheon (Corée du Sud)
  8. 11 juin 2005 : World Inline Cup de Sursee (Suisse) - Top Class
  9. 12 juin 2005 : World Inline Cup de Dijon (France) - class 1
  10. 12 juin 2005 : World Inline Cup de Zug (Suisse) - Top Class
  11. 19 juin 2005 : World Inline Cup de Zurich (Suisse) - Top Class
  12. 25 juin 2005 : World Inline Cup d'Engadin (Suisse) - Top Class
  13. 17 septembre 2005 : World Inline Cup à Duluth (USA) - Top Class
  14. 24 septembre 2005 : World Inline Cup à Berlin (Allemagne) - Top Class

Galerie photos

Liens utiles

Voir notre page consacrée à la World Inline Cup

Photos : Aurélie Bouvet (Salomon)
Récit de course féminine basée sur le texte
de Solenne Robin (Kia Inline Team)
Mis en ligne  le 17 June 2005 - Lu 2052 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB