-
Le 02 July 2019 à 13:07 | mise à jour le 02 July 2019 à 14:21

Interview : Alexandru Ilici, patineur en ligne artistique

Interview : Alexandru Ilici, patineur en ligne artistique

Alexandru Ilici est un patineur en ligne artistique qui évolue en catégorie Senior élite. Licencié à l'Art Roll'ice Toulouse, il mène de front des études en communication visuelle et sa carrière de patineur artistique entre la France et l'Espagne.

Mis en ligne par  Priscillia ARGUIMBAU-BOATTO

Interview

Bonjour Alexandru, comment as-tu débuté le roller ?

Alexandre Ilici

Je faisais du ballet sur glace avec l'Art Roll'Ice Toulouse, comme ils n'avaient pas d'heures de glace suffisantes ils ont trouvé les PicSkates, c'est comme ça que j'ai commencé. Au début, on faisait seulement la chorégraphie du ballet puis on a commencé à faire aussi des compétitions d'artistique.

Qu'est-ce qui t'a fait choisir le patinage artistique en ligne plutôt qu'une autre discipline du roller ?

Je faisais du patinage sur glace, à cause des études, j'ai dû partir à Barcelone et je ne pouvais pas m'entrainer parce que les horaires n'étaient pas compatibles avec celles de la fac, donc j'ai dû arrêter. Le patinage en ligne m'a donné la possibilité de reprendre le patinage et de me sentir comme sur la glace.

As-tu pratiqué d'autres sports que le roller ?

J'ai essayé une fois le patinage artistique traditionnel quad, mais ce n'est pas fait pour moi.

Que représente la pratique du roller pour toi ?

Pour moi c'est une façon de m'exprimer. Indifféremment du résultat, mon but, quand je patine, c'est de me faire plaisir, et aussi de faire plaisir au public.

Racontes-nous comment tu es arrivé au plus haut niveau en roller... Des gens t'ont aidés ?

J'ai eu la chance toutes ces années à Toulouse, d'avoir été entouré de personnes merveilleuses. Évidement on n'arrive jamais seul à haut niveau. C'est grâce à un bon entraineur, a un club qui m'a offert tout son support, à mes parents et aussi à mon copain.

Surtout cette saison où j'ai dû m'entraîner seul, c'est grâce à l'aide de plein de personnes que je peux patiner. Le Club Patinage Artistique Arenys de Mar par exemple m'a accueilli pour que je puisse patiner en même temps qu'eux une ou deux fois par semaine. Émilie et tout le club Art Roll'Ice Toulouse m'a reçu à bras ouverts ainsi que ceux qui viennent avec moi en compétition.

Qui est ton entraîneur ?

Comme j'expliquais avant, je m'entraine tout seul, parfois j'envoie des vidéos à Émilie pour qu'elle me corrige.

Quels ont été les obstacles ?

Alexandre IliciCette saison j'en ai eu plusieurs mais tous ont un point en commun, et ce sont les désaccords que j'ai eu avec mon ancien club. Malheureusement cette saison je suis hors du circuit World Skate. Du coup je me suis vu seul, sans aucun lieu pour m'entrainer et sans pouvoir faire de compétitions. Ça n'a été pas facile.

Le point positif de tout ça c'est que dès le premier moment où j'ai laissé le club, j'ai commencé à progresser malgré toutes les difficultés. J'ai repris contact avec mon ancien club l'Art Roll'Ice Toulouse, et surtout j'ai appris que je ne peux pas baisser les bras face aux difficultés.

Quels sont les moyens dont tu disposes pour t'entraîner ?

J'avais la possibilité d'aller une ou deux fois par semaines patiner sur une piste ou s'entraîne le club de Patinage de Arenys de Mar, mais c'était compliqué parce que je partageais la piste avec plein de petites patineuses, c'était donc difficile de me concentrer pleinement sur mes éléments. Ensuite, avec mon copain, on cherche continuellement des pistes en ville ou je peux patiner, même si les conditions ne sont pas toujours bonnes, c'est mieux ça que de ne pas patiner.

Y a-t-il une personnalité qui t'inspire ?

En général, presque tous les patineurs du monde inline m'inspirent parce que tous essaient de faire au mieux et de faire en sorte que notre sport soit le plus performant possible. La bonne ambiance me motive à poursuivre dans cette voie.

Parles-nous de ton club...

L'Art Roll'Ice Toulouse pour moi, c'est comme une famille. On se connaît depuis qu'on a commencé le ballet sur glace ensemble, il y a déjà plusieurs années. C'est un club où tout le monde est passionné de patinage et tous collaborent pour que le club fonctionne correctement et pour réussir au mieux.

Que fais-tu dans ta vie professionnelle ?

Je fais des études de Communication Audiovisuelle et je travaille dans un bureau.

Comment concilies-tu ta vie professionnelle et le roller ?

Alexandre IliciParfois c'est dur de faire les 20 heures de fac, les 20 heures au travail ainsi que les projets personnels et le roller en même temps, mais finalement je réussi presque toujours à trouver du temps pour m'entrainer.

A quoi ressemble une journée type pour toi ?

À cause de la fac, je fais des horaires complètements différents chaque jour de la semaine. En plus, tous les trimestres ils changent à nouveau.

Quel est ton meilleur souvenir roller ?

L'Open Mondial à Panticosa, quand on est classé sur la première place avec le premier chorus en roller inline.

Le pire ?

La saison où j'ai dû m'entraîner seul.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

A court terme, donner le meilleur de moi-même à l'Open Mondial de Fasano. A long terme, gagner les World Roller Games 2021 en Argentine.

Comment vois-tu l'avenir de ta discipline ?

Chaque année nous sommes plus nombreux et le niveau est de plus en plus haut. Je suis certain que dans peu de temps, si on continue comme ça, nous serons reconnus au même titre que les patineurs de quad artistique.

Fiche technique

Alexandre IliciNom : Ilici
Prénom : Alexandru (Alex)
Date de naissance : 03/07/1998
Lieu de naissance : Constanta, Roumanie
Taille: 1,85 m
Poids : 83 Kg
Pays : France
Vit à : Barcelone (Espagne)
Premiers pas sur les patins à l'âge de : 10 ans sur glace /16 ans roller
Catégorie : Sénior Elite
Études : Bachillerato espagnol avec «matricula de honor » et baccalauréat français avec mention très bien. Actuellement j'ai une licence à la FAC. Comme études je fais de la Communication Audiovisuelle à l'Université Pompeu Fabra.
Point fort : L'artistique
Point faible : J'ai du mal à contrôler mon stress en compétition.
Dernier film vu : Lazzaro Felice, Alice Rohrwacher (2018)
Musique préférée : Je n'ai pas un genre préféré, sur mon compte Spotify, on peut trouver les derniers hits pop, de la musique Bollywoodienne ou des Bandes sonores.
Jeux vidéo : The Legend of Zelda.
Livres : J'aime bien les livres sci-fi, mais aussi les livres sur le cinéma. Un de mes livres préférées est « Atrapad la vida ». « Lecciones de cine para escultores en el tiempo », d'Andrei Tarkovski.
J'aime : La musique, le cinéma, aller à la plage, le patinage, voyager.
Je n'aime pas : rester dans la maison sans rien faire.
Qualité : La patience, je ne cède pas avant d'avoir réussi.
Défaut : Parfois je suis pessimiste.
Club / équipe : Art Roll'Ice Toulouse
Figure préférée : Butterfly, pirouette assise.
Langues parlées : Espagnol, Catalan, Aranés, Anglais, Français et Roumain
Alcool ou jus de fruit ? Jus de fruit
Plage ou montagne ? Plage
Matin ou le soir ? Soir
Fromage ou dessert ? Dessert
Rap, métal ou techno ? Techno
Football ou rugby ? Rugby

Liens utiles

Page Facebook d'Alexandru Ilici

Photos : Luca Tonegutti
Mis en ligne  le 02 July 2019 - Lu 482 fois

Mis en ligne par :
Priscillia Arguimbau-Boatto : patineuse artistique en ligne et sur glace depuis 1995. Tente de conquérir le monde, en roller en ligne artistique.

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB