-
Le 21 November 2016 à 14:11 | mise à jour le 22 November 2016 à 02:00

Ultime journée des championnats du monde de Freestyle 2016 : Battle Slide et Hauteur pure

Ultime journée des championnats du monde de Freestyle 2016 : Battle Slide et Hauteur pure

A l'occasion de la 4ème et dernière journée des championnats du monde de Freestyle 2016, les concurrents se sont affrontés dans les épreuves de battle Slide et de hauteur pure...

Mis en ligne par  Alexandre LEBRUN

Le battle slide, toujours plus technique !

Chinupun Nichakan

La discipline de battle slide a rejoint officiellement le championnat du monde en 2014 à l'occasion de l'édition de Paris. Des riders entrainés spécifiquement pour cette discipline font désormais leur apparition et font preuve d'une technicité sans précédent. La discipline est devenue impressionnante !

Battle Femme – La Thaïlande décroche son premier titre mondial par sa plus jeune compétitrice

En finale, on retrouve deux russes Olga Fokina et Krykova Natalia, une chinoise Guan Yinging ainsi qu'une thailandaise Chinupun Nichakan.
Et c'est la jeune thaïlandaise Chinupun Nichakan qui tire son épingle du jeu et remporte le titre !
Malgré son manque de vitesse lié à son jeune âge, elle a réalisé des freinages très propres face à ses adversaires et a ainsi pu faire la différence. Elle remporte in-extremis le premier titre de la Thaïlande lors de ces championnats du monde.

Derrière elle, la russe Olga Fokina décroche le titre de vice-championne du monde notamment grâce à un beau backslide sur une roue. En troisième position, la chinoise Guan Yinging complète le podium devant l'autre russe Krykova Natalia.

Chinupun Nichakan

Battle Homme – Chine & Thailande au coude à coude !

On retrouve du beau monde pour cette finale réunissant la Chine avec Huang Haiyang (triple champion du monde) et Guan Wenhui, la Thailande avec Senarat Phuri (vice-champion du monde 2015) et Rompo Chawis (3ème du championnat du monde 2015).
Les 2 chinois font très forte impression. Ils sont spécialistes de la discipline et réalisent dès l'échauffement des slides sur une roue sur plusieurs mètres.
Le ton est donné et la finale peut être lancée entre les deux pays.

Le chinois Huang Haiyang domine et remporte son 4ème titre de champion du monde avec, en point d'orgue, un backslide sur une roue (dérapage sur la carre externe) sur plus d'une dizaine de mètres !

Huang Haiyang

 

Derrière, suivent les deux thailandais qui n'ont pas démérité avec des enchainements de slides extrêmement techniques : Rompo Chawis prend la seconde place devant Senarat Phuri. Enfin, l'autre chinois Guan Wenhui termine au pied du podium.

Huang Haiyang

Hauteur Pure Femme – Un mano à mano inattendu entre la France et l'Espagne

Dernière épreuve de ce championnat du monde freestyle : place à la hauteur pure ! S'agissant d'une épreuve « open » on regrette l'absence de nombreux pays qui n'ont pas fait le déplacement.

On retrouve donc seulement 3 participantes avec les 2 françaises Maëliss Conan, Aurianne Daries et l'espagnol Marina Oliveras Argibay.
La championne du monde en titre Maëliss Conan semble favorite mais il s'avère que l'Espagnole passe les barres au fur et à mesure jusqu'à la hauteur d'1m19.

Les 2 sauteuses ne parviendront pas à passer cette barre et c'est Maëliss Conan qui remporte le titre : elle a manqué moins d'essais que l'Espagnole.

Maëliss Conan

Hauteur Pure Homme – La France s'impose

Chez les hommes, le nombre de participants reste là aussi très faible avec seulement 6 concurrents. On peut citer les favoris de l'épreuve, avec notamment les français Thomas Rataud (double champion du monde) et Florian Petitcollin (vice-champion d'Europe). Cela se confirme rapidement : les 3 français en lice restent seuls en compétition à partir de la hauteur d'1m20.

Herve Guillou décroche la 3ème place sur le podium avec un saut à 1m25. Florian Petitcollin va chercher la barre à 1m45 mais ne peut aller chercher le désormais triple champion du monde Thomas Rataud qui passe les 1m50. Ce dernier manque de peu une tentative à 1m55.

Les épreuves de hauteur pure clôturent donc ce 10ème championnat du monde de Roller Freestyle. Nous reviendrons dans un prochain article sur le bilan complet de ce championnat du monde.

Thomas Rataud

Liens utiles

Voir notre page du championnat du monde de roller freestyle 2016 à Bangkok

Mis en ligne  le 21 November 2016 - Lu 2464 fois

Texte et photos : :
Dirigeant de Lyon Roller, Président de l'International Inline Downhill Association (IIDA), Vice-président du Roller Alpine and Downhill (RAD) FIRS Committee, organisateur de divers événements sur Lyon en freestyle. Je travaille à promouvoir le rolelr à Lyon ainsi que le roller freestyle et descente.

Site web facebook


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB