-
Le 12 June 2020 à 13:06 | mise à jour le 30 July 2020 à 12:55

Chronologie des records de l'heure en roller

Chronologie des records de l'heure en roller

De nombreux patineurs de vitesse ont réalisé des records de l'heure en roller au fil des années, souvent dans des conditions très différentes d'une fois sur l'autre. La Fédération Internationale planche à la normalisation du format pour créer un record officiel. Tour d'horizon des performances de ces champions...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Le record de l'heure en roller : les performances des femmes

Dans le cadre de la tentative de record du monde de l'heure de Felix Rijhnen et Mareike Thum, la Fédération internationale de roller (World Skate) a travaillé sur un réglement de l'épreuve. Il a été rédigé en collaboration avec Pascal Briand.

L'objectif : normaliser les conditions du record pour pouvoir l'homologuer et créer une forme d'équité entre les patineurs qui seraient tenter de s'y attaquer.

Record du monde de l'heure de Linda Schellekens en 2003

Quand on se plonge dans l'histoire des records de l'heure en roller, on constate que les Pays-Bas s'en sont fait une spécialité ! Les Néerlandais ont été parmi les premiers à utiliser des rollers en ligne moderne, ce qui explique en partie leur omniprésence dans les classements.

30 avril 1988 : Tineke Hoogendijk (Pays-Bas) - 28 km 203 m et 69 cm

Un record réalisé sur la piste de Vriezenveen.

14 août 1990 : Karin Verhoef à vrouwen (Pays-Bas) - 30 km 55 m 22 cm

La Néerlandaise Karin Verhoef passe la barre des 30 km à l'occasion de son record du monde de l'heure en roller. Egalement sur la piste de Vriezenveen.

12 octobre 2003 : Linda Schellekens (Pays-Bas) à Grenoble (France) - 31 km 722 m

Linda Schellekens a 23 ans quand elle s'attaque au record du monde de l'heure en roller féminin. Elle ne pratique le roller de vitesse que depuis 4 ans quand elle se lance une première tentative de record le 6 avril 2003 sur l'anneau du stade Joseph Boucau. Le vent l'empêche d'aller au bout de son rêve, il ne lui manquait que 600 m pour l'atteindre.

Sur l'anneau de vitesse de 400 m de Grenoble, elle organise alors une seconde tentative. Elle est aidée par la famille Laurent et par son club du LOU Roller.  La piste olympique, plus rapide et plus favorable, lui donne des ailes. Equipée d'une platine 5x84 mm, elle manque de peu l'objectif des 32 km qu'elle s'était fixée mais fait tout de même tomber l'ancienne marque.

5 juillet 2020 : 34,336 km pour Mareike Thum (GER) à Geisingen (Allemagne)

Comme on pouvait s'y attendre, un peu moins de 17 ans après Linda Schellekens, Mareike Thum pulvérise le record sur la piste indoor de l'Arena Geisingen. Elle l'améliore de près de 2,614 km. Elle réalise une superbe performance, en deça de son objectif de 35 km.

Le record de l'heure en roller : les performances des hommes

1910 : Hal Berte (Grande-Bretagne) 26 Km 430 m (en patins traditionnels)

Hal Berte était sportif dans l'âme. Il laissa son empreinte dans le patinage à roulettes mais également dans le vélo. Le "Véloce-Sport", journal spécialisé dans la petite reine", fait référence à lui :

"M. Hal Berte, champion du patin à roulettes en Angleterre, est aussi un excellent veloceman ; il monte en ce moment une bicyclette "Wulfruna". Il serait désireux de concourir dans quelque course de fond ou course sur route en France."

Le journal "La Vie au Grand Air" du 26 novembre 1910 précise que les records de patinage à roulettes établis par Hal Berte l'ont été sur piste d'asphalte.

"Les prouesses accomplies sur piste planchéifie sont encore plus belles."

Un paragraphe du journal "Le Matin" du 30 janvier 1911 laisse entendre qu'il était détenteur du record de l'heure depuis le 1er mars 1902. Le record français de l'heure est alors détenu par Nicot, patineur professionnel, avec 25 km 80 m. 

29 janvier 1911 : Jesse Carey (Canada) 28 km 375 m (en patins traditionnels)

Miguel de Villabella en 1912Le 24 décembre 1910, Jesse Carey faisait tomber le record du monde des vingt-quatre heures en patins à roulettes par 476 km 933 m "distance qu'il avait couverte sans s'arrêter un seul instant."

Pour son record de l'heure, il s'élance sur une piste de 133 m et 33 cm de circonférence. Le journal "La Nouvelle Presse" du 5 février 1911 fait état du record de l'heure de Jess Carey, après sa belle victoire du "Patin d'Or".

"Il a couvert, dimanche dernier, au Palais des Sports, 28 kil. 375 m dans l'heure, battant de belle façon le record qui appartenait à l'Anglais Hal Berte avec 26 kilomètres 490 mètres. Carey aurait pu faire mieux encore s'il avair disposé d'un plus grande nombre d'entraîneurs."

1912 : Miguel de Villabella (Espagne) 28 km 766 m (en patins traditionnels)

Le 27 octobre 1912, Villabella prenait part au Grand Prix du SCUF, un match interclubs face au SOCF et au SRHCFau Palais des Sports. Champion d'Espagne et vainqueur du Grand Prix de Pâques des 2 heures à l'américaine, il s'est déjà fait remarquer par le public.

La Vie au Grand Air du 24 novembre 1912, fait référence à Miguel de Villabella, un patineur qui a battu le record de l'heure en couvrant la distance de 28 km 766 m. La presse sera plus féconde une trentaine d'année plus tard quand Villabella tint le haut de l'affiche à l'opéra : l'édition de "Paris Midi" du 6 août 1941 et "Le Journal" du 25 août 1941 nous apprennent que Miguel de Villabella était également chanteur lyrique ! Premier ténor d'opéra, il avait notamment interprété le Barbier de Séville. Villabella souriait de son physique à l'âge de ses 18 ans, avec seulement 45 kg comme il aimait à le rappeler à Paris Midi.

30 avril 1988 : Evert Van Benthem (Pays-Bas) - 31 km 515 m et 42 cm

Un record réalisé sur la patinoire de Vriezenveen.

15 septembre 1988 : Egbert Post (Pays-Bas) - 32 km 113 m et 66 cm

Là encore sur la patinoire de Vriezenveen. Décidément la piste de tous les records pour les tentatives Néerlandaises !

22 juin 1989 : Dick Hoeve (Pays-Bas) - 32 km 325 m et 58 cm

Dick Hoeve réalise sa performance sur la piste de Vriezenveen, la même qui sera utilisée par Haico Bouma quelques années plus tard.

Eddy Matzger (USA) - 33 km ?

Il semblerait qu'Eddy Matgzer ait détenu le record avant Haico Bouma.

Les temps intermédiaires du record du monde de Dick Hoeve

14 août 1990 : Haico Bouma (Pays-Bas) - 34 km 276 m et 35 cm

Le patineur néerlandais Haico Bouma a battu deux fois le record du monde de l'heure, à quatre an d'intervalle. La première a eu lieu sur la piste de roller en ligne de Vrienzenveen.

8 octobre 1994 : Haico Bouma (Pays-Bas) - 35 km 589 m et 12 cm

Le second record eut lieu sur la patinoire de 400 m du centre sportif de Groningen Kardinge. A la différence de la piste de Vrienzenveen, celle-ci est couverte. Le béton y est aussi plus rapide. Il s'élança équipé de ses patins en 5x76 mm avec une paire de patins Viking à la structure plutôt... molle. Il l'améliora de 1312 mètres et 77 centimètres pour un total de 35 kilomètres 589 mètres et 12 centimètres.

Le premier record du Monde de l'heure De Haico Bouma

23 mai 1998 : Tristan Loy à Landevant (France) - 35 km 811 m

Tristan Loy durant son record du monde de l'heure en 2000

Tristan Loy intègre l'équipe internationale Salomon en 1997. A la même période, un circuit routier sort de terre à Landevant (56). Tristan le teste et constate qu'il est très rapide.

L'année suivante, il part en quête du record de l'heure. Il parvient à le faire tomber.

16 août 2000 : Tristan Loy récidive à Grenoble (France) - 36 km 460 m 52 cm

 Tristan est le dernier français à avoir détenu ce record. Cette performance a été réalisée sur l'anneau olympique de vitesse de Grenoble. Pour son record, Tristan roulait en 5x80 mm avec platine clap ! C'était du matériel que Salomon souhaitait mettre en avant. L'idée était de tout faire avec le matériel de la marque.

"J'ai fait le record au mois d'août. De mémoire, c'était assez orageux. Il y avait des courses tous les weekend à l'époque, n'avait pas le temps de faire autre chose sur les fins de semaines, il y avait trop de courses. J'avais dû tenter le record un mercredi,  juste avant l'étape de Swiss Inline Cup à Biel. 
Je trouve bien que Felix tente le record sur une piste de 200 m. En plus, c'est un sacré client. Je suis content que ce soit l'un des meilleurs mondiaux qui s'y attaque, en plus un allemand sur une piste allemande ! Je le connais un peu, je l'ai coaché quand j'étais entraîneur d'Allemagne. C'est un mec super, je suis à fond derrière lui ! Un gars de cette classe-là, c'est super, le record va vraiment valoir quelque chose. C'est un effort dur. Il ne faut pas se planter sur le début de course mais il a le mental."

9 septembre 2005 : Frank Fiers (Belgique) fait tomber le record de l'heure - 36 km 512 m 40 cm

Le patineur Frank Fiers est né le 9 août 1971 à Wetteren (Belgique). Après plusieurs tentatives infructueuses, Frank Fiers conquiert enfin le titre d'homme le plus rapide du monde sur une heure en roller. Il réalise sa performance dans la patinoire semi couverte du Sportcentrum Kardinge à Groningen, au nord des Pays-Bas. A peine 50 m de mieux que Tristan Loy !

Bonjour Frank, qu'est-ce qui vous a poussé à essayer de battre le record de l'heure ?

J'ai toujours été intéressé et inspiré par le concept de record de l'heure, non seulement dans le patinage en ligne, mais aussi dans le cyclisme. Un athlète seul sur la piste, luttant contre le temps. Après le record de Tristan Loy en 1998, j'ai commencé à faire des tests sur la piste. Tristan, patinait dans l'une des plus grandes équipes de l'époque : Salomon Inline. Il m'a inspiré et le fait qu'il ait battu le record m'a incité à relever le défi. Plus je testais, plus je commencais à croire que j'étais capable de le faire. Quand Tristan a de nouveau fait tomber le record en 2000, il l'a amélioré de 649 mètres. C'était vraiment une grande progression qui a encore relevé le niveau du défi...

Cependant, j'ai continué de m'entraîner pour atteindre cet objectif. En 2002, j'ai tenté une première fois de le battre. J'ai parcouru presque 36 km, soit 400 m de moins que le record de Tristan. Même si je n'ai pas battu le record, j'ai beaucoup appris pendant les préparatifs et pendant la tentative. J'étais confiant sur mes capacités à le battre en continuant à travailler dur. Trois ans plus tard, j'ai réussi.

Quel est ton meilleur souvenir de ce moment ?

Le fait de réaliser que personne n'a jamais été plus rapide que soi est un sentiment incroyable.

Quelle a été la partie la plus difficile ?

Après 50 minutes, je n'arrivais plus à maintenir mon temps au tour. Je devais le faire pour battre le record de Tristan. J'ai perdu 3 dixièmes de seconde à chaque tour. Et j'avais une très petite longueur d'avance sur le record de Tristan. A 4 minutes de la fin, je n'avais que 2 secondes d'avance sur Tristan. Je n'avais jamais ressenti une telle douleurs dans les jambes. Heureusement, j'ai pu tenir le rythme les 4 dernières minutes.

Quel genre de patins as-tu utilisé ?

Des chaussures sur mesure faites par Mariani avec une platnie Fila 3x100 mm et 1x84 mm. J'ai utilisé des roues Hyper Stripes et des roulements en céramique.

Aurais-tu un conseil pour Felix Rijhnen ?

Entre la 45e et la 55e minute, cela devient très difficile. Les jambes brûlent. Il est très important de continuer à se concentrer sur la technique et de garder la foi, même lorsque la douleur nous dépasse.

Le record de l'heure de Frank Fiers en 2005

 

5 juillet 2020 : 39.935 km pour Felix Rijhnen à l'Arena Geisingen (Allemagne)

La barre des 40 km à l'heure était toute proche ! Ce sera sans doute l'objectif du prochain patineur qui tentera de faire tomber le record de l'heure. Le patineur Allemand Felix Rijhnen a opté pour une piste de 200 m pour son record de l'heure, un choix audacieux par le nombre de virages et de tours à réaliser ! Il s'élancera sur l'anneau avec une configuration 3x125 mm.

Felix Rijhnen et Mareike Thum battent le record du monde de l'heure à l'Arena Geisingen

Pour l'anecdote : un record sur route

11 juin 2005 : Mauro Guenci réalise un record sur route ouverte avec 38 km 632 m

L'Italien Mauro Guenci est pompier de métier. Pour l'anectote, il a couvert la distance de 38,632 km sur route à Senigallia, près d'Ancone, en Italie. Il a choisi un circuit de 1088,60 m. L'événement a eu lieu à l'occasion des Roller Day avec la Team Roller Senigallia.

Pour les puristes, ce type de record est un peu moins prestigieux du fait que les parcours sur route sont moins homogènes et moins normés. Le patineur s'épuise moins vite du fait qu'il a moins de virages à négocier. Les circuits peuvent aussi posséder des descentes et donc changer la donne.

Liens utiles

Un record italien de Mauro Guenci en 2005 cité dans le Guinness des records

Un grand merci à Pascal Briand
Tristan Loy, Frank Fiers et Xavier Penou
pour les sources documentaires
Mis en ligne  le 12 June 2020 - Lu 2615 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter

Photographe :

facebook



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB