-
Le 21 March 2005 à 00:00 | mise à jour le 12 January 2011 à 17:09

Dossier : L'Alsace nouvel Eldorado de la vitesse ?

Dossier : L'Alsace nouvel Eldorado de la vitesse ?

Deux conceptions de la vitesse s'affrontent aujourd'hui avec leurs fiefs historiques. Pour schématiser, on pourrait distinguer "l'école de la piste" à l'ouest de la France, et "l'école de la route" à l'est. La première fut à l'origine de nombreuses victoires française, et la seconde émerge progressivement...
Merci à Asphalte Speed Training

Mis en ligne par 

Deux conceptions du roller...

Le roller de vitesse est aujourd'hui divisé entre deux conceptions et deux régions. La première est celle des puristes qui défendent l'école de la piste et du sprint, qui nous vaut d'ailleurs d'émérites champions au niveau national et mondial. La partie Ouest et les Pays de Loire en sont l'exemple le plus probant avec une ribambelle de champions formés à la piste : Arnaud Gicquel, Pascal Briand, Nathalie Barbotin sont autant d'athlètes formées à l'école de la piste. La région Midi- Pyrénées et les clubs de Valence d'Agen et de la région Toulousaine ne sont pas en reste.
Il n'en reste pas moins qu'avec l'avènement, ces dix dernières années, d'épreuve sur route, (F.I.C., S.I.C., W.I.C.), une autre conception apparaît. Celle des patineurs "asphalteurs", qui engrange les kilomètres sur le bitume, sans être passé forcément par l ‘école de la piste ou du sprint (fautes de structures ou par choix de formation) . Moins de technique, mais plus de préparation foncière pour un résultat presque identique. Presque, car on constate aujourd'hui, qu'un sprinteur sort quasiment toujours vainqueur du combat de la route grâce à sa phase terminale.
Néanmoins le championnat de France Grand Fond fait apparaître de nouvelles entités sur la scène du roller Français (la région parisienne et le P.U.C.) qui se met en avant lors du Grand fond ou de la F.I.C., bien moins lors des épreuves fédérales. Et une autre petite région de l'Est, d'irréductibles gaulois à la sauce Suisse, qui viennent bouleverser le classement établi depuis une vingtaine d'année. Les sprinteurs gardent le dessus, mais les places de têtes se garnissent de patineurs Alsaciens. Deux médailles de bronze, cinq quatrièmes places, deux cinquième place, et cinq sixièmes places. Ce sont des places d'honneurs qui montrent l'avènement de nouveaux patineurs sur les épreuves de fond. La création d'épreuves sur route et notamment la prochaine Croco In Line Cup, est une des raisons qui fait que les patineurs Alsaciens progressent et atteignent maintenant un niveau respectable sur route. Mais le C.R.C. Alsace dans sa politique de développement ne compte pas en rester là et souhaite participer activement à la formation de sprinteurs capables un jour d'alimenter les équipes de France. Le travail est en marche, et le premier Open International de Rixheim le 24 juillet 2005 en est l'exemple le plus probant. Une façon originale de placer une épreuve de sprint au milieu de courses sur route et à étapes.

Lexique

F.I.C : French InLine Cup
S.I.C : Swiss InLine Cup
W.I.C : InLine Cup
C.R.C : Comité Régional Course

Galerie photos

Liens utiles

www.asphalte-roller.com Texte et photos : Ashpalte Speed Training
Mis en ligne  le 21 March 2005 - Lu 2296 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB