-
Le 31 August 2016 à 07:08 | mise à jour le 31 August 2016 à 12:14

Rencontre avec Marina Fagoaga-Jalinier, équipe de France de roller hockey

Rencontre avec Marina Fagoaga-Jalinier, équipe de France de roller hockey

Chez les Jalinier, la pratique du roller hockey est ancrée dans la vie quotidienne. La capitaine de l'équipe de France Seniors Dames a la passion chevillée au corps et nombre de ses projets et de ses actions tournent autour de son sport. Rencontre...

Article par  Alexandre CHARTIER

Interview

Marina Fagoaga Jalinier

Bonjour Marina, comment as-tu découvert le roller puis le roller hockey ?

J'ai découvert le roller comme beaucoup d'autres enfants, grâce à une paire offerte à noël... Mais cela ne me plaisait pas plus que cela de seulement patiner.  Ma soeur m'a amenée à un match de hockey sur glace quand j'avais 10 ans et je suis tombée amoureuse du sport, sauf que quand j'ai voulu m'inscrire le club  a refusé car j'étais trop vieille... à l'âge de 13 ans. Je ne connaissais pas le roller hockey et au forum des sports il y avait un stand du club des Artzak d'Anglet. J'ai démarré et je n'ai jamais arrêté. Pour moi ce sport était très différent de tous les autres sports.... Pas de chaussures pas de ballon mais des patins, une crosse, un palet. Rien de comparable aux autres sports plus communs... Et en plus très rapide ! Je crois que c'est ce qui m'a le plus séduit ! 

As-tu pratiqué d'autres sports avant le roller ?

Oui, j'ai pratiqué le basket et le karaté quand j'étais petite, mais aussi le hockey sur glace ces deux dernières années en Espagne.

Marina Fagoaga Jalinier

Pratiques-tu d'autres sports en parallèle du roller hockey ?

Non, je préfère me consacrer à m'améliorer pour le hockey avec des séances physiques ou du maniement ! Par contre dès que l'occasion se présente de jouer à un sport, bien sûr je joue !

A quel moment as-tu intégré l'Equipe de France de roller hockey ?

Marina Fagoaga Jalinier

J'ai été appelée pour mon premier stage en Equipe de France par Eric Perraudin en janvier 2008. À l'époque j'évoluais au sein du club de la Chapelle. Je ne m'attendais pas du tout à être convoquée, j'ai reçu l'appel le matin avant d'embaucher à Décath... Autant dire que la journée avait trop bien commencé ! Suite à cela, j'ai été convoquée toute l'année en stage et quelques mois plus tard je jouais mon premier mondial en Allemagne en Juillet 2008.

Le roller hockey, on dirait que c'est une histoire de famille. Comment ça se gère au quotidien ?

Avec mon mari c'est bien une histoire de famille ! Toujours là l'un pour l'autre pour partager des moments sportifs forts et s'entraider ! Nous partageons notre passion pour ce sport à 100% et je pense que c'est un gros avantage, une force !
Bien évidemment j'ai le soutien de mes parents et ma sœur qui sont toujours là pour moi.

Quelles ont été les personnes qui t'ont inspirées ?

En hockey sur glace quand j'étais petite j'étais fan de David Dostal, Daniel Sedlak, Philipe Bozon ! En roller hockey, CJ Yoder m'a inspirée et m'inspire encore. Un joueur talentueux, humble, qui fait toujours de supers matchs, excellent arrière et capable de changer le cours d'un match !

Quels ont été les moments forts de ta carrière sportive ?

Le jour où j'ai réalisé que je devais travailler énormément si je voulais jouer en équipe de France après avoir joué NARCH en 2006. Ce tournoi a été un électrochoc.
Ma première séléction en équipe de France en juillet 2008, mes deux médailles de bronze au mondial de 2011 et 2016. Le titre de championne de France à Toulouse avec les Yetis de Grenoble étaient aussi un super souvenir?
Plus récemment ma participation à Narch dans l'une des meilleures équipes américaines et mes deux saisons en Espagne en 2014/2016 où j'ai beaucoup appris et gagné la coupe d'Espagne.

Est-ce que tu encadres dans ton club ?

J'étais entraîneur de jeunes catégories au club de Madrid pendant 2 ans. Je serais à saint Médard dès septembre et je vais entraîner une à deux catégories jeunesses et une catégorie sénior.



Parles-nous de ton parcours professionnel...

J'ai longtemps pensé que je n'étais pas faîtes pour les études et je n'avais pas trouvé ma vocation. Alors j'ai enchaîné les petits boulots qui me permettaient de m'entrainer tous les soirs et de jouer tous les weekends.
Depuis peu, les choses ont changé j'ai passé un master 2 de coaching (accompagnement de personnes dans leurs projets) et préparation mentale du sportif. Je me lance donc à mon compte dès septembre et je fais déjà mes débuts avec mes premiers clients ! Ce métier me passionne et j'ai enfin trouvé ce pour quoi je voulais me lever le matin.

Mon objectif est également de continuer à prendre de l'expérience, en parallèle, en tant qu'entraîneur de roller hockey pour en faire également un second métier ! Ce travail me passionne.

Comment s'est fait le contact avec l'Iran et leur demande pour que tu aides à l'entraînement / sélection de l'équipe féminine ?

Suite aux championnats du monde en Italie cet été, une responsable de l'équipe d'Iran est venue me demander si j'étais intéressée pour travailler pour leur équipe nationale féminine. Suite à cela, j'ai du envoyer mon CV et ma motivation et voilà ! Je pars début septembre sélectionner des Iraniennes (durant des matchs qui sont organisés par la Fédération Iranienne) et le reste de la semaine je travaillerai avec les filles retenues pour préparer la Coupe d'Asie qui a lieu en Chine en novembre 2016. Si tout se passe bien, j'irai certainement en Chine coacher durant l'évènement.
Je suis sincèrement heureuse de pouvoir vivre cette expérience.

As-tu d'autres projets similaires avec d'autres nations ?

Pas encore, je souhaite encore participer aux championnats du monde en tant que joueuse. Cependant, j'y pense , je me laisse encore un peu de temps pour accumuler de l'expérience, puis on verra si une opportunité se présente.

Marina Fagoaga Jalinier

Peux-tu nous présenter l'association Hockey Girls Academy 45 ?

L'association HGA45 a pour objectif d'accompagner les jeunes joueuses de roller Hockey. Yoann (Jalinier) et moi évoluons dans le monde du roller hockey depuis plus de 16 ans et nous savons combien il est difficile pour une fille de pratiquer son sport et de rester motivée. Les filles sont souvent seules dans leur club, évoluent seules dans des équipes masculines, ne peuvent pas toujours jouer dans une équipe féminine proche de chez elles, ont peu de créneaux etc.

Nous avons un objectif modeste qui est de partager notre expérience et d'organiser des évènements pour que les filles puissent se rencontrer, jouer ensemble, vivre de belles aventures pour leur donner envie de poursuivre leur passion à fond et de rester motivées !

Pour le moment , après avoir organisé deux voyages aux USA pour jouer le plus grand tournoi au monde, puis organisé un stage 100% féminin, les retours des filles sont très positifs ! À chaque fois elles repartent des étoiles pleins les yeux, ont créé des liens forts avec d'autres joueuses , sont motivées plus que jamais.

Nous restons en contact avec les joueuses tout au long de l'année pour leur donner des conseils tant sur le plan préparation physique que leur pratique du hockey. Nous avons pleins d'autres projets, et petit à petit nous essayons de grandir, modestement. 

Quels sont tes projets pour l'avenir ?

Faire grandir l'association Hockey Girls Academy 45 pour participer comme je peux au développement du roller hockey féminin. Nos projets sont simples et donnent envie aux jeunes filles de se donner à fond dans leur sport et c'est tout ce qui compte !
Vivre de mon métier de Coach, préparateur mental et entraîneur de roller hockey en parallèle.

Tribune libre : si tu souhaites aborder un sujet qu'on aurait pas traité et qui te tient à cœur

Oui, il y a pleins de jeunes joueuses de roller hockey qui ont du talent, j'en vois passer à la pelle avec la Hockey Girls Academy ! En france il n'y a pas grand chose pour les motiver. Le championnat n'est pas très attrayant, les files sont souvent isolées en club, n'ont pas toujours un bon accompagnement... Alors oui, je pense qu'il y a plein de projets à faire, je vais me consacrer à cette question et j'espère trouver des personnes qui auront envie de traiter ce problème ! Je pense que le travail doit se faire auprès des régions et proposer des évènements, accompagnements, formation d'entraîneur ! Des filles il y en a beaucoup ! Ces filles là sont l'avenir et pourraient davantage être accompagnées, le travail commence dans les clubs.

Puis un second sujet, je pense qu'il pourrait réellement être intéressant de développer petit à petit une équipe de france Junior. Cela donnerait de l'espoir et un objectif aux plus jeunes, ça éviterait qu'elles partent à la glace pour certaines, mais surtout cela leur donnerait une expérience incroyable. Elles pourraient ainsi énormément apprendre auprès d'un staff qualifié. Elles seraient davantage accompagnées, et tu apprends énormément en jouant contre des équipes nationales. Cela permettrait d'avoir une équipe plus compétitive d'ici quelques années en senior.
Même les pays qui ont peu de licenciés ont une équipe nationale junior féminine.

Merci Marina ! Bonne continuation !

Marina Fagoaga Jalinier

Fiche technique

Marina Fagoaga JalinierNom : JALINIER FAGOAGA
Prénom : Marina
Date de naissance : 24/07/1987
Née à : Bayonne (64)
Taille : 1m76
Poids : 72 kg
Pays : France
Habite : Bordeaux
Premiers pas en roller : 2000
Catégorie : senior dames et senior hommes
Études : Master II coaching professionnel, spécialisation préparation mentale
Points forts : physique, sens du jeu, défense, combativité
Points à améliorer : beaucoup de choses ! ! Mais surtout dribbles et shoots proches de la cage
Autres sports : hockey sur glace , basket
Le dernier film vu : le nouveau stagiaire
Musique préférée : remember the name, fort minor avant les matchs !
Jeux vidéo : Quand j'étais petite : "Metal Gear Solid" et "Crash Bandicoot"
Lectures : les livres des coach sportifs (Onesta, Fergusion, Jackson) et de développement personnel ! Bien sûr les romans de Gounelle !
Aime : apprécier les moments simples de la vie , les gens positifs , l'été, les voyages, la bonne bouffe !
N'aime pas : l'injustice , être en tong quand il pleut, voir très peu ma famille, avoir ma Camille à l'autre bout du monde
Qualités : j'aime dépasser mes limites et travailler dur , très souvent de bonne humeur et je la partage !
Défauts : je cuisine très mal, j'oublie de répondre aux messages, je peux être une tête de mule, j'ai toujours envie de manger
Club / équipe : Saint Médard-en-Jalles (33)
Meilleur souvenir : j'en ai beaucoup ! le hockey m'en offre beaucoup ! merci à toutes les personnes qui ont rendus tous ces moments inoubliables !
Pire souvenir : Sportivement : l'élimination en quart de finale contre le Mexique en colombie en 2012
Languées parlées : espagnol et anglais
Alcool ou jus de fruit ? Chocolat chaud ou Cappuccino !
Plage ou montagne ? Plage ... surtout celles du Pays Basque
Matin ou le soir ? Matin pour faire mon sport ou prendre l'air, le soir pour passer du temps avec les amis ou la famille !
Fromage ou dessert ? Dessert
Rap, métal ou techno ? Rap !
Football ou de rugby ? Rugby !

Palmarès

En club

  • Championne de France 2003, 2010, 2011
  • MVP coupe de France 2014
  • Championne de la coupe d'Espagne 2015

Equipe Nationale

  • Capitaine de l'Equipe de France
  • 7 championnats du monde
  • Médaille de bronze aux championnat du monde 2011,2016
  • Championne de la coupe d'europe 2015
  • MVP de la coupe d'Europe 2015 

Liens utiles

Interview d'Aurore Gauthier - équipe de France dames de roller hockey

Photos : FFRS
Mis en ligne  le 31 August 2016 - Lu 2254 fois

Article par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB