-
Le 06 June 2004 à 00:00 | mise à jour le 07 May 2008 à 17:07

Essais matos : Platines Rossignol DWT 4 et 5 roues

Essais matos : Platines Rossignol DWT 4 et 5 roues

La gamme de platines Rossignol DWT (Double Walled Technology) a été conçue par David Lenoir. Elle est basée sur un concept de doubles parois destiné à rigidifier et à alléger la platine. Elle est riche de 4 modèles : 2 platines longues 5 roues et 2 platines 4 roues destinées à des usages très différents allant de la vitesse au freeskate. Voici les impressions de Fabien Caron sur ces produits...

Article par 

test...

Les platines DWT 4S et L (4 roues courtes et longues) équipent les gammes "SP" et le "Freeroad" de Rossignol. La DWT 4S est destinée au freeskate/freestyle et la DWT 4L au fitness. Les platines DWT 5 S et L (5 roues courtes et longues) sont destinées à la vitesse. La DWT 5L équipe le modèle de "Descender". La DWT 5S est montée sur le SP 7, patin de "vitness" monté en 5 roues.
Ces platines sont de bonne conception technique avec des embases larges qui améliorent la stabilité du patineur. Elles permettent aussi d’offrir toutes les possibilités de positionnements et de réglages sur n’importe quelles chaussures grâce à 3 points d’ancrage.
On constate aussi que l'usinage est peu précis. En effet, on trouve des différences allant parfois jusqu'à 100 % sur l’épaisseur des parois.

Platines 5 roues longues (DWT 5S), courte (DWT 5L) et 4 roues longue (DWT 4L)

Dès mes premiers pas, nous nous sommes aperçus que celles-ci avaient un manque de roulage flagrant, ensuite qu’elle ne permettait pas d’avoir un patinage précis. Par la suite, nous avons constaté que ces platines étaient relativement fragiles : des sauts ou des chocs un peu brutaux peuvent les casser ou les tordre. Selon nous, presque tout ses défauts sont liés au seul fait que le matériau utilisé est de faible qualité. Dommage !
On peut dire que les modèles en 5 roues (DWT 5S et L) et le modèle long en 4 roues (DWT 4L) sont acceptables pour la randonnée, mais inadaptées à la compétition quel que soit la discipline.

Tests des modèles 4 roues courte (DWT 4S)

Ce modèle est celui destiné à la pratique du Freeskate. Il équipe le "Freeroad". La platine la plus courte en 4 roues (DWT 4S) est plus rigide du fait de sa conception plus compacte.
Cette dernière peut être utilisée de manière un peu plus poussée en saut, slide, et slalom. En 2004, on trouve d'ailleurs de nombreux customs utilisant ce modèle.

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

- Platine acceptant les micros roulements
- Les possibilités de positionnements et de réglages
- Bonne stabilité grâce à ses embases larges
- Conception technique intéressante

Les moins

- Aluminium utilisé de faible qualité
- Manque de précision lors du patinage
- Manque de rigidité

Caractéristiques techniques

Platine existant en 2 tailles différentes pour la 4 roues et en 2 tailles pour la 5 roues.

Le diamètre maxi autorisé pour les 5 roues est de :

- 80 ø pour la platine de 326 mm
(Aluminium extrudé DWT 5S de 12'6)
- 84 ø pour la platine de 346 mm
(Aluminium extrudé DWT 5L de 13'4)

Le diamètre maxi autorisé pour les 4 roues est de :

- 80 ø pour la platine de 255 mm (DWT 4S)
- 84 ø pour la platine 4 roues longues de 293mm (Aluminium extrudé DWT 4L de 11'5)

Tarifs conseillés

DWT 4S (4 roues courte Freestyle) : 119 Euros pour la 4 roues de 245 mm
DWT 4L (4 roues longue fitness) : 139 Euros pour la 4 roues de 293 mm
DWT 5S (Vitesse) : 169 Euros pour la 5 roues de 326 mm
DWT 5L (Descente et vitesse) : 179 Euros pour la 5 roues de 342 mm

Les prix sont fournis à titres indicatifs et sont susceptibles de varier selon les pays et les lieux de vente.

Texte : Fabien Caron
Photos : Fabien Caron
Mis en ligne  le 06 June 2004 - Lu 8144 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB