-
Le 26 April 2020 à 08:04 | mise à jour le 03 July 2020 à 12:58

Interview : Elisabet Martin-Mora, vice-présidente de la WIFSA

Interview : Elisabet Martin-Mora, vice-présidente de la WIFSA

Ancienne patineuse de très haut niveau sur glace, l'espagnole Elisabet est aujourd'hui devenue vice-présidente de la WIFSA (World Inline Figure Skating Organization). Elle nous raconte son parcours et l'évolution de l'association internationale depuis sa création en 2010 ...

Mis en ligne par  Priscillia ARGUIMBAU-BOATTO

De la piste aux coulisses avec Elisabet Mora (Espagne)

Bonjour Elisabet, pouvez-vous nous parler de votre parcours en tant que coach et membre WIFSA ?

Elisabet Martin MoraJ'ai commencé le patinage sur glace à l'âge de trois ans. J'ai développé ma carrière sportive sur la glace en représentant mon pays dans diverses compétitions internationales sur glace, en obtenant la médaille d'or USFSA en figures et en patinage libre et en participant au Championnat du monde de patinage artistique professionnel à Jaca (Espagne). Je suis entraîneur sur glace depuis plus de 30 ans et actuellement je suis entraîneur national de quad et spécialiste technique sur glace.

Comment en êtes-vous arrivée au patinage artistique en ligne ?

J'ai commencé à pratiquer le roller il y a plus de vingt ans, lorsque j'ai fondé le club de patinage inline « Club Patinaje Benalmádena » pour donner un esprit de patinage à la ville avant de diriger la seule patinoire à ce moment-là en Andalousie, au sud de l'Espagne. Aujourd'hui, je me consacre exclusivement à être entraîneur de patinage artistique en ligne et chorégraphe quad et inline.

Vous êtes vice-présidente de la WIFSA : quel est votre rôle exactement ?

En 2010 à Paris, nous avons cofondé la WIFSA et j'ai été élue vice-présidente. À ce moment, Jean Pierre Faugère est devenu le premier président. Il est aujourd'hui président d'honneur de la WIFSA.

Une grande partie de l'organisation de la WIFSA, est exclusivement financée par ses membres car elle ne reçoit pas de subventions, elle est gérée par une équipe de travail composée du président Fernand Fedronic, de la secrétaire générale Renée Piquet et de moi-même. Au nom de la WIFSA, j'effectue des tâches telles que le contact direct avec les besoins des clubs internationaux et la promotion, ainsi qu'à certains moments, l'organisation d'événements internationaux, comme le World Open en Pologne en 2020.

Comment les compétitions WIFSA sont-elles actuellement jugées ?

Depuis 2013, les compétitions WIFSA sont jugées avec le système de jugement international, basé en grande partie sur le système de jugement de l'ISU. Ce système a bien sûr pris en compte les propres caractéristiques de l'inline, comme la plus grande difficulté, par rapport au patin à glace, que sont les pirouettes et le nombre de tours.

Qu'aimeriez-vous dire pour promouvoir la discipline ?

Interview Elisabet Martin MoraEn tant que membre de WIFSA, je pense que l'inline artistique est une discipline que beaucoup de gens aimeraient. L'atout principal de l'inline, c'est de pouvoir garder les meilleurs éléments du patinage sur glace et du quad : D'une part, il a une réelle technique, une esthétique et une harmonie très similaires au patinage sur glace. Ensuite, il partage avec le quad la facilité d'avoir accès à une installation sportive adéquate pour l'entraînement sans avoir besoin d'une patinoire à glace.

Que pensez-vous de l'organisation World Skate ? Avez-vous discuté d'une collaboration durable avec eux ? Qu'est-il arrivé ?

En 2014, la World Skate (à l'époque on l'appelait FIRS) a convenu en 2015, lors de son assemblée annuelle, qu'il n'y aurait plus de championnat du monde inline, mais que les championnats seraient ouverts à la fois aux quads et à l'inline pour toutes les disciplines (couples, danse solo, etc.).

En octobre 2014, cette décision a été reconsidérée par une partie du Comité Technique Artistique FIRS (World Skate) en charge de l'inline.

En juin 2015, la WIFSA et la FIRS ont conclu un accord bilatéral afin de travailler ensemble pour améliorer la discipline, et c'est là que Fernand Fedronic est devenu membre du comité technique artistique. L'organisation de la WIFSA apportait ses membres, ses règlements techniques, son système de jugement et ses officiels de jugement, y compris, pour la première fois en FIRS (World Skate), un panel technique au Championnat du monde de Novara 2016.

En 2018, le président du comité technique artistique de la World Skate a décidé d'arrêter la collaboration avec la WIFSA à cause de nombreux différends en ce qui concerne la prise en compte de la caractéristique « inline » et des règlements techniques. Et le reste est encore à écrire...

Pensez-vous que la discipline du quad et du roller peut être jugée de la même manière ? Pouvez-vous donner des exemples spécifiques ?

Il est évident que l'inline et le quad ne peuvent pas être jugés de la même manière, ni l'inline avec le patin à glace. Chaque discipline a ses propres caractéristiques qui doivent être respectées, afin d'avoir une croissance saine de la discipline.
Tout comme une moto a des différences physiques par rapport à une voiture et à cause de cela, elles ne se conduisent pas de la même façon, les techniques de patinage inline et de quad, dans la réalisation des éléments et dans la glisse, ne sont pas les mêmes.

Soutenez-vous le patinage adulte et les patineurs qui veulent participer sans être dans la catégorie Elite ?

Bien sûr. Au nom de la WIFSA, je soutiens les patineurs de tous âges et de tous niveaux, c'est pourquoi nous avons quatre divisions de niveaux différents. Nous regroupons toutes sortes de niveaux et nous avons une reconnaissance spéciale pour les patineurs de Division Elite, qui participent au gala de clôture du World Open.

Les patineurs doivent-ils passer des tests pour participer aux compétitions WIFSA ?

Tout le monde peut participer à une compétition WIFSA car ce sont toutes des compétitions « Open ». Il n'est pas nécessaire de passer un test pour participer aux compétitions internationales de la WIFSA. En catégorie argent, initié et débutants, nous utilisons un système de tableau des scores où les scores maximums sont stipulés afin de répartir les patineurs par catégorie.

Pour la division Elite, le patineur doit avoir un niveau technique minimum pour participer à l'Open mondial. Si le patineur souhaite participer à une catégorie de la division Elite, il doit auparavant avoir envoyé ses résultats de compétitions internationales WIFSA, qui prouve que les éléments requis pour la catégorie Elite sont bien acquis.

Interview Elisabet Martin Mora

Pourquoi n'y a-t-il pas encore de « championnat du monde » à la WIFSA ?

Au nom de la WIFSA, je reconnais déjà l'Open mondial comme un championnat du monde. La nomenclature ne fait pas la compétition, mais le volume, la qualité de la compétition, la quantité de pays qui participent à l'événement. Il y a une nette augmentation annuelle de la participation, et il est vraiment agréable que les patineurs puissent participer à de nombreuses disciplines officielles comme le patinage libre, les couples artistiques, la danse solo, la danse en couple, le quartet, le chorus et le patinage synchronisé. Il est clair que lors des compétitions, nous profitons d'une incroyable ambiance chaleureuse.

Qu'espérez-vous voir comme une évolution pour notre sport ?

Elisabet Martin Mora avec deux patineuses artistique en ligneJ'aimerais que l'inline continue à entretenir une relation très étroite avec le développement du patinage sur glace, avec une spécialisation « inline » dans les comités de jugement, comme le fait la WIFSA, et en conservant de bons rapports avec le quad, qui seraient essentiel pour un développement sain de notre discipline.

Avez-vous une idée du nombre de membres de WIFSA par rapport aux membres de World Skate ?

Il n'y a pas de membres individuels à la World Skate car cet organisme identifie uniquement les fédérations nationales. Néanmoins la WIFSA, en plus des fédérations nationales, identifie comme membres, les clubs, ses dirigeants et les patineurs. Lors du dernier WIFSA World Open à Fasano (Italie), nous avions 380 patineurs (qui sont en même temps membres).

Qui peut être éligible pour devenir coach artistique en ligne ?

Aujourd'hui, ce que la WIFSA valorise pour avoir un titre, c'est le développement qui se fait avec les patineurs, l'expérience professionnelle et les résultats. Nous validons des degrés et des titres de patinage sur glace déjà acquis, parce que nous comprenons qu'il existe une similitude très importante entre ces deux disciplines.

Savez-vous combien de pays participent aux compétitions WIFSA ?

Au cours de son existence, nous avons accueilli 18 pays dans l'association. Lors du dernier Fasano WO, 15 pays ont participé et le jury était composé de juges du Canada, de France, d'Iran, d'Irlande, d'Italie, de Pologne, de Roumanie et de Russie.

Les nouveaux patineurs inline ne savent pas vers quelle organisation se tourner (WIFSA ou World Skate). Avez-vous des conseils à leur donner ?

Les patineurs inline ne peuvent pas se tourner individuellement vers la World Skate, car cet organisme ne reconnaît que les fédérations nationales. Seule la WIFSA garantit un service spécifique dédié aux patineurs inline, en faisant la promotion de la discipline pour tous les niveaux, âges et pays.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Je vous remercie pour l'interview. J'invite les lecteurs et les fans de la discipline à visiter notre page www.wifsa.net et à nous contacter s'ils ont des questions ou des suggestions.

Elisabet Martin Mora avec Fernand Fedronic

Liens utiles

Mis en ligne  le 26 April 2020 - Lu 1713 fois

Mis en ligne par :
Priscillia Arguimbau-Boatto : patineuse artistique en ligne et sur glace depuis 1995. Tente de conquérir le monde, en roller en ligne artistique.

Site web Google+ facebook Twitter

Traduit par :
Laethisia Schimek est une patineuse professionnelle de l'équipe Powerslide. Elle est spécialisée dans le sprint et plus particulièrement sur 100 m où elle a été médaillée à l'occasion des championnats du Monde. Laethisia est en charge des traductions anglaises et allemande de REL !
facebook


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB