-
Le 20 December 2017 à 08:12 | mise à jour le 26 July 2018 à 20:10

Maximiliaan Lodewijk Van Lede (Pays-Bas) - l'inventeur des patins à terre

Maximiliaan Lodewijk Van Lede (Pays-Bas) - l'inventeur des patins à terre

Maximiliaan Lodewijk Van Lede est l'inventeur Néerlandais des "patins à terre" en 1789. On l'a surtout connu à cette époque pour ses talents de sculpteur...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Biographie de Maximiliaan Lodewijk Van Lede (1759-1834)

Les patins de Maximiliaan Lodewijk van LedeMaximiliaan Lodewijk Van Lede est vit le jour le 18 février 1759 à Bruges, en Belgique. Il étudia le dessin à l'académie de Bruges avant de travailler pendant 6 ans sous la direction du sculpteur Lodewijk Lessuwe. Il partit ensuite pour l'école de Pieter Pepers pendant 3 ans où il continua de perfectionner sa technique de dessin.

De Bruges à Paris

En 1781, il décide de s'installer à Paris pour perfectionner son art au sein de l'Académire Royale de Peinture et de Sculpture (actuelle Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts) avec Joseph Benoît Suvée. Ce peintre Belge est lui aussi originaire de Bruges et va occuper d'éminentes fonctions à l'Académie de France. Puis, il exerce pendant 2 au sein de l'atelier de Mono, scuplteur du roi. Il a notamment fabriqué sous sa direction  les bustes en marbre de Frederik, prince héritier de Prusse et du duc d'Angoulême.

Plus tard, il rejoint Gonoy. Il ciselle à cette époque une statue de neuf pieds de haut, tenant une torche dans chaque main et se tenant sur les orteils, comme si elle était prête à monter vers le ciel. Cette statue de bronze a été placée dans l'hôtel de Galifé pour l'éclairer. Il a ensuite réalisé une immense Naïade en marbre, et en 1786, un buste colossal de Bacchante, pour lequel il reçoit 8000 francs. En 1787, il remporte le 2ème grand prix de sculpture.

En 1789, à l'âge de 30 ans, il invente les "patins à terre" . Il est cité dans l'Almanach de Gotha de 1790. On doit cette découverte bibliographie à Sam Nieswizski, l'auteur de Rollermania :

« M. Vanlede, sculpteur médailliste de l'Académie de Paris, a inventé des patins, qu'il nomme patins à terre, à l'aide desquels on peut courir aussi vite sur la terre en pays plat que sur la glace avec les patins ordinaires ».

De Paris à Londres : la reconnaissance

Les patins de Maximiliaan Lodewijk van LedeIl quitte Paris en proie aux troubles de la Révolution Française, et perd une commande considérable d'œuvres d'art qui lui aurait rapporté 50.000 Francs.

Pour vivre, il fabrique désormais des ornements, des figurines et des arabesques de cheminées, mais aussi des horloges et bien d'autres objets. Ses créations séduisent les Anglais et notamment le sculpteur du roi qui admire son talent. Van Lede passe une année à Londres où il fait le modèle de la tombe du docteur Johnson (Samuel Johnson), qui sera placée dans l'église Saint-Paul. Il fabrique également une petite sculpture du général Elliot, gouverneur de Gibraltar.

Retour dans sa ville d'origine

Puis, vers la fin de sa vie, il retourne à Bruges où il sculptera de nombreuses oeuvres d'art commandées par de riches anglais. Il y vit paisiblement jusqu'à sa mort le 13 juillet 1834. Considéré comme un excentrique par de nombreux contemporains, il a néanmoins marqué l'histoire du patinage à roulettes.

Liens utiles

Notre dossier consacré à l'histoire du roller et du patin à roulettes

Mis en ligne  le 20 December 2017 - Lu 1227 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB