-
Le 31 May 2017 à 18:05 | mise à jour le 31 May 2017 à 22:19

Entretien avec Michel Debrouver, président du RHC Lyon

Entretien avec Michel Debrouver, président du RHC Lyon

Malgré une année tumultueuse, le club de rink hockey de Lyon est parvenu à se maintenir en première division du Championnat de France de rink hockey pour la saison à venir. Michel Debrouver retrace le chemin parcouru...

Mis en ligne par  Jean LASSUEUR

Entretien

Bonjour Michel, en début de saison, tu as été chargé ou repris la Présidence du RHC Lyon. A quelle date plus précisément et dans quelles circonstances ?

Logo RHC LyonBonjour Jean, je suis arrivé au club, il y a 4 ans suite à la mutation de mes deux fils et de ma fille au RHC Lyon. Je me suis intégré rapidement et j'ai apporté mon aide à Jacky Avondo, président fondateur du club.
A la fin de la saison 2015/2016, de fortes difficultés ont secoué notre association sportive, celles-ci ont conduit Jacky Avondo à démissionner.
Une équipe s'est mobilisée pour reprendre les commandes, et lors de l'AG du 06 Juillet 2016, j'ai été élu président.

A quelles difficultés initiales as-tu été immédiatement confronté ?

Construire la reprise du club autour d'une équipe ayant la volonté d'éviter que le club disparaisse, assurer un amalgame entre les bénévoles déjà impliqués qui souhaitaient poursuivre et les nouveaux.
Le financier ensuite, il a fallu identifier le passif et la marge de manœuvre que nous avions. Celle-ci s'est révélée très faible, nous avons alors bataillé avec les élus pour qu'ils nous garantissent leur soutien, c'est ce qu'ils ont fait.
Après réflexion, nous avons choisi d'honorer notre maintien en Elite obtenu grâce au retrait de Saint Brieuc. Je tiens d'ailleurs à remercier l'ensemble des membres du comité National Rink Hockey qui nous a apporté son aide lorsque nous les avons informés de notre décision.
Ensuite, il a fallu nous organiser à tous les niveaux pour assurer un démarrage de saison relativement correct.
La difficulté suivante a été d'assurer un effectif suffisant pour l'équipe Sénior Elite, notre capacité de recrutement était très étroite (moyens financiers très restreints, période de mutation terminée...).

La saison passée, Lyon qui s'était maintenu en N1 grâce au retrait de St-Brieuc, avait eu beaucoup de problèmes, notamment avec ses joueurs "étrangers" souvent pénalisés. Comment la situation s'est-elle présentée cette saison sous cet angle ?

La situation qui s'est présentée ne nous a pas laissé beaucoup de choix car les deux joueurs espagnols de la saison précédente sont partis.
Nous avons dû nous appuyer essentiellement sur un effectif extrêmement jeune pour débuter la saison.
Ensuite, le maître mot a été de changer certains comportements, d'éviter les débordements verbaux sur le terrain et de se concentrer sur le jeu. Cela n'a pas été toujours simple mais je crois en définitive qu'en partie c'est ce qui nous a permis de nous maintenir cette année et de faire la fin de saison que nous faisons. Se concentrer sur le jeu, sur la volonté, sur la solidarité et sur la détermination affichée sur le terrain.
Ensuite, l'apport de deux étrangers : Pablo Amado et Albert Querol en cours de saison, a dynamisé l'équipe et son rendement. Je regrette le départ de Pablo Amado, mais nous n'avions pas les moyens suffisants pour le garder.
Merci à lui, pour ce qu'il apporté au club durant sa présence.

Et concernant les joueurs français ?

Comme je l'ai souligné juste avant, un effectif très jeune avec ses avantages et ses inconvénients, beaucoup de volonté de certains, beaucoup moins pour d'autres. Il a fallu tout au long de la saison gérer cela, pas simple pour Greg (Avondo), l'entraîneur. Il a fallu digérer le départ de notre capitaine : Omar Nedder et de deux joueurs importants : Youcef Bouhaf et Aymed Baka.
A souligner aussi, une arrivée d'un jeune joueur : Lucas Auger, une grosse satisfaction en matière d'implication, d'état d'esprit, et une progression énorme, bravo à lui.

A ce jour vous avez glané 14 points sur 17 à la maison, mais vous vous êtes souvent déplacé en effectif très réduit. Quelles en étaient les raisons ?

La volonté d'implication et notre faiblesse en matière d'effectif.

Vous venez de récolter 7 points sur un maximum de 9 lors de vos 3 dernières parties, un résultat excellent, dont un match nul chez vous contre St-Omer ? Y a-t-il une raison plus particulière ?

RHC LyonL'envie.
La volonté du groupe, malgré certaines difficultés de se mobiliser pour rester en Elite. Le travail produit à l'entraînement, un comportement sur le terrain plus accompli, un respect plus avéré des consignes, une efficacité sur le plan défensif, lors de nos 3 derniers matches nous n'encaissons que 5 buts.
Lilian y est pour beaucoup, depuis la Coupe des Nations, il produit des matches énormes et il peut aussi s'appuyer sur des partenaires qui s'arrachent en défense et qui marquent les buts qu'il faut...
Enfin, le retour de Youcef qui a apporté au groupe son expérience, sa puissance physique et sa bonne humeur.

Comment réagissent vos partenaires à ce maintien en N1 Elite ? Comment valorisez-vous cette réussite ?

Pour l'instant, il y a des messages amicaux de félicitations, notamment des élus.
Pour valoriser cette réussite, nous reprenons des contacts avec nos partenaires actuels et allons essayer déjà de pérenniser certains partenariats, nous n'en avons pas des milliers...
Ensuite, il faut justement, tenter d'étendre notre réseau. Des contacts sont pris, des projets sont en cours mais il faut du temps, une force de persuasion, arriver à faire sa place dans la métropole lyonnaise...
S'ouvrir à l'espace médiatique et là aussi derrière l'OL, le LOU Rugby, etc ...ce n'est pas simple mais je reste persuadé que la persévérance paie toujours à ce niveau.

La situation du Haut-Niveau n'étant, à notre connaissance, pas réglée à ce jour, quelle est son influence actuelle ?

Avec un certain nombre de présidents de clubs, nous nous sommes mobilisés, certains élus politiques nous ont vraiment suivi et soutenus dans nos actions envers le Ministère. Nous restons dans l'incertitude.
L'influence est grande, le statut de Haut Niveau est une garantie d'existence pour notre discipline. Le Haut-Niveau reste une vitrine, un objectif majeur pour certaines et certains de nos licenciés.
C'est aussi un moyen d'obtenir certaines aides et aménagements d'études ou professionnels pour les jeunes intégrant les collectifs Equipe de France.
Il est indispensable et vital pour obtenir l'engagement des collectivités, des départements, des régions dans le soutien financier accordé aux clubs.
C'est une absolue nécessité d'obtenir de nouveau celui-ci.

Quels sont vos objectifs pour la saison à venir ?

Poursuivre sur cette dynamique de fin de saison et assurer au plus tôt notre maintien en Elite.
Peux-tu peut-être nous en dire un peu plus sur la saison future ?
Il faut d'abord s'assurer du maintien de notre effectif actuel et renforcer celui-ci.
L'apport de nouveaux joueurs est indispensable, nous réfléchissons également sur la venue d'un entraîneur.
Tout est question d'équilibre.
Il faut également nous structurer encore davantage, penser à élargir notre base de licenciés, obtenir encore de meilleurs résultats avec nos équipes jeunes et avoir de l'ambition dans les 3 ans à venir pour notre équipe Elite.

De quel nombre d'équipes le RHC Lyon est-il composé ? Quelles sont les équipes représentées sachant que plusieurs jeunes équipes U brillent dans leurs catégories respectives ?

RHC LyonNombre d'équipes du RHC Lyon : 8

  • 1 en U11
  • 1 en U13
  • 2 en U 15
  • 1 en U17
  • 1 en U20
  • 1 en N3
  • 1 en Elite

Pour cette saison : les équipes U13 et U15 vont disputer la Finale de Championnat de France de leur catégorie, l'équipe U20 a terminé à la quatrième place du Championnat de France, l'équipe U17 a été éliminé en demi-finale mais est passé tout proche de la qualification en finale.
De belles perspectives pour l'avenir...

Quel est ton plus mauvais souvenir en tant que Président ?

La 3ème journée de championnat Elite à Quévert, se déplacer avec 5 joueurs (2 de N3) + 1 U20, deux gardiens, avoir pris 10 buts alors que Lilian est élu meilleur joueur du match, voir les joueurs totalement dépités après cette rencontre, je me suis dit que la saison allait être longue, très longue et que peut être nous n'irions pas au bout...et

Et plus encore, ton meilleur ?

Le nul contre St-Omer, leader de la N1 avant de disputer la 18ème journée.
Nous avons été menés tout le match, les garçons ont tous été énormes, un excellent coaching de Greg et une égalisation en fin de match.
C'est un match référence sur lequel nous nous sommes appuyés pour la fin de saison...

Pour conclure, je tiens particulièrement à remercier mon équipe de bénévoles qui me soutient, qui travaille souvent dans l'ombre qui est animé de la même volonté que moi : agir pour faire vivre et développer ce club.
Nous sommes sur la bonne voie, sachons toujours faire preuve d'humilité car Rien n'ait jamais acquis.

Grâce à cette fin-turbo, vous êtes sauvés, même si Pacé peut encore revenir à votre hauteur lors des 2 derniers matches, mais en raison de vos 2 victoires face à eux. Juste ?

Oui c'est juste car selon l'article 121 de notre règlement technique : Si deux équipes se retrouvent à égalité de points, les deux équipes seront départagées par le résultat lié à leurs confrontations directes.

Un grand merci à toi, Michel !

Liens utiles


Mis en ligne  le 31 May 2017 - Lu 1525 fois

Mis en ligne par :
Après avoir fait son apprentissage de spectateur lors de Coupes des Nations jouées à l'ancien pavillon de Montreux, suivi les évolutions du club du bout du lac il y a quelques décennies, s'être perdu longtemps dans un autre sport, a finalement retrouvé sa lucidité-rink à l'occasion de l'Euro U17 de Genève en 2011.

Site web facebook Twitter

Photographe :
Maman de jeunes joueurs de rink-hockey, afin d’immortaliser les moments de joies dans ce sports pour mes enfants, j’ai investi dans un bon appareil photo. J’ai pris goût aux photos de sports grâce au Rink Hockey. Ce sport n’est pas assez médiatisé. Je pense que pour faire mieux connaitre ce sport il faut qu’il soit partagé au maximum. C’est pour cela que j’ai décidé très tôt de de faire profiter les clubs adverses de mes photos. C’est avec plaisir que je partage mes clichés avec rink-hockey.fr.
Site web facebook



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB