-
Le 01 November 2012 à 11:14 | mise à jour le 22 January 2013 à 22:45

Les protections de roller de descente

Les protections de roller de descente

La descente est certainement la discipline la plus extrême du roller. Avec des vitesses dépassant régulièrement les 70 km/h, la moindre chute peut faire des dégâts importants. Que l'on soit débutant ou pro, les protections doivent être à la hauteur ...

Article par 

Article de 2009 réactualisé en 2012

Les principales protections de descente

Le casque intégral est fortement recommandé

Les protections de roller de descenteOn ne fera pas dans la dentelle. Les casques traditionnels peuvent convenir pour les descentes faciles mais seront peu efficaces pour une descente vraiment pentue ou les routes de montagne.

On opte donc pour le casque intégral comme en B.M.X, en parapente ou en moto.
En effet, il protègera beaucoup mieux le menton et la mâchoire en cas de chute. Il faut savoir qu'avec la vitesse et l'accélération, si on chute, on a beaucoup de mal à retenir la tête qui devient alors beaucoup plus lourde.

D'autre part, les casques B.M.X. sont bien adaptés car ils permettent d'avoir une bonne position en descente sans pour autant gêner le placement de la tête.

Astuce : On peut également y intégrer une visière afin de se protéger des insectes et des poussières.

Des lunettes enveloppantes

Les yeux sont nos guides. A toute vitesse, on peut parcourir plusieurs mètres en un battement de paupière. On doit donc toujours avoir une vision claire. Si vous n'avez pas de visière sur votre casque, optez pour des lunettes enveloppantes qui empêcheront les saletés et les insectes de vous arriver dans les yeux !

Protège-poignets

Exemple de protections de roller de descente

Plus du tiers des accidents de roller touchent les poignets. En descente plus qu'ailleurs, on n'hésite pas, on s'équipe !

Attention !

Attention : La qualité des protections de poignet disponibles dans le commerce est très variable !
Privilégiez les protections de poignets d'un seul tenant, plus solides dans la durée.

Astuce : Certains patineurs utilisent même des gants de jardinage en complément des protections de poignets pour éviter les brûlures au bout des doigts.

Le crash-pad

Il s'agit ni plus ni moins que d'une sorte de short long renforcé avec des protections sur les hanches et les fesses. Il amortit un peu les chocs en cas de chute, mais permet surtout d'éviter les fameuses "pizzas" (brûlures liées aux frottement de la peau sur le bitume).

Attention !

Attention : Privilégiez les modèles de crash-pads avec des coques en plastique (éventuellement complétés par une mousse amortissante sous le plastique) car ils glissent mieux sur le sol.

Pièces maîtresses : plastrons, dorsales et autres combinaisons renforcées

Dans le monde de la descente, les combinaisons, les dorsales et les plastrons sont monnaie courante.
De nombreuses combinaisons proposent désormais des crash pads et des dorsales intégrées.
Elles possèdent aussi des coques au niveau des coudes, des épaules, de l'épine dorsale, de la poitrine, des hanches, des fesses...

A noter : La marque d'accessoires de moto Dainese est très réputée chez les descendeurs. Le matériel est relativement coûteux mais de bonne facture.

Astuce : La combinaison de moto est très souvent utilisée par les descendeurs, surtout s'ils sont déjà motard en parallèle. Les combinaisons en cuir sont les seules à vraiment préserver la peau en cas de chute.

Sinon, vous pouvez optez pour un jean et un blouson en cuir (vieux de préférence) et mettez des protections partout où nécessaire : cuisses, hanches, genoux, coudes...

Attention !

Attention : les combinaisons en lycra améliorent la pénétration dans l'air mais n'apportent pas une vraie protection en cas de chute. Elles peuvent se porter au dessus des protections citées ci-dessus.

Coudières et genouillères

En cas de chute à grande vitesse, il faut disposer de protections résistantes à l'abrasion. L'idéal encore est d'aller fouiller dans les protections de moto ou d'agressif.

Attention !

Attention ! Il est important que les protections de coudes et de genoux s'enfilent. Si elles ne font que se fixer à l'aide d'un scratch, elles risquent de bouger à la première chute et d'être totalement inutiles.

Astuce : Si vous n'avez pas un gros budget, des "Moon" conviennent assez bien. Les coques au dessus d'une protection rembourrée permettent de glisser sur le sol.

Un crash pad : privilégiez ceux avec des coques

Exemple de dorsale pour le roller

Liens utiles

Astuce : fabriquer sa visière de casque de descente

Matos : bien choisir ses protections de poignet

Test : protections de genoux G-Form Impact

Les protections de descente sur Universkate

Texte : Alfathor
relecture : Iggnorance
Photos : D. Manescu, A. Lebrun, Tigr'Roue, Roces
Merci à Tigr'roue
Mis en ligne  le 01 November 2012 - Lu 16941 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB