-
Le 04 November 2004 à 00:00 | mise à jour le 29 December 2010 à 12:59

Test du Razors Dre Powell 2004

Test du Razors Dre Powell 2004

Les ingénieurs de Razors Skates avaient annoncé l’arrivée d’un nouveau concept pour la marque : le soft-boot. Le pro-model Dre Powell, devait en être le premier exemplaire, inaugurant une nouvelle ère dans le traitement des patins Razors. Voici nos impressions sur ce produit...

Mis en ligne par 

Évaluation du produit

Coque et chaussant

Le Dre Powell a des air de Soft Boot, mais c'est en fait un patin Hard Boot. Le spoiler a été assoupli par rapport aux précédents modèles de la marque, sachant qu'il avait la réputation d'être déjà très souple ! Le chausson est ouvert, ce qui donne davantage de souplesse.
On garde malgré tout la cheville bien maintenue même en serrant, ce qui est un bon compromis entre une pratique « street » et la rampe.
Le pied est bien bloqué au fond de la chaussure mais la cheville bouge un peu. Le spoiler, combiné au chausson assure son travail de maintien.

Chausson

Le chausson Jüg, est de bonne facture tant du côté de la finition que du confort. Il est fin et pourtant on se sent comme dans un gros chausson bien rembourré : De la mousse a été disposée à chaque point de pression et même un « boudin » pour caler les doigts de pieds...le choc absorbeur est un peu gros, mais il a le mérite de remplir parfaitement sa fonction...
On regrettera l'absence de semelle car on sent le plastique de la Boot. D'autre part, le scratch qui tient le chausson dans le patin a tendance à se décoller.

Serrage

Le laçage du chausson est a revoir : il n'y a que quelques passants en tissu, trop larges pour un lacet tout fin et qui glisse tout seul, le tout maintenu par une goupille qui saute tout le temps...autant ne rien mettre, ou à customiser d'urgence ! Nous avons opté pour un lacet plus long, plat et percé quelques trous pour rajouter des points de serrage... Pas besoin de faire les lacets au dessus, le pied ne bouge pas. Il y a juste a serrer la boucle, fort simple a utiliser d'ailleurs. Il est dommage qu'elle soit en plastique, ce qui la rend vraiment vulnérable.
Pour un premier jet « Juggengaüt », fabricant du chausson, a frappé fort : l'objectif de proposer un chausson fin et confortable est atteint !

Train roulant

« C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs soupes » disait Confucius ? ou Voltaire peut-être ? Elles sont montées sur les platines Ground Control 2ème génération, classiques, mais toujours efficaces, même si elle est peu épaisse et les réglages de positionnement un peu fragiles. Il s'y ajoutent 4 antirockers 4x4 en plastique. ça glisse partout !
La matière employée pour la soul plate et la backside plate ressemble étrangement à de la bakélite, ça glisse tout seul (même a petite vitesse), aussi bien sur un coping que sur un muret, ajouter un peu de wax et c'est le bonheur...En plus, c'est du solide : le matériaux employé s'use doucement et régulièrement, même en cess'slides ! En revanche, La backside bouge et le groove a tendance à disparaître.

Roues

Razors nous propose des roues maison : les Razors Team 55 mm/85 A. qui équipent tous leurs pros modèles. C'est devenu un classique... Les roues, un peu tendres pour un usage intensif, rappellent que tout a une fin et qu'il est temps de penser à racheter du matériel.
L'association roues/antirockers n'assure pas une grande vitesse, mais la platine laisse la possibilité de rouler en flat ou non, a accommoder selon les goûts...

Roulements

La marque a opté pour du A.B.E.C. 5, ça roule !... même si c'est peut-être un peu fragiles en street pur.

Visserie

En ce qui concerne la visserie, Tout est démontable sur ce patin et facile d'accès. Les bémols : la solidité des vis du spoiler qui supportent mal la souplesse de celui-ci. Au bout de quelques mois celles-ci sont fissurées et sont au bord de la rupture, d'autre part, la dimension d'axe choisie est le 6 mm ! C'est dommage pour du street.

Conclusion

Vu le prix des rollers complets (300 Euros), nous aurions plutôt opté pour l'achat de la boot seule (250 Euros). Considérant le peu de nouveautés que propose ce modèle, c'est trop cher !
Les ingénieurs de Razors Skates avaient annoncé l'arrivée d'un nouveau concept pour la marque : le soft-boot. Le pro-model Dre Powell, testé ci-dessus devait en être le premier exemplaire, inaugurant une nouvelle ère dans le traitement des patins Razors...
Or il n'en est rien ! : La chaussure a été habillée de suède noir jusqu'au trois quarts, laissant penser a une partie rigide sur le bas, de la pointe du pied au talon ; et à un partie soft sur le dessus jusqu'à la cheville. C'est en fait un collage de cuir sur une coque rigide, concept utilisé depuis des années par les customiseurs fous (la « collette » ou « chaussurification »). Certes la coque a été élargie et assouplie par rapport aux modèles précédents, mais ce n'est en aucun cas le « new concept » annoncé. L'ajout du premier chausson Jüg ne justifie pas le prix pour un roller complet.
Passée cette déception cela reste quand même un très bon roller, Razors oblige, plutôt orienté street. C'est une sorte de super grand frère des modèles antérieurs, un Genesis que l'on aurait doté des dernières évolutions techniques... Et surtout, il est beau ! La sobriété des couleurs choisies, les matériaux employés, ainsi que les courbes propres à Razors ; donnent au Dre Powell une esthétique irréprochable. Seul bémol : dés les premiers crashes le cuir s'abîme beaucoup au bout du pied, et s'arrache par endroits, mais un coup de néoprène et hop ! vous retrouverez votre classe d'avant... Ce problème est en partie corrigé avec des rivets sur les Murda 2 ou les Razors Team.

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ + Glisse de ouf !
+ Ouverture du chausson
+ Esthétique

Les moins

- Prix élevé
- Laçage
- Qualité de visserie
- Fixation de la skin boot (ou "collette")

Notes

Souplesse 07/10
Maintien 08/10
Serrage 07/10
Confort 07/10
Soulplate/backside plate 09/10
Roulements 08/10
Roues 08/10
Axes et visserie 06/10
Platine 08/10
Rapport qualité/prix 05/10
 

NOTE FINALE :

73%

Caractéristiques techniques

Coque : Dre Powell Pro model
Chausson : Jug Dre Powell
Châssis : Ground Control 2ème génération
Plates : H-Block - Soul Plate
Roulements : ABEC 5
Roues : Razors Team 55 mm 85A
Serrage : Lacets et Boucles
Entretoises : Aluminium
Pointure : 36 au 48
Prix : 300 Euros pour le patin complet et 250 € pour la boot seule
Amorti : Pad amortissant
Usage conseillé : Agressif, patin plutôt orienté street que park.
Produits concurrents : Xsjado, Remz 04, Chris Haffey 2

Merci à Sidji et Bobor pour le test
Mis en ligne  le 04 November 2004 - Lu 13141 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB