-
Le 06 April 2019 à 08:04 | mise à jour le 05 April 2019 à 17:41

Test du roller freeride Revol RS One Inflame Limited Edition

Test du roller freeride Revol RS One Inflame Limited Edition

Malgré un marché morose, des marques de roller continuent de voir le jour. La firme espagnole Revol a été fondée en 2017. Elle nous a fait parvenir une paire de roller freeride RS One Inflame en édition limitée. Test...

Mis en ligne par  Vernon SULLIVAN

Revol : une nouvelle marque de roller freeride au banc d'essai

Notre avis en bref

Le roller de freeride Revol RS One était prometteur sur le papier, en particulier grâce à la qualité de sa platine plutôt aboutie. Toutefois, plusieurs petits défauts lui font perdre du terrain face à la concurrence : la boucle micrométrique capricieuse, la finition du chausson, ainsi que la relative fragilité de certains matériaux réduisent son attractivité.

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ La platine extrudée/usinée
+ Le confort général
+ La possibilité de remplacer les pièces détachées

Les moins

- La languette du chausson qui fait des plis
- La boucle micrométrique du cou-de-pied qui saute
- Le manque d'appuis et la raideur des roues
- La fragilité du matériau de la platine

Fiche technique

Test du roller freeride Revol RS One Limited Edition

Marque : Revol
Modèle : RS One Limited Edition
Année : 2019
Coque, tige, cuff : rigides en plastique (polypropylène)
Serrage : lacets, et deux boucles micrométriques dont une à 45° sur le cou-de-pied
Chausson : Mesh amovible
Semelle de propreté : EVA
Amorti : oui, insert au talon
Entraxe : 165 mm
Platine :
 Aluminium extrudée et usinée de 243 mm - réglable latéralement
Axes : simples type courses de 8 mm à empreinte hexagonale de 4 mm
Taille de roue maximale : 100 mm
Roues : Revol 80 mm 85A
Roulements : ABEC 9 carbone (608RS)
Entretoises : aluminium 8 mm
Lubrication : graisse
Frein : inclus, livré non monté
Pointures disponibles : EU 37-46, US 4-12
Masse : 1650 grammes en 41/42EU
Prix public constaté : 149 €
Livré avec : clé et axes supplémentaires spécifiques pour fixer le frein

Usage recommandé : pratique du roller freeride pour un usage occasionnel à régulier.

Produits concurrents :Oxelo MF500 HB, Powerslide One Imperial 80, FRX 80, Powerslide One Zoom 100

Le test en détail

Test du roller freeride Revol RS One Limited Edition

La marque Revol s'est donnée pour objectif de populariser le roller en proposant des produits de bonne qualité à un prix abordable. Elle se focalise sur le roller freeride ou freeskate.

Elle propose un modèle, le RS One. Cette version en série limitée allie le rouge et le noir, une combinaison efficace qui fait toujours son petit effet, surtout combiné à la discrète touche argentée de la platine.

La coque : classique

Il s'agit d'une coque rigide en polypropylène (plastique). Elle possède une structure assez commune dans le monde du freeskate. Elle est surmontée d'un cuff articulé que l'on peut démonter grâce à une clé 6 pans, chose rare sur un patin de ce tarif.

Le plastique du cuff a déjà blanchi au niveau des zones de tension après 3 sessions de slalom et de balade urbaine. Il semble assez fragile. D'autre part, Revol a prévu des zones de découpe pour raccourcir la zone sur laquelle glisse la boule micrométrique... sauf qu'elle est déjà un poil courte, donc pas vraiment utile.

Une aération est présente sous le pied. Elle présente toutefois peu d'intérêt puisque l'ouïe est occultée par une semelle en plastique pleine. Tant qu'à faire une ouverture, le fabricant aurait pu ajourer la semelle pour favoriser la ventilation. D'autres aérations sont placées à l'avant sur le côté et au talon.

On note aussi la présence d'un insert amortissant au talon d'environ 1 cm d'épaisseur ; il est assez épais mais plutôt rigide, trop peut-être pour offrir vraiment du confort. On apprécie la présence du renfort latéral démontable qui vous permettra de lancer des slides tout en ayant la coque protégée.

Le cuff du Revol RS One présente des zones de fragilité

Le chausson : perfectible

La sensation est plutôt agréable quand on glisse le pied dans le chausson. Le rembourrage autour de la cheville et sur l'avant du pied accueille bien le pied. On se sent bien enveloppé, à l'aise.

En revanche, la languette s'avère un peu trop fine. Elle se plie en faisant des bourrelets gênants lors du serrage. Le chausson est amovible, cela vous permettra de la laver séparement du reste du patin.

Test du roller freeride Revol RS One Limited Edition

Un confort plutôt bon

Le confort général du patin est plutôt bon dans l'ensemble. Comme nous le disions, hormis ce pli malheureux de la languette, on ressent ne ressent aucune gêne. La coque est assez large, il n'y a pas eu de points de pression supplémentaire.

Serrage : une boucle micrométrique qui manque d'accroche

La combinaison d'un lacet sur l'ensemble du pied avec deux boucles micrométriques sur le cou-de-pied et la naissance du tibia est pertinente pour apporter un maximum de précision en freeride. Le lacet coulisse plutôt bien. C'était sans compter sur l'impossibilité de serrer à fond la boucle micrométrique du cou-de-pied. Elle saute dès que la pression devient trop importante et on perd beaucoup de maintien. Cela devient particulièrement gênant quand on sollicite le patin en relance ou en slalom. Elle aurait aussi mérité d'être un peu plus épaisse et un peu plus courte (ça peut s'arranger d'un coup de ciseaux).

Flexion / souplesse / maintien

La flexion arrière/avant se fait facilement, sans contrainte. Même en serrant fort la partie haute, le patin accompagne bien le mouvement. Le maintien général est tout à fait satisfaisant pour un modèle de cette gamme. Comme nous l'avons dit juste au dessus, le seul bémol provient de l'insuffisance du serrage de la boucle micrométrique du coup de pied : du coup, le talon se décolle et on perd en précision de patinage. Cela se ressent aussi sur les départs.

Tests du roller freeride Revol RS One Limited Edition

La platine aluminium

Le RS One est équipé d'une platine en aluminium extrudé et usiné. Habituellement, ce dernier procédé de fabrication est plutôt réservé à des modèles un peu plus haut de gamme. Le châssis mesure 243 mm de long, de l'axe avant à l'axe arrière, c'est la taille minimale et optimale pour 4 roues de 80 mm. Sa structure est plutôt bien étudiée. Elle possède 3 ponts de renforts répartis sur toute la longueur. Ils la rendent extrêmement rigide sur toute sa longueur. La platine abrite également des axes simples de 8 mm en aluminium, un autre bon point.

Sans conteste, la platine est vraiment le point fort de ce modèle. Notre seul questionnement à son égard est la durabilité du matériau utilisé : un éclat d'aluminium s'est défait d'une des extrémités suite à un frottement. On la destinera plutôt à un usage freeride... sans grinds.

Test du roller freeride Revol RS One Limited Edition : la platine

Des roues qui manquent d'adhérence

Revol propose des roues de 80 mm pour 85A de dureté. Nous les avons mesurées à 87A, plus dures qu'annoncées. Leur design se rapproche en de nombreux points de celui des roues Hyper Concrete qui font référence en freeride. Leur comportement à l'usage laisse une sensation mitigée. Les appuis sont fuyants. Le manque d'adhérence, notamment lié à leur dureté, fait que l'on peut lancer les slides sans difficulté. Leur usure reste assez régulière et modérée. La roue est assez inerte dans son comportement, plutôt raide. Elle ne semble pas vraiment se déformer.

Des roulements fluides

Revol a opté pour des roulements ABEC 9 au carbone. Ils possèdent des flasques en élastomère (608RS) qui procurent une bonne étanchéité. Ils renvoient une bonne sensation de glisse. Ils sont restés lubrifiés et silencieux durant toute la durée de nos tests.

Les renforts latéraux du Revol RS One Limited Edition

Visserie : cruciforme et Allen

On apprécie le fait que la plupart des pièces sont remplaçables. Les boucles micrométriques sont démontables grâce à un tournevis cruciforme, tout comme les sliders latéraux. Les autres pièces peuvent être enlevées à l'aide du clé Allen n°4 classique.

En bonus

Le RS Evol One est livré avec le frein et son support, pour ceux qui voudraient seulement l'utiliser en randonnée. Des axes supplémentaires sont fournis pour le fixer.

Le frein du Revol RS One Limited Edition

Liens utiles

Merci à Pierre qui Roule d'avoir permis ce test
Mis en ligne  le 06 April 2019 - Lu 711 fois

Mis en ligne par :
Passionné de roulettes devant l'éternel, le jour j'écume le bitume. Si je me crashe, si je tombe, ma peau s'arrache mais pas mon coeur de roller !



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB