-
Le 24 April 2020 à 12:04 | mise à jour le 08 May 2020 à 11:33

Le roller : l'alternative des joueurs de hockey sur glace confinés aux USA ?

Le roller : l'alternative des joueurs de hockey sur glace confinés aux USA ?

ESPN a récemment interviewé les célèbres joueurs de hockey sur glace Wayne Gretzky et Alex Ovechkin. Ovechkin a posé la question suivant à Gretzky : si tu jouais en ce moment, comment ferais-tu pouer rester en forme durant la pause de la LNH liée au coronavirus ? C'est simple, Wayne Gretzky a répondu : en trouvant une paire de rollers !

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Un phénomène inattendu : le regain d'intérêt pour le roller

Wayne GretzkyLe mot de Gretzky

"J'ai toujours essayé de faire ce qui se rapproche le plus du hockey. J'aurais probablement trouvé une paire de patins à roues alignées et j'aurais patiné autant que possible sur une zone plate dans mon quartier.
On ne perd pas trop l'agilité des mains et du tir avec la crosse de hockey, mais on peut perdre rapidement les sensations de patinage si on ne pratique pas tous les jours. Donc, si j'étais un joueur de la génération d'aujourd'hui, j'essaierais de trouver autant d'endroits pour faire autant de roller que possible. "

Un accroissement de la demande chez les joueurs de hockey sur glace et au delà

Action de hockey sur glace

C'est exactement ce que de nombreux joueurs de hockey sur glace ont fait dans cette période de distanciation sociale. Selon ESPN, le roller serait redevenu autant à la mode chez les joueurs de hockey qu'il pouvait l'être dans les années 80 et 90. Le marché serait tellement tendu qu'il deviendrait compliqué de se procurer une paire aux USA.

"J'en ai parlé à l'un de mes coéquipiers, et a voulu en acheter une paire. Malheureusement, il m'a dit qu'il ne pouvait les obtenir nulle part pour le moment", explique le défenseur des Capitals de Washington Nick Jensen, qui avait heureusement déjà le sien. "Ils sont épuisés."

Kendall Coyne Schofield, joueuse de l'équipe américaine en a acquis une paire. Elle s'entraîne généralement avec son mari Michael Schofield, le joueur de la NFL. Elle sait qu'il serait impossible de trouver un magasin avec sa taille 15 en stock. Le défenseur des Ducks d'Anaheim, Josh Manson, a déclaré qu'il aimerait lui aussi pratiquer le roller : "mais je ne veux pas aller au magasin pour en acheter, donc je ne sais pas comment mettre la main dessus."

"L'utilisation des vélos d'appartement permet de conserver le cardio, mais elle ne remplace en rien le patinage sur glace," a déclaré le défenseur des Kings de Los Angeles, Drew Doughty . "C'est pourquoi de nombreux joueurs de hockey se tournent vers le patin à roues alignées. C'est probablement la meilleure façon de garder vos jambes de hockey en forme."

Le roller comme exutoire

Le roller en ligne était autrefois une activité de loisir pour les joueurs de hockey, un bon moyen de s'amuser pendant l'intersaison. Barkov, par exemple, participe généralement à quelques matchs de roller hockey à roulettes quand il rentre en Finlande chaque été, « juste pour le plaisir ». Désormais, le roller est devenu une véritable bouée de sauvetage pour rester connecté à son sport.

" Les mécanismes sont un peu différents", explique l'attaquante de l'équipe nationale canadienne Sarah Nurse, qui a fait des promenades dans son quartier de la banlieue de Toronto. "Mais c'est la chose la plus proche que vous pouvez trouver pour simuler cette foulée. C'est vraiment amusant. C'est assez libérateur."

Les chiffres de Bauer s'envolent

Roller hockey Bauer APXR Premier - 2012Bauer est l'une des marques de roller hockey les plus réputées au monde. Elle a indiqué que 250.000 client ont recherché ou acquis des rollers sur son site Web au cours des six dernières semaines. La société aurait constaté une augmentation du trafic de 723% d'une année par rapport à l'année précédente sur sa section dédiée au roller hockey. Certains de ces clients sont des joueurs de hockey professionnels.

De plus, Bauer indique avoir récemment expédié une centaine de paires à ses sportifs de haut niveau, dont David Pastrnak, Patrick Kane, Nikita Kucherov, les frères Hughes (Jack, Quinn et Luke, 16 ans), Hilary Knight, Rebecca Johnston, Marie-Philip Poulin et Alexis Lafreniere.

"Tout le monde reçoit des rollers en ce moment", explique le capitaine des Panthers de la Floride , Aleksander Barkov , qui s'est fait expédier une paire plus tôt dans la pandémie. "Pratiquer le hockey et patiner sur glace nous manque."

L'inconnu quant à la reprise des compétitions LNH

Les joueurs font leur maximum pour conserver une bonne condition physique malgré le confinement. Les entraînements classiques ont été mis de côté. Chacun fait ce qu'il peut pour maintenir son niveau de forme. La LNH n'a communiqué aucune date de reprise des compétitions. Pourtant, personne ne peut remonter sur la glace poru l'instant.

"C'est un énorme obstacle pour un joueur", a déclaré le défenseur de Washington John Carlson . "Peu importe la façon dont vous vous entraînez, les trucs sur glace sont différents."

Quelques "privilégiés" ont accès à la glace

Rares sont les joueurs connus à avoir accès aux arènes de glace. Ils ne sont qu'une poignée avec l'autorisation de patiner dans des installations adaptées. C'est le cas du défenseur des Blue Jackets de Columbus Seth Jones qui est en pleine rééducation. Il a subi une chirurgie de la cheville en février dernier. D'autres joueurs sont repartis en Suède, où les contraintes de distanciations sont moins draconiennes.

Action devant la cage en hockey sur glace

Une pratique qui n'est pas sans risque

Lorsque le défenseur des Capitals Michal Kempny a publié une photo sur Instagram de lui essayant une paire de roller la semaine dernière, son coéquipier Jakub Vrana a commenté :

"Cela me fait peur, prenez simplement un casque."

Pour l'anecdote, l'entraîneur des Coyotes de l'Arizona, Rick Tocchet, 56 ans a trouvé une vieille paire dans son garage. Il a décidé d'aller faire un tour. Il a tellement aimé qu'il a commencé à y aller tous les deux jours.

"Je suis un peu arrogant", dit Tocchet. "J'ai frappé un petit nid de poule et je suis tombé durement. Je ne vais pas vous mentir, ça fait toujours mal. J'ai une grosse framboise sur le cul, le long de la jambe. Ça a un peu touché  mon ego." 

Une voiture s'est même arrêtée pour voir si Tocchet allait bien. Mais comme un vrai gars du hockey, Tocchet est resté vague sur tout autre diagnostic. 

Action de hockey sur glace

Liens utiles

Source de l'article original en anglais : site ESPN

Un autre article sur l'explosion des ventes en Grande-Bretagne (London Free Press)

Photos : Wikipedia et Pexels.com
Mis en ligne  le 24 April 2020 - Lu 603 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB