-
Le 09 August 2016 à 11:08 | mise à jour le 01 September 2016 à 13:59

Rencontre avec Sandrine Tas (Belgique), championne du monde de roller course

Rencontre avec Sandrine Tas (Belgique), championne du monde de roller course

Sandrine Tas (Powerslide Matter World Team) a remporté de nombreuses médailles pour la Belgiques lors des derniers Championnats d'Europe de roller course à Heerde. Nous avions envie d'en savoir un peu plus sur elle. Interview...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Entretien

Bonjour Sandrine, merci de prendre le temps de nous répondre. Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je suis Sandrine Tas. Je suis âgé de 21 ans et je vis à Ostende, en Belgique. Je suis en catégorie senior depuis deux ans et membre de l'équipe Powerslide Matter World. Je patine depuis aussi longtemps que je me souvienne et je ressens toujours la même joie quand je chausse mes patins pour aller faire un tour.

Sandrine Tas

Comment as-tu débuté le patinage ?

J'ai deux frères plus âgés : Siemen et Kwinten. Nous vivons à Ostende, à environ 500 m de la piste qui a accueilli les championnats du monde de roller course en 2013. Ils étaient tous les deux patineurs et mes parents m'emmenaient voir leurs courses. Quand j'ai été assez âgée pour essayer, j'ai suivi leurs traces, je pense que j'avais environ 4 ans et demi.

Sandrine Tas

As-tu pratiqué d'autres sports que le patinage en ligne ?

Je n'ai jamais vraiment fait d'autres sports de façon aussi intense que le patinage. J'aime vraiment prendre mon vélo pour une promenade. Une fois, j'ai participé à une petite course de vélo. J'en referais certainements quelques petites à l'avenir. Hormis le sport, j'ai été conservatoire de musique jusqu'à l'âge de 17 ans. Je jouais du saxophone.

Pourquoi as-tu choisi le patinage de vitesse et non pas une autre discipline ?

Sandrine TasLe club de roller est vraiment proche de ma maison. Je n'ai jamais essayé d'autres disciplines de patinage. J'aime vraiment la sensation de grande vitesse dans les virages, celle quand on franchit la ligne d'arrivée en premier, l'intensité de la course... En hiver, nous jouons au roller hockey à la fin des entraînements, juste pour le plaisir.

Dis-nous quelques mots sur tes études ...

J'étudie l'ingénierie du vivant à l'université de Gand. En Septembre, je commence ma quatrième année et je veux terminer mon bachelor. Pour être en mesure de combiner les études et le patinage, je ne fais pas des années complètes. Au lieu de 3 années de Bachelor de 2 années de Master, je vais faire 4 ans Bachelor et 3 ans de Master. Avec toute les courses et les entraînements, il est souvent difficile de rester performante dans mes études. Je trouve qu'il est important d'avoir un projet pour mon avenir après le roller. C'est difficile d'être concentré sur deux choses en même temps, mais jusqu'à présent, ça marche plutôt bien.

Quels sont tes objectifs pour la fin de la saison et la suivante ?

Après mes bons résultats aux championnats d'Europe à Heerde, je suis impatiente d'essayer de défendre mes titres mondiaux sur 1000 m et sur marathon. Dans les courses de longue distance, je voudrais réduire l'écart avec les meilleures patineuses. J'aimerai disputer les finales des courses à éliminations, participer aux courses à points et aux courses à points / éliminations. J'ai fait une très bonne saison jusqu'à présent et j'espère montrer que je suis au plus haut niveau lors du prochain championnat du monde à Nankin en Chine.

Une journée ordinaire dans ta vie : à quoi ça ressemble ?

Un jour de semaine ordinaire pour moi commence à 6h45. Je me réveille, je m'habille et je prends mon petit déjeuner. Je quitte la maison autour de 7h30 pour me rendre à l'heure en classe. Mon premier cours commence généralement à 8h30, mais comme j'ai voulu rester à Ostende près de la belle piste Vesmaco, je mets 45min pour me rendre à l'université.

A 11h30 j'ai 1h30 de pause déjeuner. Habituellement, je mange tout simplement avec quelques amis et nous jouons à des jeux de cartes pour tuer le temps. A 13h00, les cours reprennent jusqu'à 16h00. J'arrive à la maison aux alentours de 17h00. Je prend le temps de me détendre un peu, je prépare mes affaires pour le lendemain.
Autour de 18h30, je dînee et je me prépare pour l'entrainement à 19h15. Après l'entraînement, je mange une petite collation, je prends une douche et je file au lit.

Sandrine Tas

Quelle est ta distance de prédilection ?

J'aime le 1000 m et la course à éliminatione. Mon point fort est une combinaison d'endurance et de vitesse. Je l'utilise très bien quand les 1000 m sont durs ou à la fin de l'élimination. Mais au bout du compte, j'aime avant tout patiner et je ferai toutes les distances si c'était possible. Malheureusement, il est impossible de récupérer assez vite ! Je dois donc faire des choix parmi mes meilleures distances.

Quel est ton événement préféré ?

J'apprécie vraiment les Championnats du Monde, le fait de faire course contre les meilleurs patineuses de tous les pays est vraiment excitant. Les courses sont difficiles et tout le monde veut aller chercher la victoire. Pour la première fois l'année dernière, j'ai participé au marathon roller de Berlin. Cela a été un très grande expérience également. La foule est vraiment derrière les patineurs et la ligne d'arrivée sous la porte de Brandenburg est impressionnante.

Sandrine Tas

Qui est ton champion de référence ?

Je suis une grande fan de Fabian Cancellara. Il me semble qu'il est resté très humble malgré ses grands succès dans le cyclisme sur route. C'est une chose que j'admire vraiment chez un athlète et j'essaie toujours de garder à l'esprit quand je patine.

As-tu déjà essayé le patinage sur glace ?

Oui, j'ai testé la glace pendant quelques séances. J'ai vraiment apprécié, mais actuellement je n'ai pas le temps de m'y investir vraiment. En ce moment je me concentre sur mes études et sur le roller. Je ne vais pas dire que je vais pas réessayer plus tard, je verrai quand j'aurai terminé mes études

Merci Sandrine !

Sandrine Tas

Données techniques

Sandrine TasNom : Tas
Prénom : Sandrine
Date de naissance : 7 septembre 1995
Née à : Ostende, Belgique
Taille : 1m71
Poids : 55 kg
Pays : Belgique
Habite : Ostende
Premiers pas en roller : 1999
Catégorie : senior dame
Études : Bioscience à l'université de Gand
Points forts : une bonne combinaison de vitesse et d'endurance
Points à améliorer : devenir plus forte pour les courses plus dures
Autres sports : en dehors du patinage, le cyclisme, juste pour le plaisir et l'entraînement
Le dernier film qu'elle a vu : Nous sommes les meuniers
Musique préférée : Cher Monsieur le Président par Pink
Jeux vidéo : Fifa ou Call of Duty
Lectures : Mille soleils splendides - Khaled Hosseini
Aime : faire des pâtisseries
N'aime pas : les contacts rugueux en course
Qualités : aime travailler dur pour atteindre ses objectifs
Défauts : s'énerve quand les choses ne vont pas selon son plan
Club : Zwaantjes Rollerclub Zandvoorde
Équipe: Powerslide World Team
Meilleur souvenir : Le titre de championne du monde du 1000 m à Kaohsiung (Taiwan)
Pire souvenir : L'Euro 2013 à Almere, a chuté deux fois en deux jours et a fini avec un bras cassé
Parle : néerlandais, anglais et un peu de français
Alcool ou jus de fruit ? jus de fruit
Plage ou montagne ? plage
Matin ou le soir ? matin
Fromage ou dessert ? dessert !
Rap, métal ou techno ? aucun
Football ou de rugby ? Football

Liens utiles

Merci à Franck Pindeler
Photos : Sylvie & Emmanuel Geoffroy
Christophe Pierredon
Mis en ligne  le 09 August 2016 - Lu 8820 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB