-
Le 25 December 2016 à 19:12 | mise à jour le 25 December 2016 à 22:34

La situation en 1ère division Italienne de rink hockey 2016-2017 à la fin du tour aller

La situation en 1ère division Italienne de rink hockey 2016-2017 à la fin du tour aller

À ce jour, 13 journées du championnat d'Italie de rink-hockey 2016-2017 ont été disputés, soit le moitié des matches aller et retour. L'occasion de dresser un bilan à mi-parcours...

Mis en ligne par  Francesco STEVAN

Per la versione italiana si prega di scendere in fondo alla pagina

Bilan à mi-saison

Mirco Bertolucci - Viareggio (foto Chiari)Une fois les 26 parties disputées, les 8 premières équipes sont qualifiées pour les play-offs. Toutefois, après ces 13 tours, les 8 premières équipes sont qualifiées pour la 2ème compétition nationale la plus importante : le Final-8 de la Coppa Italia qui se déroulera à Follonica du 24 au 26 février 2017. 

Les équipes qui peuvent y participer sont :

  • Forte dei Marmi
  • Lodi, Viareggio
  • Follonica
  • Breganze
  • Monza
  • Bassano
  • Sarzana

Le championnat Serie A1

Chaque match a vu beaucoup de spectacteurs occuper les gradins mais presque il n'y a malheureusement presque jamais eu de salle pleine. Ceux qui ont choisi de rester à la maison ont fait une erreur !
Il est vrai que le calendrier a parfois été malheureux : trop de matchs se sont joués le mardi afin que le samedi soit consacré aux matchs de Coupes. D'autre part, le départ vers l'Espagne et le Portugal des plusieurs joueurs a créé une baisse du niveau du championnat Italien. Cependant, on constate un équilibre dans tous les matchs, même quand ils se jouent entre les équipes du haut et du bas du classement.
On a assisté à des matchs très disputés. Sandrigo, l'équipe lanterne rouge à l'heure actuelle, peut toujours être dangeureuse et peut encore espérer de rester en série A1.
Au sommet du classement, on retrouve Forte dei Marmi, trois fois champion d'Italie ces trois dernières années. L'équipe a encore faim, même maintenant que le roi Pedro Gil est parti. Elle est est encore nettement en avance sur ses concurrentes, même s'il les joueurs ont manqué de confiance. Forte dei Marmi reste favorite pour le 4éme "scudetto" même si Lodi, après avoir gagné la Coppa Italia et la Supercoppa, doit trouver la force mentale pour gagner le championnat italien qui lui échappe depuis 36 ans.
Très bien aussi Viareggio, 3éme malgré quelque depart (bien remplacé) et surtout Follonica révélation absolue grace à les choix de l' équipe toscane.
Dans les zones nobles Breganze, bien Monza équipe historique meme si il y a une baisse pendant le dernier mois. Resiste Bassano au debut d'un nouveau cyle où le but de la saison est rester en Serie A1 et l'équipe est en train de bien faire meme si sans le leader Michele Panizza, qui etait blessè, pour la plupart des matchs
Positif aussi la saison du Sarzana, Correggio et Giovinazzo, pour l'instant la déception est Cremona, malgré les investissements d'été tandis que en retard il y a Trissino et Valdagno mais avec des joueurs qui peuvent changer les choses dans le groupe de retour.

Motaran - Forte dei Marmi (foto Baldi)

Classement général à l'issue de la phase aller

Pos.

Equipes

PTI

GTE

VTE

PTE

PSE

RFT

RST

DIFF.

1

B&B Service Fortemarmi

32

13

10

2

1

59

27

32

2

Amatori Wasken Lodi

28

13

8

4

1

63

37

26

3

CGC Viareggio

27

13

8

3

2

42

35

7

4

Banca Cras Follonica

26

13

7

5

1

54

40

14

4

Faizanè Lanaro Breganze

23

13

6

5

2

63

46

17

6

Centemero Monza

19

13

6

1

6

51

46

5

7

Hockey Bassano

17

13

5

2

6

44

50

-6

8

Carispezia Sarzana

16

13

4

4

5

45

53

-8

9

BDL Correggio

14

13

4

2

7

45

58

-13

10

GSH Trissino

14

13

4

2

7

33

41

-8

11

Cremona Hockey

12

13

3

3

7

48

54

-6

12

AFP Giovinazzo

12

13

4

0

9

59

71

-12

13

Admiral Valdagno

10

13

2

4

7

35

45

-10

14

Hockey Sandrigo

4

13

1

1

11

33

71

-38

Italien

Diogo Neves - Bassano (foto Deganello)Consuntivo a metà del guado coi primi verdetto scolpiti al giro di boa e una premessa obbligatoria. Tutte le piste pur annotando un discreto numero di pubblico non registrano più i pienoni di una volta, talvolta nemmeno nei match clou.

E chi ha scelto di rimanere a casa si sbaglia di grosso. Perchè è vero che il calendario sovente infelice (troppe partite di martedì feriale per consacrare il sabato alle coppe europee) e l'emigrazione in Spagna e Portogallo di molti big ha in parte impoverito il livello qualitativo della nostra lega.
Tuttavia si è creato un bilanciamento di forze tale cje non esiste una gara scontata in partenza, nemmeno il duello tra la prima e l'ultima.
Adesso sono sempre contese tirate e combattutissime e lo stesso Sandrigo, l'unico più scollato di altri in graduatoria, non è affatto derelitto, può sempre esplodere il colpo in canna nella gara secca e comunque è tuttora in corsa per la salvezza.

La davanti il Forte dei Marmi tricampeon non è per nulla sazio. Tre scudi di fila, e anche adesso che è partito il regale Pedro Gil, sono ancora davanti a tutti a dispetto di chi li dava già lessi e stracotti. Comandano loro e sono favoriti per il poker pure se il lodi dopo aver arricchito la bacheca con la Coppa Italia e la Supercoppa è chiamato a compiere quel salto di mentalità per agguantare un titolo che manca da 36 anni.
Sopra le aspettative anche il Viareggio, buon terzo nonostante partenze illustri peraltro ottimamente rimpiazzate e soprattutto il Follonica, quarta forza e rivelazione assoluta grazie alla pesca come sempre azzeccata del cast di fuorivia.
Indubbiamente in linea con le aspettative con le zone nobili il Breganze, va benone il Monza storica gagliarda realtà nonostante la flessione dell'ultimo mese e tiene botta orgogliosamente il Bassano che all'anno zero di un nuovo ciclo è comunque dentro alla griglia playoff e tra le elette della Coppa Italia benchè stabilmente orfano del leader Michele Panizza per quasi tutta la prima parte del torneo. I giallorossi alle prese dopo oltre 20 anni con l'obiettivo salvezza stanno viaggiando al di là delle attese.

Di segno positivo il bilancio di Sarzana, Correggio e Giovinazzo, per ora la delusione è Cremona, a dispetto degli investimenti estevi, mentre sono in ritardo Trissino e Valdagno, ma con uomini e mestiere per rivoluzionare il cammino nel girone di ritorno

Liens utiles

Photos : Gabriele Baldi, Romeo Deganello et Jury Chiari
Mis en ligne  le 25 December 2016 - Lu 1479 fois

Mis en ligne par :
De nationalité italienne et habitant Bassano del Grappa, je suis passionné de rink-hockey et supporter de Hockey Bassano depuis 1981 lorsque l'équipe a gagné sa première Coupe d'Italie. Je suis chimiste et, parmi mes passions, il y a le sport en général, la langue française et l'astronomie.

facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB