-
Le 22 June 2019 à 15:05 | mise à jour le 22 June 2019 à 19:17

A la rencontre de Bob Lemarrant, créateur du Montpellier Indoor Park

A la rencontre de Bob Lemarrant, créateur du Montpellier Indoor Park

Ouvert en Mai 2018 à Montpellier, le Montpellier Indoor Park(MIP) est un skatepark indoor de 600m² qui a fêté sa première année d'existence pendant le FISE 2019. Un lieu devenu incontournable pour la scène locale et un projet fortement engagée. Nous sommes donc allés à la rencontre d'Alexandre Lerch, alias "Bob Lemarrant" pour partager son premier bilan...

Mis en ligne par  Précilia VERDIER

Vidéo de l'interview de Bob Lemarrant, créateur du skatepark indoor de Montpellier

Un skatepark indoor à Montpellier

Alex Lerch, alias Bob Lemarrant, s'est lancé dans le projet fou de monter un skatepark indoor à Montpellier. Il nous raconte son parcours pour faire aboutir cette construction.

Bonjour Bob, peux-tu nous parler de ton parcours ?

Je fais du roller agressif depuis plus de 20 ans. J'ai commencé en Picardie, dont je suis originaire. Je l'avais un peu mis de côté avec le travail et les études. C'est surtout en arrivant à Montpellier que je me suis mis à fréquenter la scène locale. Le roller a alors pris plus d'importance dans ma vie. C'est pour ça que j'ai décidé de créer le skatepark dans cette ville où l'historique est important et intéressant.

Comment t'est venue l'idée de monter ce skatepark ?

La rampe du Montpellier Indoor ParkElle est assez ancienne. J'ai toujours bien aimé construire des modules. Je me suis mis à en construire dans des lieux abandonnés. Malheureusement, c'était toujours assez précaire, cela ne tenait jamais plus de quelques jours parce que des gens venaient les brûler ou squatter le lieu. Du coup, j'ai commencé à réfléchir à quelque chose de durable.

La seule solution qui m'est venue a été de louer un petit local. A partir de là, je me suis mis à créer un modèle économique pour voir si je pouvais en sortir quelque chose de viable.

Quel est le modèle économique ?

Je me suis tourné vers la Chambre de Commerce et d'Industrie qui m'a orientée vers LR Set (devenu entre temps Ad'Occ), une organisation chargée d'accompagner les créateurs d'entreprise de tourisme, de sport et de loisir. J'ai suivi une formation sur la façon de gérer une entreprise. Suite à la validation de mon projet, je suis allé démarcher les banques.

Les financements se répartissent ainsi : 

  • 40% d'apport personnel et familial
  • 55% d'emprunt bancaire
  • 5% de financement participatif

Comment as-tu conçu les modules ?

J'ai voulu rassembler tous les modules que j'ai toujours voulu skater : une mini-rampe bien large, un handrail, des curbs, une funbox pour faire des sauts. Avec ces contraintes là et celle de la surface, j'ai dessiné ce skatepark. Au départ, je pensais le faire en modulaire et finalement j'en ai fait un seul gros module unique qui occupe tout l'espace du local.

Pour la construction, j'avais quelques notions du travail du bois. J'ai appris des erreurs que j'avais pu faire lors de la construction de précédents modules.

Quelles difficultés as-tu rencontrées ?

Elles sont été administratives en premier lieu. Cela a représenté beaucoup plus de temps et d'énergie que ce que je pouvais imaginer. En plus, au regard du budget, je ne pouvais pas avoir un espace aussi grand que je le souhaitais au début. Je me suis "contenté" de 550 m². Dans cet espace, c'est dur de mettre des modules qui satisfassent toutes les disciplines et tous les types de pratiques.

" Créer une structure ouverte au public représente beaucoup de contraintes. "

Tu as trouvé de l'aide ?

Ce skatepark n'aurait jamais pu voir le jour si la scène locale ne m'avait pas aidée. Le travail à réaliser était beaucoup plus important que ce que j'avais pensé au début. Chacun est venu avec sa bonne volonté et ses compétences pour aider à la construction des modules, mais aussi pour les travaux annexes comme la plomberie, l'électricité, le ciment, etc.

S'appuyer sur des entrées payantes ne doit pas être suffisant pour faire vivre une telle structure ?

Non, en effet. Culturellement, pour un rider, c'est difficile de lâcher de l'argent pour aller dans un skatepark. C'est assez français comme raisonnement. Dans les pays anglo-saxons, cela ne pose aucun souci. On pratique des prix d'entrée très accessibles par rapport à d'autres structures comme des murs d'escalade par exemple, ou d'autres disciplines indoor qui se développent.

C'est un peu dur de faire vivre le park rien qu'avec les entrées. On commence donc à développer d'autres services comme la restauration, la buvette. On a aussi une petite boutique avec des pièces détachées sur place. Cela fait un complément de revenu qui nous permet de nous rapprocher de l'équilibre financier.

On ouvre aussi le lieu à différents groupes, notamment pour organiser des journées d'anniversaire. On ouvre aussi à des centres de loisirs. Il est possible de privatiser le lieux pour des soirées thématiques. 

Des projets pour les mois à venir ?

Cela fait maintenant un an que l'on a ouvert. On s'adapte à la demande. On va désormais fixer nous-mêmes un calendrier avec des événements, monter des soirées, des compétitions, faire des projections vidéos. On veut faire de ce lieu un point de rendez-vous pour les riders, notamment pendant le FISE.

Un message à faire passer à nos lecteurs et aux riders ?

Je mets à disposition un lieu assez singulier et extraordinaire. C'est à vous de le faire vivre. Je suis ouvert à toutes vos propositions pour le faire évoluer !

La salle principale du Montpellier Indoor Park

Infos pratiques

Tarifs

  • Entrée : 6,50 €
  • 5 € pour les moins de 16 ans

Ouvert tous les jours pendant les vacances scolaires

Horaires : voir la page Facebook

Adresse

11 rue du Mas de Portaly
34070 Montpellier

Liens utiles

Page Facebook du Montpellier Indoor Park

L'article de montpellier.citycrunch.fr

Reportage : Précilia Verdier
Montage : Précilia & alfathor
Photos : Alexandre Lerch
Mis en ligne  le 22 June 2019 - Lu 480 fois

Mis en ligne par :
Je réside dans la ville de Montpellier et ça fait environ 15 ans que je suis dans le milieu du roller. Je suis passionnée de roller freestyle et plus particulièrement du street / rampe / bowl. Je m investis à fond dans cette passion de différentes manières dans le but de la transmettre au plus grand nombre.

Site web facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB