-
Le 20 September 2016 à 10:09 | mise à jour le 20 September 2016 à 15:40

Mondial roller course : les marathons referment l'édition 2016

Mondial roller course : les marathons referment l'édition 2016

Après 8 jours de compétition de piste puis de route, les championnats du monde de roller course 2016 ont touché à leur terme dimanche avec les marathons masters et absolus. Retour sur les courses...

Mis en ligne par  Kevin LESUEUR

Bilan

Marathon hommes

Un circuit ultra large et roulant

7h30 du matin. Le soleil déjà haut dans le ciel pour cette dernière journée de course en plein coeur de Nankin. Le circuit de 5 km en T se déploie sur les grandes artères de la ville. Il longue les buildings modernes sur une immense 2x4 voies qui ferait pâlir de jalousie n'importe quel organisateur français. Le revêtement de la route est impeccable et très roulant. Le parcours a été lessivé par les machines d'entretien, comme on le voit ici plusieurs fois par jour. Heureusement, tout a quasiment séché avant le départ.

Une sécurité excessive

L'organisation peut compter sur la police locale pour assurer la sécurité : avec près d'un agent tous les 50 m au bas mot, impossible d'entrer sur le circuit sans autorisation ! D'ailleurs, même avec une accréditation, le zèle de la police et la barrière de la langue ne rendent pas les déplacements simples pour les participants, leur staff et les médias : obligés de faire 3 km à pied pour rejoindre une ligne d'arrivée distante de quelques centaines de mètres !

Le circuit est entièrement clos par des barrières et des grillages. Pas terrible pour attirer des spectateurs déjà peu enclins à se déplacer... d'autant que des 2 voies entourent déjà les 4 voies, éloignant encore un peu plus la population des patineurs. 

Marathon absolu dames

A 9h00 débute la course des dames, juniors et seniors confondues. Une bonne partie du peloton a fait le choix des roues de 125 mm, une configuration logique sur un circuit aussi rectiligne.

Les plus grosses équipes nationales se portent rapidement en tête de peloton pour conrôler la course : on y voit se succéder la Colombie, l'Italie, la Corée du Sud, la Chine Taipei, mais aussi des nations moins représentées comme la France, la Chine (Guo Dan), l'Allemagne (Mareike Thum), la Belgique (Sandrine Tas), le Chili, le Venezuela ou l'Argentine (Mayra Yaquel Arias).

Une échappée se forme en début de course avec 4 patineuses : Mayra Yaquel Arias (ARG), Laura Gomez (COL), Mareike Thum (GER) et Liu Yi Hsuan (TPE). Elle est rejointe après quelques kilomètres. Elle est vite rejointe par le peloton. Aucun tentative n'ira à son terme.

L'arrivée se joue donc au sprint : La Chine Taipei réalise le doublé en plaçant Liu Yi Hsuan et Huang Yu Ting sur les deux première marches du podium devant la Française Clémence Halbout. La Chinoise Guo Dan reste au pied du podium. Derrière elles, Francesca Lollobrigida (ITA) et Juliette Pouydebat (FRA) manquent de peu la médaille. Les 8 premières patineuses sont arrivées dans la même seconde.

Arrivée du marathon dames

Marathon absolu hommes

Départ du marathon hommes

La course des hommes part sur un rythme très élevé. Comme chez les dames, un bon nombre de concurrents a choisi de s'équiper en platines 3x125.

Dès le début de course, plusieurs patineurs et groupes tentent de s'échapper successivement : Peter Michael (NZL), les français dont Ewen Fernandez, l'Italie...

Un groupe de 4 patineurs composé d'Alex Cujavante (COL), Hamilton Patiño (COL), Nolan Beddiaf (FRA) et Rodrigo Matute (ECU) semble bien parti pour creuser l'écart, mais rien à faire, sur les immenses allées de Nanjing, le peloton les avale. Il devient difficile de créer des différentiels de vitesse en 125 mm.

On s'achemine inéluctablement vers un sprint massif. L'Equipe de France a bien préparé le coup : elle contrôle les derniers kilomètres avec ses patineurs... mais elle se fait déborder à l'extérieur dans la dernière ligne droite. La chaussée est tellement large que le sprint s'étire sur 4 voies !

L'Argentine Araldi Juan Cruz se montre le plus véloce. Il devance Peter Michael (NZL) et Riccardo Bugarri (ITA). Felix Rijhnen (GER) reste au pied du podium pour quelques millièmes, tout comme Ewen Fernandez (FRA). Les 17 premiers coureurs se tiennent en moins d'une seconde, c'est dire si l'arrivée a été disputée !

Arrivée du marathon hommes

Liens utiles

Championnats du monde de roller course 2016

Mis en ligne  le 20 September 2016 - Lu 8471 fois

Mis en ligne par :
Kévin LESUEUR est le fondateur des sites mediaskates.com et occasionroller.com. Vous le retrouverez souvent autour des pistes françaises ou internationales armé de son appareil photo !

Site web facebook


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB