-
Le 14 November 2018 à 12:11 | mise à jour le 14 November 2018 à 12:44

Interview : Flora Michoud-Godard, gardienne de rink hockey

Interview : Flora Michoud-Godard, gardienne de rink hockey

Flora Michoud-Godard est le dernier rempart de l'Equipe de France féminine de rink hockey depuis de nombreuses années. Elle officie désormais au sein de l'équipe de Mérignac (33).

Mis en ligne par  Jean LASSUEUR

Entretien

Bonjour Flora ! A quel âge as-tu mis des patins pour la première fois ? As-tu directement débuté comme gardienne ?

Flora Michoud-GodardBonjour, j'ai commencé le patin en 1994 à quatre ans et demi au sein du club du CS Noisy-le-Grand. J'ai ensuite fait du rink en tant que joueuse et c'est seulement en 2001 que je me suis mise dans les cages.

Veux-tu nous dire/rappeler quelques mots sur ta carrière nationale et internationale ?

En quelques chiffres et dates :

  • 1994-2013 : club du CS Noiy le Grand, plusieurs titres de championne de France (jeune et seniors) et en sélection Ile de France, vice championne d'Europe des Clubs en 2013.
  • 2010-2017 : club du CO Pacé, champion de France N3 en 2012
  • 2017-2018 : club du CH Cerdanyola (Espagne), 6ème OK LIGA + Coupe de la Reine
  • 2018-2019 : club du SA Mérignac en N1 Féminine.
  • Equipe de France jeune : 2 championnats d'Europe
  • Equipe de France séniors : 4 championnats d'Europe et 4 championnats du Monde
  • 2 titres de vice championnes d'Europe
  • 2 titres de vice championnes du Monde

La personnalité des gardiennes est-elle particulière à ton avis ? Est-elle différente de celle de la majorité des joueuses de champ ?

Oui, je pense. J'ai rencontré plusieurs gardiennes et gardiens qui cultivent cette particularité, ça se ressent souvent au niveau de l'attitude qu'ils ont au sein de l'équipe. Beaucoup disent qu'il faut être fou pour aller dans la cage, je ne sais pas si c'est le cas, mais ce qui est sûr c'est qu'on est seul, qu'on n'a pas le droit à l'erreur. Je pense que ça nous rend plus exigeant envers nous-mêmes. On a une grosse responsabilité sur le terrain, il faut savoir jouer avec ça, sans se mettre de pression, juste faire son travail en étant le plus efficace possible. Cette constatation je l'ai retrouvée en échangeant avec des gardiens d'autres sports aussi (roller hockey, handball et football).

Pour un entraîneur, quelle est la meilleure solution pour garder la motivation de ses deux gardiennes ? Une mi-temps chacune ? Un match sur deux ? Une autre solution ?

Pour moi, un bon entraîneur doit être capable de communiquer énormément avec ses gardiennes, c'est essentiel. Expliquer les choix et faire passer le message correctement, c'est la clé pour garder la motivation des deux gardiennes. Après, j'imagine que toutes les goals veulent jouer, tout le temps, tous les matches, j'en fait partie. Si les niveaux sont homogènes entre les deux gardiennes, je pense qu'un match chacune est plus facile. Ce n'est pas simple de rentrer dans un match à la mi-temps, en fonction du score, de la tension du match, il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte et ne jouer que la première mi-temps laisse un sentiment de travail inachevé.

Parles-tu beaucoup avec tes défenseurs ?

Oui, beaucoup. Quand je joue avec les filles, elles sont très demandeuses, ça permet de les replacer, de les rassurer et moi ça m'aide à me concentrer davantage. Quand je jouais avec les garçons, c'était moins nécessaire.

On dit qu'un gardien, c'est au moins 50% de l'équipe et on constate que dans les matches de très haut niveau, les scores se réduisent souvent à ceux du football, tant le niveau des gardiennes s'est élevé. Que faudrait-il faire pour venir/revenir à des véritables scores de rink avec au moins 5-6 buts entre les les meilleures équipes ?

Flora Michoud-Godard contre une joueuse italienneTout dépend de ce que va demander le coach. Si les choix tactiques sont plus offensifs, le gardien aura plus de travail à faire et donc plus de risques de prendre des buts. A l'inverse, une défense serrée ne laissera en théorie que peu d'espace.

Que "préfères-tu" si on peut s'exprimer comme ça... Etre face à un penalty ou à un coup Franc Direct (CFD) ?

S'il y a bien une chose que j'affectionne par dessus tout, ce sont bien les coups francs directs (CFD), mes coéquipières et partenaires d'entraînements pourront en témoigner ! (rires)

Et à ce propos, les règles imposées au gardien ne sont-elles pas trop sévères, sachant qu'il peut vite prendre un bleu ?

Non je ne trouve pas que les règles soient trop sévères, il suffit d'être prêt et ne pas essayer de tricher en bougeant avant.

Quelles sont les meilleures tireuses de pénalité que tu as affrontées ? En France et à l'International.

  • En France : Tatiana Malard, sans hésitation.
  • A l'International: pas de réponse

Que peux-tu dire des tirs " longue distance " ?

Pour moi, ils sont plutôt faciles à arrêter, sauf si on est masqué par un joueur évidemment.

En parlant des joueuses : quelles sont celles que tu as eu le plus de peine à contrer, soit devant la cage, soit en tir à distance ?

Je pense à plusieurs joueuses, Tatiana Malard a un shoot très puissant et est très adroite devant la cage. En plus de ça, elle est gauchère. Julie Lafourcade et Vanessa Daribo sont aussi très habiles en dribble devant la cage
Au niveau internationale, l'Argentine Adriana Gutierrez, la joueuse Allemande Maren Wichardt, les joueuses espagnoles Maria Diez ou Anna Casarramona.

Quel style as-tu ? Plutôt "portugais" avec un genou à terre ou "espagnol" plus ramassé au sol ?

Plutôt style « portugais » avec un genou au sol et sur les appuis, la position « espagnole » pour les situations d'urgence.

Il me semble que les gardiennes argentines (en tous les cas les gardiens) jouent plus avec leur crosse, sortent plus de leur surface ? As-tu une opinion à ce sujet ?

Non, pas d'opinion, je ne suis pas fan du style de jeu des gardien(-nes) argentins(es).

Quelles sont, pour toi, les meilleures gardiennes mondiales ? Et Françaises ?

La meilleure gardienne française que j'ai connue était sans hésiter Angela Rodriguez, ma coéquipière quand j'ai commencé à jouer seniors à Noisy, ex-gardienne de l'équipe de France. Et la meilleure gardienne mondiale, pour moi est Laia Vives, ex-gardienne de la sélection espagnole (jusqu'en 2010)

Quel est le genre d'action que tu n'aimes pas...

Les tours de cages et les déviations, sans hésiter.

Je crois que tu es "droitière", comme la majorité des gardiennes. Préfères-tu être attaquée par une gauchère ou un droitière ?

Par habitude, c'est plus facile de jouer sur des droitières.

Une conclusion ?

Merci à vous !

UN GRAND MERCI à toi, Flora et Allez le SAM, Allez l'EDF ! 

Flora Michoud-Godard contre une joueuse Espagnole

Liens utiles

Mis en ligne  le 14 November 2018 - Lu 530 fois

Mis en ligne par :
Après avoir fait son apprentissage de spectateur lors de Coupes des Nations jouées à l'ancien pavillon de Montreux, suivi les évolutions du club du bout du lac il y a quelques décennies, s'être perdu longtemps dans un autre sport, a finalement retrouvé sa lucidité-rink à l'occasion de l'Euro U17 de Genève en 2011.

Site web facebook Twitter

Photographe :
Marzia Cattini suit les compétitions de rink hockey Européennes depuis de nombreuses années. Elle travaille notamment en collaboration avec le CERH et la FIRS pour la couverture photo des événements majeurs.
Site web facebook



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB