-
Le 31 March 2020 à 19:03 | mise à jour le 07 April 2020 à 14:02

Charles-Louis Petibled : le premier brevet de l'histoire du patin à roulettes

Charles-Louis Petibled : le premier brevet de l'histoire du patin à roulettes

Le 12 novembre 1819 : une date à retenir dans l'histoire de notre passion. C'est celle où le français Charles-Louis Petibled, mécanicien de métier, déposa le premier brevet de l'histoire pour une paire de patins à roulettes...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Des archives historiques pour le patin à roulettes

Charles Louis Marie Petibled serait né de l'union de Louis Anselme Petibled et de Françoise Victoire Roussel (à confirmer). Il a vu le jour le 19 août 1770 à Paris.

Il se maria à Geneviève Françoise Martin le 23 octobre 1811. Il résidait alors rue Saint-Dominique, dans le 7e arrondissement de Paris. Plus tard, ll semblerait qu'il déménagea vers le Faubourg Saint-Martin. Etant proche du bassin de la Villette, il pouvait s'y adonner au patinage sur glace, quand il gelait suffisamment.

Le patin de Petibled en 1819

Le premier brevet de l'histoire du patinage à roulettes

Mécanicien de métier, il déposa le premier brevet de l'histoire du patinage à roulettes le 12 novembre 1819. Son modèle de patin est très abouti pour l'époque. Il possède un châssis en bois, les 3 roues viennent s'intégrer dans la structure. Une roue est positionnée sous le talon et deux autres sur l'avant du pied. Le talon vient se caler contre une butée en métal. La lanière de cuir avant est solidement fixée par une plaque en métal.

Voici l'extrait que l'on trouve à la page 60 du "Bulletin des lois de la République française" de 1820 :

" 16.° Le Sr Petibled (Charles-Louis), mécanicien, demeurant à Paris, rue du Faubourg Saint-Martin, n.° 80, auquel il a été délivré, le 12 novembre dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour de nouveaux patins destinés à exécuter dans les appartemens tout ce que les patineurs peuvent faire sur la glace avec des patins ordinaires; "

Les concurrents de Petibled

Il fut sage et avisé de déposer ce brevet.  Le 26 juillet 1828, un autre français, Jean Garcin, déposa son propre brevet. Il se lança dans la production de ses propres modèles. Ses caractéristiques techniques s'approchaient fortement de celles décrites dans le brevet déposé par Petibled.

En 1832, Petibled dénonça le brevet de Garcin qui fut rendu caduque. Garcin continua pourtant de produire ses patins jusqu'en 1839.

La date du premier brevet patin à roulettes déposé dans le monde

Derniers jours

Charles-Louis Petibled mourut le 3 mars 1843, à l'âge de 72 ans. Son fils qui vivait alors au 6 rue Amélie dans le 10e arrondissement de Paris, remplit l'acte de décès.

Un exemplaire des patins de Petibled existe encore !

Si vous souhaitez un jour voir ce première modèle de vos propres yeux, sachez qu'il en existe un exemplaire au Musée du Roller de Lincoln, Nebraska, USA.

Le patin de Petibled vu du dessous

Liens utiles

La passionnante histoire du roller par Christophe Audoire

Un grand merci à :
  • Maryse Bence pour les recherches généalogiques
  • Sam Nieswizski pour le brevet
  • Au Musée du Roller pour les photos du patin original
Mis en ligne  le 31 March 2020 - Lu 2501 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB