-
Le 14 April 2017 à 23:04 | mise à jour le 14 April 2017 à 23:52

L'arbitrage par Xavier Bleuzen : Les fautes techniques en rink hockey

L'arbitrage par Xavier Bleuzen : Les fautes techniques en rink hockey

Dans ce second article, Xavier Bleuzen, arbitre international de rink hockey, nous détaille les fautes techniques qui peuvent être sifflées lors d'un match...

Mis en ligne par  Jean LASSUEUR

Explications réglementaires

Xavier Bleuzen

L'article 24 du règlement sportif énumère de manière exhaustive toutes les fautes techniques qui peuvent exister dans notre sport (au nombre de 19). C'est pourquoi je vous invite vivement à y jeter un coup d'œil.

Pour résumer, les fautes techniques sont toutes les infractions pour lesquelles il faut rendre la balle à l'adversaire, par un coup franc indirect, sans qu'il n'y ait de sanction pour le fautif (carton bleu ou rouge).

Qu'est ce que cela signifie ?

Tout simplement que la faute commise est juste une petite faute qui n'est pas permise par le règlement et qu'il ne sert à rien de s'énerver contre l'arbitre car la sanction peut devenir bien plus lourde pour celui qui conteste.

Certaines fautes techniques sont intégrées par tous et on ne les voit presque plus sur les terrains :

  • rester immobiliser dos au jeu dans un coin de la piste.
  • couper ou faucher la balle avec le côté aigu de la crosse.
  • entrer ou demeurer sans bouger dans la surface du gardien adverse sans la balle.

Par contre il est nécessaire de rappeler certaines d'entre elles qui ne sont toujours pas intégrées :

  • immobiliser ou bloquer la balle contre la balustrade avec le patin ou la crosse.
  • commettre une faute sur un entre-deux comme jouer avant le coup de sifflet ou provoquer l'adversaire à commettre une faute.
  • saisir ou retenir la balle avec n'importe quelle main.

Il en existe d'autres mais une nouvelle fois, je vous invite à consulter le règlement à l'article 24.

Geste de l'arbitre de rink hockeyIl y a trois points qu'il faut souligner voire surligner :

  • Si le joueur qui subit la faute peut continuer son action en gardant la balle ou en faisant une passe à un coéquipier, les arbitres laisseront l'avantage en faisant le geste approprié.
  • Si le joueur qui a commis la faute est dans SA surface de réparation, la sanction sera un penalty (sauf s'il s'agit d'une balle montée à plus de 1,50m et sauf si c'est un rebond involontaire sur les patins ou n'importe quelle partie du corps, sauf la main).
  • Si le joueur commet la faute en dehors de la surface de réparation mais à empêché, de façon indiscutable, l'attaquant de pouvoir marquer un but alors la sanction sera un coup franc direct, sans carton.

En définitive, une faute technique n'a pas d'incidence réelle (sauf si elle est dans la surface ou qu'elle empêche de marquer un but), mais les arbitres doivent y faire attention car elles ne sont pas permises par le règlement.

Dès qu'il s'agit de fautes, il faut TOUJOURS bien identifier la situation (position du défenseur, avantage ou non, conséquence de la faute etc.) et ne pas dire « la semaine dernière on m'a sifflé autrement » car chaque situation est différente et doit être analysée dans son ensemble. 

A la semaine prochaine pour les fautes d'équipe !

Liens utiles

L'arbitrage rink hockey par Xavier Bleuzen : bien démarrer un match

Mis en ligne  le 14 April 2017 - Lu 1432 fois

Mis en ligne par :
Après avoir fait son apprentissage de spectateur lors de Coupes des Nations jouées à l'ancien pavillon de Montreux, suivi les évolutions du club du bout du lac il y a quelques décennies, s'être perdu longtemps dans un autre sport, a finalement retrouvé sa lucidité-rink à l'occasion de l'Euro U17 de Genève en 2011.

Site web facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB