-
Le 04 April 2004 à 00:00 | mise à jour le 22 January 2012 à 18:53

Essai matos : La roue Révolution série 2

Essai matos : La roue Révolution série 2

On a beaucoup entendu parler des roues "Revolution", une roue issue de la descente mais qui est également utilisée en vitesse. Voici les impressions de Fabien Caron...

Article par 

Impression générale

 Mon premier constat est que celle-ci possède un rebond exceptionnel, qui, je le rappelle est un des principaux facteurs qui détermine le roulage. Ensuite, j'ai constaté que la roue de 80mm mesurait en fait 79,80 mm de diamètre et que celle de 84 mm mesurait 84,70 mm de diamètre. Ce surplus de diamètre n'empêche pas d'insérer les roues sur la plupart des platines.
En insérant les roulements et les entretoises, je me suis aperçu que c'était un vrai casse-tête avant de pouvoir faire rouler les roues correctement. Le problème est que la longueur des entretoises correspondantes était encore différente de celle utilisée par les marques principales. J'ai aussi constaté qu il y avait 2 roues sur les 10 qui étaient légèrement voilées.

Le test

Pour ce test je me suis lancé directement dans la descente des championnat du Monde 2003 de Downhill. Dès les premiers virages et freinages, je me suis aperçu que les réactions de celle-ci étaient sans aucune surprise et même très facilement maîtrisables. C'est une chose exceptionnel, pour une roues possédant encore le verni.
Après avoir enlevé le verni, au bout de la première descente, je me suis relancé à nouveau du haut de celle-ci .Et là, toujours pareil, des réactions très régulières et sans surprise, ceci couplé à une très bonne adhérence et à un bon roulage.

Usure

Concernant l'usure, après le verni enlevé, la révolution écrase la concurrence sans concession . En effet j'ai été impressionné par la résistance de celle-ci, après avoir plaqué une bonne quinzaines de slides d'une dizaine de mètre (dérapage), je n'avais perdu qu'un millimètre ! Cela explique au-delà les autres caractéristiques, son grand succès dans le milieu de la descente. De retour sur Paris, j'ai sollicité le noyau fortement avec des sauts en tremplin, des gaps et autres. Là, je me suis aperçu que celui-ci était relativement rigide, en tous cas, plus rigide des noyaux traditionnels en étoile utilisés chez Hyper.

Conclusion

La Révolution Série 2 est sans aucun doute, une roue qui vient se positionner parmi les plus grandes références actuelles (Hyper +G, Hyper Bank Rober, Labeda). Certes, celle-ci a encore quelques petits problèmes techniques, mineurs selon moi, vu que cela n'a été décelé, seulement par quelques rares compétiteurs et à ma connaissance jamais par un patineur urbain. Seul un problème de déjantement a posé des difficultés, sur une des séries mesurant 80mm, ceci suite à une erreur de procédure de fabrication.

Ses grandes qualités : faible usure, bon roulage, réactivité. Elles lui permettent d'être utilisable pour toute les disciplines en loisir ou en compétition, sous réserve de vérifier le parallélisme des roues.

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Réaction avec verni (exceptionnel)
+ Réaction sans verni (bon)
+ Roulage (bon)
+ Adhérence avec le verni (correcte)
+ Adhérence sans le verni (bon)
+ Coefficient usure (exceptionnel)

Les moins

- Problème de parallélisme sur certaine roues
- Les dimensions du noyau (par rapport aux entretoises)

Fiche technique

Diamètres disponibles : 80 mm et 84 mm
Duretés disponibles : 87A / 85A / 83A
Roulements : standards (608)
Distributeurs connus pour la France : www.hawaisurf.com
Commentaire : Un nouveau model de la "Revolution" devrait sortir officiellement courant octobre 2004.

Liens utiles

www.revolution-wheels.com

Test réalisé par Fabien Caron
Avec la collaboration de Mathieu Prudent
Mis en ligne  le 04 April 2004 - Lu 4737 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB