-
Le 30 August 2017 à 09:08 | mise à jour le 05 October 2017 à 09:34

Test du roller slalom Powerslide Tau 80 Carbon Trinity

Test du roller slalom Powerslide Tau 80 Carbon Trinity

Après avoir testé le Kaze en début d'année, Powerslide nous a offert l'opportunité de chausser le Tau, son modèle phare et haut de gamme en roller slalom. Et nous n'avons pas été déçus...

Mis en ligne par  Luc BOURDIN

Banc d'essai

Présentation et premières hypothèses

Test du Powerslide Tau TrinityLa coque du Powerslide Tau se compose d'une base en carbone rigide rehaussé par une structure montante. Elle possède deux boucles de serrage en plus du laçage. Elle abrite un chausson épais et bien rembourré. Un renfort latéral amovible est installé sur la face externe à l'avant du pied.

Le Tau est équipé d'une platine Trinity proposant d'entrée de jeu une configuration en banane. Pour compenser la banane, Powerslide a placé les roues de 76 mm au centre du patin et les roues de 80 mm aux extrémités. Il s'agit donc d'un montage en flat avec des roues dures (85A) et au profil arrondi.

Il s'agit donc d'un patin de slalom haut de gamme qui devrait également contenter les amateurs de shuffles.

En observant plus finement, quelques détails interpellent :

  • Les boucles de fixation en plastique souple : un choix étonnant au regard du prix et de l'apparence du patin font penser à un modèle haut de gamme destiné à un usage de précision qui requiert un serrage aussi infaillible que précis.
  • Le choix de livrer un patin de slalom avec des roues de diamètres différents pour proposer une configuration en flat alors que la particularité de cette platine est de permettre d'origine un montage en banane qui convient parfaitement pour la pratique à bon niveau.

On est parti pour deux mois de test pour analyser tout cela !

Modalités de test

Après 70 jours de mise à l'épreuve, le Tau n'a plus de secrets pour nous !

Etant donné le nombre important de platines développées par Powerslide avec le système Trinity, nous avons pu tester la coque sur 4 trains roulants différents :

  • avec la platine d'origine en flat
  • avec la platine d'origine en banane
  • avec la platine Powerslide Trinity 3x110 (montée en 100)
  • avec la platine 4x80mm du Powerslide Kaze en flat

Test du Powerslide Tau Trinity

La chaussure : une rigidité exemplaire

Test du Powerslide Tau Trinity

La coque 100% carbone offre la rigidité attendue sur un patin de cette gamme. On apprécie également la légèreté qu'elle confère !

Une flexion optimale

Le spoiler (cuff) est démontable à l'aide d'une clé Allen. Il est parfaitement adapté à l'usage en roller slalom avec une bonne articulation en flexion vers l'avant, et un solide maintien latéral.

Un maintien parfait

La hauteur du chausson et la rigidité du spoiler assurent un maintien parfait même en augmentant l'effet « bras de levier » avec l'usage de grandes roues. Le bénéfice du système Trinity sur la restitution d'énergie est maximal avec le montage en 4x80 mm.

Pour tous ceux qui utilisent ce type de modèle haut de gamme pour autre chose que le slalom compétitif, le maintien de la chaussure est tellement bon qu'on ne sent jamais le besoin de serrer le patin au maximum et le défaut des boucles disparait alors.
Pour les slalomeurs compétiteurs, des boucles en métal, comme celles utilisées sur les chaussures de ski par exemple, seraient bienvenues.
Pour l'anecdote, pour les trajets quotidiens, c'est le seul patin qu'on peut enfiler sans le moindre serrage (même pas les lacets) et qui permette dans ces conditions de patiner sans ressentir de gêne et même de déraper en urgence si nécessaire.

Des renforts latéraux, c'est bien, un renfort frontal, ce serait encore mieux !

La chaussure est équipée de renforts latéraux pour protéger le côté extérieur lors des slides loupés. Ils sont parfaitement adaptés pour les freeriders et peuvent être facilement démontés (vis cruciforme) par les slalomeurs. En revanche, l'avant de la chaussure est fragile et la mode du Corvo (figure durant laquelle le patineur slalome accroupi, en appui sur la roue avant d'un patin) mériterait qu'on réfléchisse à une protection spécifique pour les slalomeurs (un renfort en Kevlar par exemple).

Test du Powerslide Tau Trinity

Une coque aérée

Comme sur de nombreux modèles de la marque, la semelle est ajourée sous la voute plantaire. La ventilation est optimale par beau temps. En revanche, il vaudra mieux éviter la pratique sous la pluie, notamment les sessions Shuffles ! Cela pourrait être intéressant que Powerslide développe un capuchon d'étanchéité pour utiliser les différentes coques présentant ces mêmes caractéristiques quelles que soient les conditions météo.

Design

Enfin, l'aspect sobre et la finesse de cette coque fait plutôt l'unanimité, que des retours positifs sur l'esthétique de ce modèle ! Les teintes noires et grises ont le mérite du classicisme. Seul le chausson orange vient trancher sur l'ensemble.

Test du Powerslide Tau Trinity

Le serrage : bon mais perfectible

Powerslide a opté pour une combinaison classique : lacets sur l'ensemble du pied puis boucles micrométriques sur le cou-de-pied et la naissance du tibia.
Les lacets coulissent difficilement, mais assurent un serrage optimal. Comme pour la plupart des patins optant pour cette combinaison, le laçage est gêné par la trop grande proximité avec les boucles.

Bonne chose : les deux boucles sont démontables avec un tournevis cruciforme. Elles peuvent donc être remplacées. Elles paraissaient fragiles et laissaient un mauvais a priori au premier regard et pourtant elles ont tenu le choc.
La souplesse de la boucle supérieure peut poser souci à l'usage. D'autre part, les derniers crans de la boucle du coup de pied se dégradent plus rapidement. Du coup, il devient rapidement difficile de serrer au maximum. Il est arrivé trop régulièrement que ces boucles supérieures se desserrent d'un coup en patinant, juste par le contact des deux patins entre eux !

Confort

Le chausson est intégré à la chaussure et de très bonne finition. Une fois le pied inséré, on se sent parfaitement calé et confortable. Notez qu'il est très près du pied et qu'il est important de ne pas prendre une taille inférieure à votre pointure, même de très peu. Si vous avez le pied fort, il y a peu de chance que le carbone de la coque s'adapte, il peut être nécessaire d'utiliser la pointure du dessus dans ce cas, faute de quoi les sessions risqueraient d'être douloureuses. Sinon, vous pouvez faire le choix d'enlever la semelle de propreté pour encore plus de précision et un gain de place.

Test du Powerslide Tau Trinity

Le train roulant

La platine Trinity

Robuste et courte (243 mm en taille 43), la « TRINITY PRO ROCKER FRAME » a la double particularité d'être prévue pour monter les roues en banane (roues du milieu plus hautes que les roues des extrémités) et d'être en Trinity (fixée par 3 vis au lieu des deux traditionnelles).

Avec d'autres modèles Seba, c'est une des rares platines qui n'utilise pas le système de rockering (des axes décentrés réglables vers le haut ou le bas) pour obtenir un montage en banane sans jouer sur le diamètre des roues. C'est plutôt une bonne chose car on gagne en précision. C'est pourquoi les trous de fixation des axes des roues sont plus bas au centre qu'aux extrémités de la platine. Si vous montez 4 roues de 80mm, vous aurez alors un montage en banane. Cela augmente fortement la maniabilité, un "must have" en slalom figure.

Par contre, pour tout autre pratique que la "Dance" avec des rollers en ligne ou le slalom figure, on préférera une autre platine Trinity car on ne peut pas monter 4 roues de diamètre identiques en flat sur ce modèle. Avec du 80 mm aux extrémités, il faut donc des roues de 76 mm au centre pour avoir les 4 roues au sol. Cela implique une perte de vélocité qui ne conviendra pas forcément à un patineur qui investit dans une paire de roller slalom de ce tarif, que ce soit en freestyle ou en speed.

D'autre part, grâce au système Trinity, l'espace entre les roues et la chaussure est réduit au maximum. Powerslide a abaissé la garde au sol pour augmenter la stabilité, tout en améliorant la restitution d'énergie. Un détail qui n'en est pas un en slalom !

Notons que selon votre pointure, il y a trois modèles disponibles :

  • Tailles 38-39 EU : platine de 219 mm montée en  4x72mm (en banane)
  • Tailles 40-41 EU : platine de 231 mm montée en 76-72-72-76 mm (en flat)
  • Tailles 42-47 EU : platine en 243 mm en 80-76-76-80 mm (celui testé ici en flat)

Test du Powerslide Tau Trinity

Les roues Powerslide

Powerslide équipe le Tau avec ses propres roues « Spinner », en 85A. Déjà testées sur le Kaze, leur profil rond correspond bien à l'évolution du slalom figure, discipline où rouler en équilibre sur une seule roue est indispensable. Un profil plus elliptique n'aurait pas facilité cette figure.

Le patin (taille 43) est livré avec 2 roues de 80 mm et 2 roues de 76 mm, ce qui permet soit d'évoluer en flat, soit d'évoluer avec une banane très prononcée de 8 mm, ce que certains slalomeurs apprécient particulièrement. Pour les autres, il faudra investir dans 4 autres roues pour réduire la taille de la banane.

Test du Powerslide Tau Trinity

Les roulements Wickel

Les « Wicked Twincam Freespin ILQ 9 Classic » équipent le Tau comme de nombreux modèles de powerslide, ils sont de très bonne facture, rien à signaler de ce côté.

Rapport qualité/prix

Au regard de la qualité générale du patin, le tarif proposé par le fabricant est dans la norme.

Conclusion

Powerslide a créé un patin particulièrement performant pour le slalom figure. On se questionne seulement sur le choix du montage flat sur une platine qui aurait été parfaite en banane dès l'origine avec 4 roues identiques. La marque aurait pu jouer la carte du haut de gamme jusqu'au bout en installant des boucles en métal de série et un renfort supplémentaire sur le nez du patin. Quoiqu'il en soit, les slalomeurs les plus exigeants trouveront là un modèle qui répondra parfaitement à leurs besoins.

Test du Powerslide Tau Trinity

Les points forts et les points à améliorer

 

Les plus

+ Maintien global
+ Précision
+ réactivité du montage
+ maniabilité du patin
+ Polyvalence de la coque
+ Système trinity
+ Innovation

 

Les moins

- Souplesse des boucles
- Plusieurs clés différentes nécessaires pour démonter le patin
- Fragilité de la chaussure à l'avant du patin.

Fiche technique

Test du Powerslide Tau TrinityMarque : Powerslide
Modèle : Tau
Année : 2017
Coque : Trinity 100% fibre de carbone
Tige : cuir synthétique PU Nanoleather et mesh
Chausson : rembourré anatomique 3D Speedfoam
Platine : Trinity Pro Rocker aluminium 7005
- 38-39 : 219mm Trinity Pro rocker Frame / 4x72mm
- 40-41 : 231mm Trinity Pro rocker Frame / 76-72-72-76
- 42-47 : 243mm Trinity Pro rocker Frame / 80-76-76-80
Axes : Tête torque T25 de 8 mm de diamètre en aluminium 7075
Roues : Powerslide Spinner SHR de 76 et 80 mm 85A (en taille 43)
Roulements : Wicked Twincam Freespin ILQ 9 Classic
Pointures : 38-46 EU / 5-12 US
Prix public : 529 €
Référence fabricant : 908111
Usage recommandé : roller slalom

Liens utiles

Test des roller freeride Powerslide Kaze

Texte : BitumWalker
Photos : Powerslide et Alfathor
Mis en ligne  le 30 August 2017 - Lu 2062 fois

Mis en ligne par :
Luc s'est illustré dans de nombreux domaines du roller depuis 30 ans. C'est un des fondateurs de la commission de freestyle à la FFRS. Il a élaboré les contenus des premiers Brevets d'Etat de roller acrobatique. Il en a d'ailleurs assuré l'ensemble des formations pendant 10 ans. On l'a connu athlète en saut et en slalom avant de le voir performer en street puis en skatecross. Il a rédigé de nombreux articles dans la presse spécialisée et sur le net, développé une platine de quad avec HawaiiSurf (la Monolith), dessiné de nombreux skateparks en France, formé des juges internationaux avec l'IFSA en slalom et jugé de nombreux contests en slalom comme en street.

Site web facebook

Photographe :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !
Site web Google+ facebook Twitter



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB