-
Le 02 April 2005 à 00:00 | mise à jour le 14 February 2015 à 18:12

Le Trophée International des 3 pistes 2005 vu par Linda Schellekens

Le Trophée International des 3 pistes 2005 vu par Linda Schellekens

Comment résumer les Trois Pistes 2005 ? Une course internationale au niveau très relevé placée sous le signe d’une météo imprévisible. Pendant trois jours plus de 950 patineurs sont venus du monde entier pour se mesurer les uns aux autres. Les Français sont venus de toutes parts (Dijon, Strasbourg, Lille, Nîmes, Bordeaux) et les étrangers ont été encore plus nombreux que l’année dernière...

Mis en ligne par 

Les 3 pistes...

Le Trophée International des 3 pistes 2005 vu par Linda Schellekens Comment résumer les Trois Pistes 2005 ?

Une course internationale au niveau très relevé placée sous le signe d'une météo imprévisible. Pendant trois jours plus de 950 patineurs sont venus du monde entier pour se mesurer les uns aux autres. Les Français sont venus de toutes parts (Dijon, Strasbourg, Lille, Nîmes, Bordeaux) et les étrangers ont été encore plus nombreux que l'année dernière. Parmi les nationalités présentes on trouvait des Italiens, des Belges, des Espagnols, mais aussi les compétiteurs venus des autres continents : les Américains, les Australiens, les Argentins.

Le Trophée des Trois Pistes consiste en un classement réalisé à la suite de différentes courses effectuées pendant 3 jours sur 3 pistes différentes :

  • Samedi 27 mars : Pibrac
  • Dimanche 28 mars : Valence d'Agen
  • Lundi 29 mars : Gujan Mestras

Cette année encore, le niveau des courses a été très relevé. Parmi tous les patineurs, on peut applaudir la prestation de certains athlètes qui ont su démontrer leur puissance aussi bien sur la piste que sur l'anneau routier. Par ailleurs, pour le plus grand plaisir des organisateurs et des spectateurs, les Teams Rollerblade et Saab Salomon étaient présents cette année. On peut d'ailleurs signaler au passage l'incroyable prestation d'Alexis Contin.

Néanmoins, il y a une ombre au tableau : alors que la région souffrait d'une sécheresse depuis plusieurs mois, la pluie s'est invitée à la fête. Est-ce dû à la date ou à la malchance ?

Toujours est-il que, malheureusement, dès le premier jour le programme des courses n'a pas pu être respecté. Toutes les finales ont été reportées au dimanche. Seulement, les 100 km qui séparent Pibrac et Valence d'Agen n'ont pas été suffisants pour assurer la suite du programme. En effet, au bout de quelques heures seulement, la pluie est venue perturber les épreuves de Valence d'Agen. Résultat des courses, après une longue interruption, les compétitions se sont déroulées sur l'anneau routier au lieu de la piste, et il a fallu deux jours pour réaliser le programme prévu pour la piste de Pibrac. Toutefois, le dernier jour le soleil est venu pointer le bout de son nez afin de pouvoir terminer cette compétition en beauté.

Les impressions de Linda Schellekens

"En ce qui me concerne plus précisément, les Trois Pistes ont été une déception. Bien qu'assez satisfaite de ma première course, les deux suivantes n'ont pas vraiment été géniales. Alors plutôt que de raconter mes courses, je préfère décrire le contexte de cette compétition.
Après avoir terminé ma saison 2004 sur la F.I.C. de Nîmes, les Trois Pistes ont été ma première course de la saison 2005. C'est donc avec grand plaisir que j'ai retrouvé sur cette manifestation les patineurs du circuit français et international ainsi que toutes les personnes qui composent "la caravane du roller".
Ainsi, plus qu'une simple compétition, le Trophée des Trois Pistes est une épreuve très conviviale au cours de laquelle les patineurs n'hésitent pas à s'échanger leur tenue en guise de trophée. Mais pour cela, il a fallu faire plus de 1000 km en voiture jusqu'à Toulouse. Et l'espace d'un long week-end j'ai dû quitter le soleil lillois pour les nuages du sud.
Me retrouvant sans sponsor et avec peu de moyens, j'ai dormi, comme par le passé, sur les tatamis du gymnase. Plutôt un bon plan quand on y pense. J'ai préparé à manger sur un réchaud. La combinaison du club a fait place à celle du sponsor.
Ma préparation pour les courses, quant à elle, n'a pas changé. C'est toujours la même chose. Après un premier contact avec la piste, on attend, puis un bon échauffement en course à pied précède le départ des courses. Toutefois, le dernier jour, plutôt que d'attendre au bord de la piste pendant des heures, je suis allée m'amuser sur le plus grand tas de sable d'Europe : La Dune du Pyla. histoire d'oublier le mauvais temps des jours précédents et ses lourdes conséquences sur cette manifestation.
Après les trois courses, la fatigue d'un long week-end (avec une heure en moins décalage horaire oblige) et la déception du résultat, il a fallu faire la route dans l'autre sens. Arrivée à Lille à 2h du matin, pour attaquer le travail à 8 heures."

Le Trophée International des 3 pistes 2005 vu par Linda Schellekens

Galerie photos


Pibrac

Pibrac



Valence d'Agen

Valence d'Agen

Valence d'Agen

Valence d'Agen

Valence d'Agen
Le Trophée International des 3 pistes 2005 vu par Linda Schellekens
Valence d'Agen

Valence d'Agen

Valence d'Agen

Gujan Mestras

Gujan Mestras

Gujan Mestras

Gujan Mestras

Liens utiles

Résultats complets (site de l'organisation)
Vidéos de l'événement (Site de Linda Schellekens)
Vos impressions sur le Forum

Photos et vidéos : Guillaume Viennet
Texte : Linda Schellekens
Mis en ligne  le 02 April 2005 - Lu 2347 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB