-
Le 14 September 2016 à 17:09 | mise à jour le 15 September 2016 à 13:49

Mondial roller course 2016 : première journée sur route

Mondial roller course 2016 : première journée sur route

Pour la première journée du championnat du monde de roller course 2016 sur route, les patineurs ont investi les abords du Stade Olympique, non loin du centre ville de Nankin. Au programme : les 100 m et les courses de fond (mais pas toutes)...

Mis en ligne par  Kevin LESUEUR

100 m sur route

L'organisation du championnat du monde de roller course 2016 à Nankin a tracé la piste du 100 m au pied du stade des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Les escaliers font office de tribune, malheureusement, les spectateurs ne se bousculent pas. Dommage, l'endroit est arboré, verdoyant, un havre de verdure au milieu d'un océan de béton.
Les séries débutent à 8h00 le matin et se poursuivent jusqu'en fin de matinée, les finales se courant en soirée sous les feux des projecteurs.

Juniors dames

La Colombienne Geiny Pajaro (10.953 - COL) a dominé les débats à l'occasion de la finale du 100 m sur route. Au pied du stade Olympique, elle a déposé ses adversaires en passant sous la barre des 11 secondes avec un temps de 10.953 qui lui aurait permis de rentrer dans le top 5 des seniors dames. Elle devance Giulia Bonechi (11.263 - ITA) et Elisabeth Baier (11.422 - GER).

Il est intéressant de noter que l'école Allemande de sprint féminin réalise d'excellents résultats cette année avec également Laetishia Schimek sur le podium des seniors dames.

Juniors hommes

L'Amérique du Sud a la culture du sprint ! Le Vénézuelien Wilfredo Valbuena (10.0003 impose sa pointe de vitesse dans la ligne droite. Son chrono lui aurait offert la 6ème place chez les seniors. Il devance le Suisse Lukas Lida (10.088) et l'Italien Giacomo Serna (10.121).

100 m seniors dames

Seniors dames : Maria Jose Moya Sepulveda confirme

La Chilienne Maria Jose Moya Sepulveda est décidément la femme la plus rapide du monde ! En finale du 100 m, elle devant la colombienne Yesenia Escobar et l'Allemande Laethisia Schimek. Les demi-finales ont vu passer à la trappe des patineuses véloces telles que Jercy Puello (COL), Erin Jackson (USA) ou encore Yi Seul An (KOR).

Seniors hommes : la surprise Mexicaine

Le format du 100 m est encore jeune mais on constate que certains patineurs s'y spécialisent déjà ! Les grands noms du sprint ont des cheveux blancs à se faire. En finale de la compétition, c'est le Mexicain Jorge Luis Martinez Morales qui vient battre Ioseba Fernandez (ESP), champion du monde en titre et Simon Albrect (GER) sur la ligne, deux des patineurs les plus rapides du monde !

En demi-finale, Jorge Luis Martinez Morales (MEX) s'était déjà imposé face à Juan Camilo Perez (COL) et Kamo Mao Chieh (TPE). Ioseba Fernadez (ESP), quant à lui avait battu Kim Jim Young (KOR) et Andres Agudelo (COL). Enfin, Simon Albrecht (GER) avait été plus rapide qu'Emanuelle Silva Santibanez (CHL) et Riccardo Passarotto (ITA). 

100 m seniors hommes

Les courses de fond

Course à éliminations seniors dames : bataille de championnes du monde

Le top 6 du 20 km à élimination senior dames a un palmarès impressionnant. Toutes les patineuses en lice possèdent plusieurs titres ou plusieurs médailles mondiales. La Colombienne Fabriana Arias (32:52.761) a devancé l'Italienne Francesca Lollobrigida au sprint sur la ligne d'arrivée, ainsi que Mayra Yaquel Arias. Mareike Thum reste au pied du podium. Les 3 patineuses médaillées se tiennent en moins de 2 dixièmes. On constate que Sandrine Tas est en retrait cette année, elle n'est pour l'instant montée sur aucun podium. Elle prend ici la 6ème place.

Course à éliminations seniors dames

Seniors hommes : l'organisation s'emmêle les pinceaux

Une fois encore, l'organisation a décontenancé les patineurs en changeant les horaires des courses. Les finales des 100 m ont été basculées avant les courses de fond des seniors hommes alors que ces derniers étaient déjà en train de s'échauffer ! Une annonce laconique a indiqué aux finalistes du 100 m qu'il leur restait 15 minutes pour s'échauffer avant leur course. Heureusement que les podiums trainent toujours en longueur car il aurait pu y avoir des blessures avec aussi peu d'échauffement !

Le fin mot de l'histoire : le circuit n'est pas sonorisé sur sa partie la plus éloignée. Du coup, les patineurs n'entendent pas les éliminations. L'organisation utilise donc un scooter pour annoncer les éliminés... sauf qu'il n'est pas assez rapide pour suivre les courses ! L'organisation a donc décalé le départ le temps d'en trouver un qui roule plus vite. Manque de bol, la nuit a commencé à tomber et le circuit n'est pas éclairé. Les patineurs seniors ont donc tout simplement refusé de prendre le départ dans ces conditions. La course a finalement été reportée à vendredi matin.

Course à points des juniors hommes

10 km à points juniors hommes : une course très serrée

Il est rare de voir trois patineurs médaillés terminer avec le même nombre de points ! C'est pourtant ce qui s'es passé aujourd'hui à Nankin. Saul Herreño (COL), Daniele Di Stefano (ITA) et Caleb Wakefield (USA) ont chacun engrangé 6 points. L'Américain réalise ici une des plus belles courses de sa carrière, il a su partir en échappée et faire tourner le destin en sa faveur, il franchit la ligne bien après les deux premiers mais peut importe, il a les points qu'il lui faut dans son escarcelle pour assurer la médaille. Le français Martin Ferrié termine au pied du podium. 

10 km à points juniors dames

L'Equateur ramène sa première médaille d'or du mondial grâce à Gabriela Vargas (7 points). Elle devance la Chinoise Huiyan fang (6 points), à égalité de points avec la Colombienne Maria Fernanda Barros (6 points). L'enthousiasme autour du podium a été provoqué par la performance de la patineuse locale, un tout petit bout de patineuse à côté des deux sud-américaines !

Podium juniors dames

Liens utiles

Championnat du monde roller course 2016 à Nankin (Chine)

Mis en ligne  le 14 September 2016 - Lu 7980 fois

Mis en ligne par :
Kévin LESUEUR est le fondateur des sites mediaskates.com et occasionroller.com. Vous le retrouverez souvent autour des pistes françaises ou internationales armé de son appareil photo !

Site web facebook


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB