-
Le 30 May 2019 à 11:05 | mise à jour le 30 May 2019 à 14:04

Interview d'Antonio Panfili, patineur artistique inline italien

Interview d'Antonio Panfili, patineur artistique inline italien

Comme de nombreux patineurs artistique en ligne, Antonio Panfili a fait ses débuts sur glace avant de découvrir le roller. Le licencié du Pattinaggio Artistico Inline San Marco A.S.D. s'entraîne avec sa soeur comme coach. Il nous fait partager sa passion...

Mis en ligne par  Priscillia ARGUIMBAU-BOATTO

Rencontre

Bonjour Antonio, comment as-tu débuté le roller en ligne artistique ?

Antonio Panfili aux World Roller Games 2017 à Nankin (Chine)Ma soeur était déjà coach de roller en ligne artistique. Elle m'a convaincue d'essayer.

Qu'est-ce qui t'a fait choisir le patinage artistique en ligne plutôt qu'une autre discipline du roller ?

J'ai commencé le roller quand j'étais jeune. Il y a un très bon club de roller course dans ma ville. Mais j'ai commencé le patinage artistique sur glace les weekends, quand mes parents allaient à la montagne. En grandissant, j'ai dû faire un choix, et j'ai choisi de devenir patineur artistique. C'est quand j'ai arrêté ma carrière de patineur sur glace pour me consacrer à mes études, que ma sœur m'a fait essayer le roller en ligne artistique, sur lesquels je me suis senti tout de suite à l'aise. Je n'ai pas de préférence entre la glace et le roller en ligne. Ce sont deux sports différents, je les aime autant l'un que l'autre.

As-tu pratiqué d'autres sports que le roller en ligne artistique ?

Oui ! Pleins ! J'aime le sport, la nage, le ski, le tennis...

Que représente la pratique du roller pour toi ?

Le patinage artistique n'est pas juste un sport, c'est un moyen d'exprimer ses sentiments.

Racontes-nous comment tu es arrivé à ton niveau actuel en roller en ligne artistique... Des gens t'ont aidés ?

Quand tu aimes quelque chose et que tu te sens assez fort pour ne jamais abandonner, tu peux faire ce que tu veux ! J'ai de la chance d'avoir une super famille qui m'encourage et d'avoir ma sœur comme coach. Ils m'aident chaque jour et je ne serai pas là aujourd'hui.

Qui est ton entraîneur ?

Mon coach, c'est ma soeur, Roberta. Elle est jeune, mais c'est déjà une très bonne coach et elle me connait mieux que personne.

Quels ont été les obstacles ?

Je dois avouer que j'ai eu certains profs à l'école qui pour moi, ont été des obstacles. Certaines personnes pensent que si tu passes trop de temps à faire du sport, tu n'auras pas assez de temps pour étudier.

Quels sont les éléments que tu préfères en roller en ligne artistique ?

Quand j'étais plus jeune, j'aurai dit les sauts ! Sur glace mon saut préféré c'était la boucle. Ma combinaison, triple boucle, triple boucle était bien meilleure que ma triple boucle piquée. Aujourd'hui, c'est la chorégraphie. C'est pour moi un moyen de communiquer avec le public.

Y-a-t-il des éléments que tu ne sais pas encore faire en roller ?

Oui, pleins de choses ! Le roller en ligne artistique, comme la glace, ce n'est pas un sport révolu, il y a toujours des choses à apprendre ou à inventer.

Quels sont les moyens dont tu disposes pour t'entraîner ?

Mon entraînement dépend de la période, si j'ai des compétitions de prévues, je m'entraîne quotidiennement, autrement, c'est plutôt 5, 6 jours par semaine.

Y a-t-il une personnalité qui t'inspire ?

Je tire mon inspiration des athlètes sur glace, je trouve que c'est bien d'observer les autres et d'apprendre en observant ce qu'ils font de mieux.

Parles-nous de ton club...

J'aime parler de mon club comme s'il s'agissait d'une famille. Ma sœur et moi-même, en tant que coach, on essaye de prendre soin de chacun de nos patineurs. Le club existe depuis 2016 et présente déjà de très bons résultats. Nous avons la meilleure patineuse artistique junior Italienne (Marta Gargano) et la plus jeune de nos patineuses (Giulia Corà) est capable de réaliser un double axel en compétition, ce qui l'a classé cinquième aux derniers championnats Européens en catégorie novice. On n'oublie pas tous les autres patineurs qui sont aussi prometteurs et qui continuent à nous donner des émotions.

Antonio Panfili

Que fais-tu dans ta vie professionnelle ?

Je suis étudiant à l'université de Venise (Ca'Foscari). J'étudie l'informatique et je travaille comme consultant en sciences de l'informatique.

Comment concilies-tu ta vie professionnelle et le roller en ligne artistique ?

L'informatique et le patinage sont très différents, mais j'utilise les connaissances de l'un et de l'autre. Par exemple, j'ai codé le site du club et j'ai ajouté un forum pour les patineurs. Ils peuvent regarder des vidéos de patinage, des tutoriels pour apprendre à nettoyer ses patins, les platines et les roues, apprendre grâce à des vidéos que j'ai faites sur le patinage pendant les entraînements.

A quoi ressemble une journée type pour toi ?

Je m'entraîne très tôt le matin, puis j'étudie jusqu'en début d'après-midi. Après ça, je travaille jusqu'à 21h00.

Es-tu sponsorisé ?

Non, je ne le suis pas.

Quel est ton meilleur souvenir en roller en ligne artistique ?

C'est le câlin entre ma sœur et moi après le programme libre aux Championnats du monde artistique en 2016 à Novara (Italie).

Le pire ?

Dix jours après, quand mon pied a doublé de volume après une blessure.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

Comme toujours, je veux m'amuser et donner du plaisir à mon public. Les gens qui applaudissent et sourient à mes programmes, c'est bien plus gratifiant qu'une médaille.

Comment vois-tu l'avenir de ta discipline ?

Le règlement 2019 de la World Skate est fait pour le quad, c'est une régression pour l'inline. Comme nous l'avions vu, entre 2016 et 2018, quand la FIRS (World Skate) avait décidé d'utiliser un règlement similaire à l'ISU, l'inline a pu considérablement se développer.
Il est triste de voir que la World Skate utilise aujourd'hui le règlement du quad pour l'inline. L'inline est vraiment différent du quad, c'est comme de vouloir juger un jeu de dame avec les règles des échecs !

Les compétitions WIFSA confirment ce que j'ai déjà dit ; la WIFSA, utilise le même système que les règlements ISU et regroupe beaucoup plus de compétiteurs à travers le monde. J'espère vraiment que la World Skate va prendre conscience de toutes ces données, et pour le bien de notre discipline, fera machine arrière pour approuver les règlements ISU pour tous les championnats.

Tribune libre : si tu souhaites ajouter quelque chose...

Suivez-moi sur Instagram ! (Je plaisante ahahahah !)

Fiche technique

Antonio PanfiliNom : Panfili
Prénom : Antonio
Date de naissance : 27 Novembre 1993
Lieu de naissance : Venise
Taille : 1.72m
Poids : 61 kg
Pays : Italie
Vit à : Noale
Premiers pas sur les patins à l'âge de : 7 ans sur la glace / 20 ans en roller artistique Catégorie : Senior M. Elite (D1)
Études : Sciences de l'informatique
Point fort : Déterminé
Point faible : la vue
Dernier film vu : " A star is Born "
Musique préférée : Presque toutes les musiques
Jeux vidéo : No Man's Sky
Livres : Su nettuno piovono diamanti - Adrian Fartade
J'aime : Le patinage ! Lol !
Je n'aime pas : Les gens négatifs
Qualité : Juste
Défaut : Mes jambes courbées
Club / équipe : Pattinaggio Artistico Inline San Marco A.S.D.
Figure préférée : Butterfly
Langues parlées : Italien, Anglais
Alcool ou jus de fruit ? Jus de fruit
Plage ou montagne ? Montagne
Matin ou le soir ? Matin
Fromage ou dessert ? Dessert
Rap, métal ou techno ? Rock :D
Football ou rugby ? Aucun

Palmarès

  • 2 Médailles d'argent aux Worlds Championships WIFSA
  • Médaille d'or aux championnats d'Europe WIFSA
  • Plusieurs podiums internationaux

Liens utiles

Page Facebook d'Antonio Panfili
Compte instagram d'Antonio Panfili

Photos : Raniero Corbeletti (photo n°1)
Sébastien Boatto
Mis en ligne  le 30 May 2019 - Lu 1049 fois

Mis en ligne par :
Priscillia Arguimbau-Boatto : patineuse artistique en ligne et sur glace depuis 1995. Tente de conquérir le monde, en roller en ligne artistique.

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB