-
Le 19 November 2016 à 18:11 | mise à jour le 20 November 2016 à 18:16

Deuxième journée des championnats du monde de Freestyle 2016 : slalom classique

Deuxième journée des championnats du monde de Freestyle 2016 : slalom classique

La deuxième journée du championnat du monde de roller freestyle 2016 a débuté avec les qualifications de slalom classique senior hommes pour enchaîner avec le pair slalom et les finales...

Mis en ligne par  Alexandre LEBRUN

Bilan de la seconde journée

Qualifications seniors hommes

Ye Hao Qin

Les seniors hommes ouvrent la compétition le matin. Une quinzaine de patineurs a été divisée en deux groupes dont seuls les trois premiers se sont qualifiés pour la phase finale de l'après-midi.

Dans le premier groupe, le chinois vice-champion du monde 2015 Ye Hao Qin sort leader du premier groupe devant le thailandais Sawangsri Kanchanok (finaliste de la finale battle du WIFC 2015) et l'espagnol Nelson Carlos.

Dans le second groupe, le japonais Shibagaki Masayoshi a créé la surprise et sort premier du second groupe devant l'espagnol Castro Zamora Antonio et le chinois Pan Yu Shuo.

Pair Slalom

L'épreuve de Pair Slalom a clôturé la matinée. Cette discipline d'épreuve synchronisée en open a vu la participation d'une petite dizaine de duos. On attendait notamment les coréens, italiens et polonais au premier plan. C'est finalement le duo italien composé de Degli Agostini Valerio & Guslandi Lorenzo qui a décroché la première place avec un run très technique et synchronisé.

Retrouvez les derniers moments de leur passage dans la vidéo postée en direct sur la page Facebook de rollerenligne.com.

Le reste du podium est aux mains des chinois Ye Haoqin / Zhang Hao à la seconde place et des japonais Shibagaki Masayoshi / Shibagaki Taiki sur la troisième marche du podium.

Degli Agostini Valerio / Guslandi Lorenzo

Slalom Classique Junior Femme : la Russie met fin à l'hégémonie chinoise !

L'année passée, le top 3 était composé de la chinoise Feng Hui, de la russe Sofia Bogdanova et d'une autre chinoise : Guan Yu Xiang.
Cette année, on attendait toujours ces 2 nations avec quelques possibles outsiders tels que la France avec Lily Granjon, la Chine Taipei avec Chiu Yin Hsuan ou encore la Thailande.

Au final, on a assisté à un nouveau duel entre Feng Hui et Sofia Bogdanova. Les notations des juges ont été extrêmement serrées, les 2 compétitrices ayant fait sensation. Le titre s'est joué à très peu de choses.
C'est la russe Sofia Bogdanova qui s'impose et décroche ainsi son premier titre de championne du monde : une vraie montée en puissance, elle qui avait été troisième en 2014, vice-championne du monde en 2015 et décroche le titre aujourd'hui !

La chinoise Feng Hui qui avait remporté le titre 5 années de suite doit se contenter d'une seconde place. Elle n'a pas caché sa déception. Derrière elle, on retrouve deux autres chinoises Bao Yi Fan et Liu Jia Xin qui termine respectivement 3ème et 4ème.

Sofia Bogdanova

Slalom Classique Junior Homme : Une domination asiatique

En 2015, le chinois Zhang Hao avait réalisé un triplé entre les épreuves de slalom classique, slalom vitesse et pair slalom devant l'italien Valerio Agostini et Lai Hsu-Chieh de la Chine Taipei.

Depuis lors, l'italien est monté en catégorie senior mais l'Italie garde de sérieux prétendants tel qu'Alessandro Lissoni et Lorenzo Degli Agostini. La Russie, la Corée ainsi que la Chine Taipei sont aussi parmi les favorites dans cette épreuve.
Au final, le chinois Zhang Hao conserve indubitablement son titre avec un run au-dessus du lot à la fois plein d'assurance, de vitesse et de technique.

Derrière lui, le podium est dominé par l'Asie avec le chinois Li Wenzhuo et le chinois Taipei Lai Hsu Chieh qui réedite sa troisième place de l'année passée.

Zhang Hao

Slalom Classique Senior Femme

On note l'absence de la championne du monde de l'année passée, la chinoise Su Fei Qian, elle laisse d'une certaine manière la voie libre à sa rivale russe Daria Kuznetsova qui avait dû se satisfaire de l'argent l'année passée. L'Ukrainienne Maryna Boiko avait décrochée la troisième place du podium, elle reste une prétendante sérieuse au titre.

Cette année, de nombreuses autres russes sont dans la course au titre, tout comme Klaudia Hatmanis (Pologne) ou la française Zoé Granjon. La Chine présente deux patineuses qualifiées hors Top 10.
La surprise est justement venue de Chine : Meng Yun, jusqu'ici peu coutumière des podiums, réalise un run technique et propre qui lui permet d'accéder au titre mondial à la surprise générale !
Passée parmi les premières qualifiées pour cette finale, elle reste première de cette épreuve jusqu'à la fin et ne peut retenir ses larmes à l'annonce des résultats.

Meng Yun

Retrouvez l'annonce des résultats diffusées sur la page Facebook de Rollerenligne.com en vidéo

Une belle revanche de la Chine sur le slalom classique féminin après la déception de la catégorie junior féminine.

A la seconde place, on retrouve donc la russe Daria Kuznetsova qui n'a pas pu rentrer l'ensemble de ses figures et a été pénalisé par des cônes renversés qui lui ont donc coûté son titre.
A la troisième place, la polonaise Klaudia Hartmanis réalise une belle performance et complète ainsi ce podium.

Daria Kuznetsova

Slalom Classique Senior Homme

Les frères Timchenko avaient trusté le podium l'an passé dans cette catégorie : Sergei avait terminé double champion du monde et son frère Alexander avait remporté la médaille de bronze. Entre eux, s'était interposé le chinois Ye Hao Qin.

Derrière ces 3 hommes forts de la discipline, encore une fois Russes et Chinois, l'Italie, la France et la Pologne ont faisaient office d'outsiders et pouvaient créer la surprise.

Le Chinois Ye Hao Qin passe dans la première moitié des finalistes et décroche la meilleure place provisoire. Les compétiteurs présentent tour à tour leur run et le chinois tient toujours la première place jusqu'au dernier compétiteur : le russe Serguei Timchenko.

Serguei Timchenko

Celui-ci ne flanche pas malgré la pression et réalise une très belle prestation qui lui assure une nouvelle fois le titre de champion du monde. Le chinois Ye Hao Qin termine donc à la seconde place, une de mieux que l'année passée ! A la troisième place, c'est le frère de Serguei, Alexandre Timchenko, qui s'assure la médaille de bronze avec un run très réussi.

Les épreuves de slalom classique du jour s'achèvent donc sur un duel Chine / Russie sur les titres dans cette discipline à égalité 2 partout. On notera toutefois la présence accrue de patineurs asiatiques sur la plupart des podiums.

La journée de dimanche sera dédiée aux épreuves de battle slalom. Elle nous promet encore un gros suspense et permettra aux compétiteurs déçus du jour de prendre leur revanche sur leurs adversaires. 

Liens utiles

Voir notre page du championnat du monde de roller freestyle 2016 à Bangkok

Mis en ligne  le 19 November 2016 - Lu 1612 fois

Texte et photos : :
Dirigeant de Lyon Roller, Président de l'International Inline Downhill Association (IIDA), Vice-président du Roller Alpine and Downhill (RAD) FIRS Committee, organisateur de divers événements sur Lyon en freestyle. Je travaille à promouvoir le rolelr à Lyon ainsi que le roller freestyle et descente.

Site web facebook

Traduit par :
Chloé Seyrès aka Kozmic Bruise #8612. Hardcore skater since forever. Former inline freestyle slalom champion, has switched to the quad side with derby and dance and more. Also international judge in freestyle and certified agility coach. PS: Translator and linguistics consultant in parallel life.
Site web facebook


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB