-
Le 06 November 2010 à 00:00 | mise à jour le 03 January 2011 à 08:47

L'artistique : pratique aux multiples facettes

L'artistique : pratique aux multiples facettes

A l'instar de son homologue sur glace, le patinage artistique sur roulettes prévente une multitude de disciplines. Il se pratique essentiellement avec des patins traditionnels mais les roller à roues alignées connaissent un succès croissant. En solo, en groupe, ou en couple, présentation d'une des disciplines les plus anciennes du roller...

Article par 

Mise à jour d'un article du 15/04/2005

Seules comptent l'esthétique et la technique

L'essentiel des pratiquants du patinage artistique et de la danse français sont des licenciés et des compétiteurs. La discipline compte entre 7.000 et 8.000 pratiquants licenciés à la Fédération Française de Roller Skating selon les années.

Une disciplines inégalement populaire en Europe

Il est intéressant de constater que le patinage artistique et la danse ne sont pas également appréciés en Europe. Les pays du Sud semblent être les plus propices à ces disciplines. En Espagne et au Portugal, par exemple, il est fréquent que les parents offrent des patins d'artistique à l'occasion de la première communion des petites filles. En Italie, le patinage artistique sur roulettes connaît également un grand succès. En France, la pratique reste un peu plus confidentielle. Il est probable qu'à terme des disciplines comme le patinage de groupe et la synchro pourraient connaître un succès grandissant.

Les différentes disciplines du patinage artistique et de la danse

En compétition, On distingue le patinage artistique proprement dit et la danse. Ils sont régis et codifiés par la Fédération Française de Roller Skating et la Fédération International de Roller Sports. Les concurrents peuvent s'affronter à travers des programmes libres ou des imposés.

Ce sport regroupe plusieurs disciplines :
  • Couple danse
  • Couple artistique
  • Solo
  • Synchro (groupes de 6 à 8 voire 24 personnes)

Le programme libre

Le but est d'enchaîner des figures devant les juges, pour obtenir la meilleure note possible. Les patineurs choisissent la musique et les difficultés techniques. Les concurrents sont évalués selon une cotation allant de 0 à 10. Deux notes sont attribuées. Une note " A " (note technique) et une note " B " (note artistique). Chaque couple obtient un classement final unique calculé sur l’ensemble des épreuves qui bénéficient chacune d’un système de calcul basé sur l’application de coefficients.
Les styles sont très variés selon les nations. Sur un passage de 4'30", les patineurs ont droit à 10 secondes supplémentaires et tous les couples les utilisent pour gagner encore quelques points, surtout lors des grands championnats. L’utilisation des carres est une des spécificités du patinage à roulette par rapport au patinage sur glace. Beaucoup de profanes se demandent pourquoi les patineurs artistiques emploient des talonnettes sur les rollers. Cela permet en fait de récupérer la force des sauts lors des réceptions et d'éviter ainsi de partir en arrière.

Les imposés

Pour les imposés, les concurrents doivent effectuer des figures spécifiques sur des tracés au sol. Il y a 4 ou 5 figures imposées. C'est un épreuve très longue souvent reléguée en fin de soirée. Il faut avoir tout le temps le tracé au milieu des deux roues. Tout est très codifié. Ce type de compétition demande beaucoup de concentration.
On peut être champion du monde combiné, si on fait un programme long et des figures imposées.
Etre champion du monde de combiné ne signifie pas que l’on soit le meilleur en tout. C’est un jeu de classement.

La danse

Comme pour les autres épreuves, il existe aussi quelques contraintes réglementaires et différents types de danse.

2 à 3 danses imposées

...avec des figures bien précises à exécuter. Tout le monde fait les mêmes gestes techniques au même endroit sur la piste. Ce n'est pas matérialisé sur le sol, il faut donc essayer de passer au même endroit que les autres concurrents pour ne pas voir sa note baisser.

Danse originale

Le thème est imposé. On doit faire deux tours sur les mêmes pas, mais il n'y a plus d'imposés. C'est plus créatif.

Danse libre

Expression sur une musique et un programme libre.

En couple danse

Le bassin de la partenaire ne doit pas dépasser les épaules du garçon en porté. Il n'y a pas le droit aux sauts et aux pirouettes. Au niveau des pieds, la danse est différente. Les juges sont plus attentifs aux carres.
Pour l'instant, la danse se pratique surtout en quad et exclusivement en couples.

Elle comprend trois épreuves différentes :
  • Les danses imposées
  • La danse de création
  • La danse libre

La synchro

Le show

Ce sont des groupes qui racontent une histoire, ils forment des figures géométriques. C'est un ballet où les sauts et les pirouettes sont autorisés. Il existe le quartet et les groupes supérieurs à 8 avec un maximum de 24 personnes sur la piste. Les groupes peuvent être composés de :
  • 6 à 8 personnes
  • 9 à 16 personnes
  • 16 à 24 personnes

La précision

En précision, les patineurs exécutent des chorégraphies très synchro, plus rapides. Ils font tout en commun.
Pour plus de renseignements sur les règlements de la discipline, vous pouvez consulter le site de la FFRS.

L'émergence du patin en ligne

Pour l'instant l'essentiel de la pratique compétitive se fait en patins traditionnels, mais le patin en ligne à butée monte progressivement en puissance. La France voit déjà émerger de grands champions avec notamment Eric Traonouez, vice-champion du Monde In-Line en 2009 et champion du Monde en 2008.

Les clubs phares

Le marché français de l'artistique "in line" se développe avec des patins spéciaux à butées sur l'avant du pied. Pour l'instant, ces patins sont importés depuis les Etats-Unis, les Pic Skates.
2 clubs poussent particulièrement la pratique en France : le GRIP de Paris (Glace et Roller Inline de Paris) dirigé par Jean-Pierre Faugère et la Roller School de Montpellier, animée par Cathy Marcastel. Ces deux structures sont affiliées à la Fédération française de Roller-Skating, mais aussi à la Fédération Française des Sports de Glace.

A côté des pratiques fédérales... la roller-dance

En patinage artistique, il est important de différencier la pratique compétitive, que ce soit en ligne ou en patin traditionnel, de la pratique de rue moins formelle.
La pratique "de rue" est très libre et informelle. Elle est largement inspirée par des mouvances aussi variées que la disco, le hip-hop. Elle est aux antipodes de la pratique traditionnelle qui repose sur des règles précises et codifiées. Les chorégraphies sont un mélange de style. Le look des danseurs varie en fonction de leurs inspirations musicales. Les patins employés sont souvent des quads à butées. Les patins d'artistique sont privilégiés aux patins à roues alignées.
Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l'article dédié à l'Histoire de la danse en roller

Liens utiles

Les différentes disciplines de l'artistique sur le site de la FFRS
Site de la Fédération Française de Roller-Skating
Site du Comité National de Patinage Artistique
Site de SkateParis (patinage artistique en ligne)
Site de la Roller School de Montpellier
Histoire de la danse en rollerTexte : Alfathor
Photos : FFRS
organisation du championnat d'Europe 2010
Jean-Pierre Faugère et rollerenligne.com
Mis en ligne  le 06 November 2010 - Lu 7402 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB