-
Le 29 May 2005 à 00:00 | mise à jour le 24 January 2013 à 08:26

Test de la Kizer Diamond freestyle Omar Wysong

Test de la Kizer Diamond freestyle Omar Wysong

La Kizer Diamond freestyle Omar Wysong est une platine assez ancienne dans le milieu en agressif. Elle se veut indestructible et très orienté Street. Elle possède une réputation de grande solidité et de bonne qualité de glisse. Qu'en est-il vraiment une fois sur le terrain ?

Mis en ligne par 

Évaluation du produit

Description

A première vue, la platine Freestyle est tout d'abord imposante : blanche et surtout monobloc. Elle est usinée dans un bloc de Téflon mélangé à du plastique. Une fois sur le terrain, il faut vraiment s'acharner sur les muret pour la creuser. Au bout d'un mois de test, nous l'avons à peine entamée.

Visserie

On retrouve également cet esprit de solidité en ce qui concerne la visserie. Les axes de 8 mm sont plus solides pour les réceptions de gap. Ces derniers ont été modifiés. Ils sont traditionnels et ne s'emboîte plus au milieu de l'axe. Cela les fragilisait énormément, comme pour les anciennes platines.

Possibilités de réglages

En ce qui concerne les possibilités de réglages et de tailles de roues, toutes les roues d'agressif peuvent y être intégrées si on ne dépasse pas les 60 mm : cela fait déjà du très gros diamètre. On retrouve les bloqueurs qui proposent les 4 positions habituelles (haut, bas, gauche, droite). Une petite nouveauté cependant puisque ces derniers sont maintenant en métal et ne cassent pas au moindre choc comme ceux en plastique. Cela reste basique comme réglage.

Finition

La finition est remarquable. Les axes ne dépassent pas de la platine. Cette dernière n'a que quelques défauts d'usinage, non gênant et il faut chipoter pour les voir. On constate le décalage vers l'extérieur des parties latérales par rapport à la norme U.F.S. Cela montre que la firme a recherché la glisse la plus fluide possible.

H Block / Groove / Encoche

Quand on parle de Freestyle, on parle de gros H-block et d'un groove impressionnant. Ici, le groove est très large voir trop au début. L'usinage faisant de nombreuse ligne et non des courbes gène pour les premier temps en rail. On enchaîne les « savonnettes » et les calages imprécis. Une fois l'encoche creusée durant de nombreuses heures passées sur les murets, la platine est alors plus facile à prendre en main sur les rails. Lorsque la platine est maîtrisée, la glisse devient rapide en rail comme en muret. On se demande à quoi cela sert de waxer. En grind, le téflon marche très bien. On n'a pas l'impression de coller au spot mais plutôt de le survoler.
En soul, la glisse est freinée par des soul plates usées cela se ressent beaucoup sur les murets. Dommage que la glisse ne s'adapte pas à la matière des soulplates (Remz dans notre cas).

Masse

La platine Freestyle est la plus pleine du marché face à la Ground Control ou à la Xsjado. Malgré sa visserie plus grosse et ses bloqueurs en métal, elle reste dans le même ordre de poids que ces dernières et convient très bien au Street.

Conseil

Pour une meilleur maniabilité, nous vous conseillons de prendre la platine une taille en dessous de celle du patin... soit en S vue quelle n'existe qu'en S et M. Voici une explication simple à cela : ne rouler qu'avec deux roues réduit la maniabilité et donc une petite platine peu en redonner un peu. Reste que comme toute les platines Freestyle, la maniabilité est réduite. A l'usage, on constate que cette platine manque de polyvalence, son domaine de prédilection reste la rue, bien plus que le park. La glisse est plus particulièrement étudiée pour les murets.

Conclusion

Pour environ 80 Euros, on peut acquérir cette platine, certes cher mais de qualité et d'une longévité évidente. Sur la durée donc c'est un bon rapport qualité/prix. Le manque de polyvalence de cette platine qui reste son gros point faible. En conclusion, on peut dire que cette platine se destine à des rider de street et plus particulièrement à ce qui aime le muret, au style lourd et à ceux qui en on marre de casser leur platine Freestyle...

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ La masse
+ La glisse sur murets
+ La solidité

Les moins

- Le prix élevé
- Le manque de polyvalence

Notes

Solidité09/10
Visserie09/10
Possiblités de réglages08/10
Finition09/10
H-Block / Groove / Encoche05/10
Glisse05/10
Masse08/10
Maniabilité06/10
Polyvalence04/10
Rapport qualité/prix 06/10
 

NOTE FINALE :

69%

Fiche technique

Platine : Kizer Diamond
Type : Freestyle / Anti Rocker / Flat :freestyle
Matériau : Téflon, plastique
Taille maximale des roues : 60 mm
Coloris : Blanche
Inclus : Bloqueur en métal, axes
Tailles : S et M
Pro model ? : Omar Wysong
Prix : 80 Euros
Usage conseillé : Agressif, plutôt orienté street que Park
Produits concurrents : Mook Xsjado, Ground Control

Liens utiles

Test des platines Ground Control Featherlite
Test des platines Ground Control Featherlite Freestyle
Grands principes pour bien choisir ses platines de roller agressif et street
Test des platines Ground Control Formula 1 Freestyle
Test de la platine Kizer Slimline
Test de la platine 50/50 Core
Test de la platine Kizer Al Hooi
Test de la platine Able Team
Test de la platine 50/50 Spizer
Test de la platine Ground Control High-low
Test de la platine Kizer Freestyle Omar Wysong
Tests : platines Ground Control et Kizer Fluid

Site de Kizer

Merci à Bobor pour le test
Photos : Kizer
Mis en ligne  le 29 May 2005 - Lu 6943 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB