-
Le 23 August 2018 à 21:08 | mise à jour le 24 August 2018 à 10:04

Championnat d'Europe roller course 2018 : le bilan complet des médailles

Championnat d'Europe roller course 2018 : le bilan complet des médailles

Qui dit fin de championnat rime dit analyse des résultats et classement des nations ! Alors, quel pays a tiré son épingle du jeu à l'occasion des Championnats d'Europe de roller course 2018 ? Eléments...

Mis en ligne par  Vernon SULLIVAN

Euro 2018 : bilan de fin de course

Classement Piste

Pos. NationMédaille d'orMédaille d'argentMédaille de bronze Total
1ITA16181145
2ESP112316
3FRA56516
4BEL54716
5GER3249
6NED15612
7CZE1225
8POR0335
9HUN0011

Classement Route (marathon inclus)

Pos. NationMédaille d'orMédaille d'argentMédaille de bronze Total
1ESP105722
2ITA712827
3BEL7018
4FRA45211
5NED0459
6GER0145
6POR0112

   Total des médailles

Pos. NationMédaille d'orMédaille d'argentMédaille de bronze Total
1ITA23301972
2ESP2171038
3BEL124824
4FRA911727
5GER32813
6NED191121
7CZE1225
8POR0448
9HUN0011

Ce classement des médailles a été réalisé à partir des résultats fournis par l'organisation. Il regroupe les catégories Juniors B (Youth), Juniors A et Seniors du Championnat d'Europe roller course 2018.

1ère : l'Italie en tête du classement Européen

Avec 72 médailles au compteur dont 30% de titres continentaux, l'Italie reste la nation la plus médaillée et la plus titrée de ces Championnats d'Europe 2018.

Parmi les patineurs marquants de la Squadra Azzurra, on retiendra surtout les performances de Francesca Lollobrigida. La patineuse star a été systématiquement au coude à coude avec sa principale rivale, la Belge Sandrine Tas. On pense aussi à Daniel Niero chez les seniors hommes, performant sur piste comme sur route a ramené son comptant de titres.

La razzia italienne a surtout eu lieu sur piste où les patineurs azuréens ont glané plus des deux tiers de leurs médailles. En 2017, ce ratio était équilibré avec 37 médailles sur piste et 36 sur route.

L'Italie en tête du peloton

2ème : l'Espagne dans l'aspiration italienne

Bien qu'ayant deux fois mois de médailles que l'Italie au classement général, l'Espagne a signé une splendide "remontada". Les Ibériques ont affolé le compteur avec pas moins de 21 titres et 38 médailles en 2018 contre seulement 5 titres en 2017 et 14 médailles !

Les personnalités marquantes de cette équipe : le grand Ioseba Fernandez en sprint et l'incontournable Paxti Peula en fond. Les deux hommes ont d'ailleurs fait équipe sur le 500 m team. Toutefois, la jeune garde pointe le bout de son nez et s'est montrée très performante sur piste avec notamment Luisa Maria González ou Iván Galar, doublement médaillés d'or.

Paxti Peula, pilier du fond espagnol

3ème : la Belgique

La Belgique remporte 24 médailles dont 12 titres, une progression assez nette par rapport à 2017 : 4 médailles de plus et 5 titres de mieux.

Nos plus proches voisins peuvent compter sur l'omniprésente Sandrine Tas qui a produit l'essentiel du travail pour son pays, sur piste comme sur route. Elle est bien secondée par Anke Vos. Bart Swings, quant à lui, a apporté sa touche sur le marathon. Enfin, Mathias Vosté reste toujours bien placé. Jason Suttels (junior) fait partie de la garde montante à surveiller avec trois titres dont celui du marathon.

4ème : la France en repli stratégique

Les Pays-Bas, en retrait au classement 2018En 2017, le clan tricolore pointait à la seconde place du classement général avec 54 médailles dont 20 titres. En 2018, les Bleus comptent 27 médailles toutes catégories confondues dont 9 titres.

Ne nous y trompons pas, le sélectionneur a volontairement fait tourner son effectif pour mettre en valeur des patineurs que l'on voit moins habituellement. Et globablement, on peut dire que le calcul a payé.

Chloé Geoffroy va chercher le titre continental sur marathon chez les seniors après sa consécration au marathon de Dijon en 2017.

Chez les jeunes, Alison Bernardi, Manon Fraboulet et Marine Kervoelen ont été médaillées à plusieurs reprises sur piste comme sur route. La liste n'est pas exhaustive bien évidemment.

Honorine Barrault, en pleine préparation pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse, a enchainé le Championnat du Monde et le Championnat d'Europe. Elle récolte l'or sur le 500 m, le 1000 m et le 20 km à éliminations. Elle ramène aussi le bronze sur le 10 km à points. De bon augure pour les échéances à venir.

5ème : l'Allemagne égale à elle-même

La délégation allemande réalise des performances assez similaires à celles de 2017. A Lagos (Portugal), elle avait engrangé 11 médailles dont 4 titres. A Oostende, elle repart avec 13 médailles dont 3 titres. 

Simon Albrecht et Laethisia Schimek restent les personnalités incontournables du sprint. Mareike Thum apporte sa touche de fondeuse au bilan.

Mention spéciale pour la République Tchèque

Les Tchèques ont remporté un titre et 5 médailles en 2018. Ils devancent ainsi le Portugal et la Hongrie.

Radek Fajkus et son coéquipier Zdenek Sejpal remportent le titre sur le nouveau format expérimental du 500 m sprint par équipe. Il termine également en argent sur le 300 m junior hommes. Zdenek Sejpal décroche aussi l'argent sur le 10 km à éliminations sur piste. Enfin, Radek Fajkus s'octroie aussi le bronze au 500 m juniors hommes.

Liens utiles

Championnat d'Europe de roller course 2017 à Lagos (Portugal)

L'album photo de l'Euro course 2018 sur mediaskates.com

Mis en ligne  le 23 August 2018 - Lu 968 fois

Mis en ligne par :
Passionné de roulettes devant l'éternel, le jour j'écume le bitume. Si je me crashe, si je tombe, ma peau s'arrache mais pas mon coeur de roller !

Photographe :
Bénévole Mediaskates - Secrétaire – Webmaster – Photographe du club Voujeaucourt Roller Club Vitesse depuis 2006-2007. Investie dans le roller, en tant que maman depuis 2004. Photographe multi-sports / nature / évènementiel.
Site web facebook



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB