-
Le 21 July 2016 à 21:07 | mise à jour le 24 July 2016 à 12:56

Karine Urvoy-Malle remporte les 24 Heures du Mans Roller 2016 en solo

Karine Urvoy-Malle remporte les 24 Heures du Mans Roller 2016 en solo

A 47 ans, Karine Urvoy-Malle ne s'en laisse pas compter par les jeunettes. La vétérante a gagné les 24 Heures du Mans Roller 2016 en solitaire chez les dames, sans équipier !

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Karine nous raconte ses 24 Heures

Karine Urvoy MalleLa 17ème édition des 24 Heures du Mans roller s'est déroulée les 2 et 3 juillet 2016, orchestrée par notre « ancien » talentueux patineur et entraineur Christophe Audoire, et commentée par notre super speaker Reyda !

C'est un rêve que j'ai vécu : battre les 2 allemandes (Fug et Rossow) tout en ayant controlé la course et la Belge (Hilde), 3 fois vainqueure ici. Cela restera un moment mémorable ! Enorme !

Les débuts au Mans

C'est en 2011, que je fais ma première apparition aux 24 Heures du Mans roller en équipe de 10 patineurs, tous des anciens dees Coupes de l'Amitiés 1980 à 1985. Je reviens en 2012 sous le nom d'Osiatis Arrows et Osiatis Rockets, drivée par Pierre-Yves Lefeuvre... pas de podiums mais en les regardant, je m'étais dit : dans quelques années en solo ! Je reviendrai pour gagner !

En 2013, je ne participe pas aux 24 h mais je me lance dans le Gigathlon Suisse, pendant une semaine, une course où je termine 5éme par équipe.

Puis en 2014, je dois m'inscrire en duo, car plus de place en solo ! C'est avec Olivier Heuzé que je décroche la 3ème place avec 573 km au compteur et une 53ème place au scratch sur 531 équipes, sous un déluge de pluie pendant 23 heures; le podium était en route.

En 2015, préparant le Paris-Brest-Paris à vélo, je m'octroie une 2éme place dans la douleur à cause de mes maléolles... à quelques secondes de la 3ème ! Le physique n'est pas un handicap, c'est seulement un problème de chaussures ! Je décide donc de s'inscrire en septembre pour essayer de décrocher cette victoire... la seule marche qui me manque !

2016 : vélo, course à pied et roller

Ayant délaissé un peu le vélo (j'ai quand même fait 3 tours du lac Leman avec ses copains, Pascal, Roger et Bernard soit 178km), je reprends la course à pied avec Marseille-Cassis (15ème) puis je me blesse à la cheville en novembre 2015 : 2 mois d'arrêt qui me permettent de me ressourcer et de repartir de plus belle Je termine 2ème au 10 km de Bourg-en-Bresse, 5éme au 10 km d'Aix-les-Bains, 1ére à Cluses, 4éme à Genève. Je rechausse les patins en mars/avril 2016 et je gagne les 6 Heures de Quintin en 4 roues.

Quelques mois avant, à Noël, comme pour clotûrer la saison 2015 malchanceuse, on me vole mon sac de roller dans la voiture à Lyon ! Et une nouvelle année se profile. Super Serge Garderes me propose des conseils pour les chaussures avec MG Custom, alors avant de quitter la bretagne le 1er janvier, le moulage est lancé ! En plus, un  modèle Spéciale 24h roller ! Mais pour compléter la panoplie et en prévision des appuis sur les malléoles, je demande des chaussures fitness à Christophe Audoire pour finir les 24h heures du Mans, les 5 dernières heures ! Quant aux 3 roues, je décide de les tester aux 100 km de Seyssel. Victoire, mais pas du tout à l'aise !

Avant les 24 heures, je prends le départ du Championnat d'Europe Master de Marathon à Dijon, où je décide de remettre les 4 roues car il pleut. Je finis 4ème. Après des entrainements à vitesse accélérée en 3 roues, j'arrive au Mans bien préparée, avec un plan sur mesure concocté par Alain Roche et ses conseils de nutrition qui me serviront pour aller jusqu'au bout des efforts pendant 24 heures ! Habituée à varier les disciplines et les distances, j'aime être appuyée dans mes plans d'entrainement par quelqu'un qui ne laisse rien au hasard. Pourtant, je ne suis pas facile à driver ! Comme toutes les mamans, je m'occupe de mes 3 filles, de ma vie de famille , je m'entraine le matin ou le soir en fonction de mes horaires et je me motive en allant me confronter à la concurrence en course à pied. Au milieu de cette vie chargée, j'arrive à me rendre aux compétitions de roller.. quelques minutes avant la clôture de la remise des dossards !

Arrivée au Mans 2016

Il est 10h59 quand j'arrive au Mans samedi matin pour récupérer mon dossard aux côtés de mon ami nantais, Nordine Saidou. Il ne manque pas de me faire sourire et de me détendre. ça y est, la pression monte ! Je croise Nanou, Philippe, Pop yann solo, Sébas, Dan,N'go, Parick, Thierry, Olivier...Bref, tous les passionnés de la fête du roller.

Je suis accompagnée de mon coach Joseph. Il était absent en 2015 pour cause brevet de vélo. C'est un élément indispensable pour le confort et le suivi de la course et des places. Il a fait un travail de pro aux cotés des autres coachs, en notant tous les tours. Super ces sportifs passionnés !

Karine Urvoy Malle

C'est parti !

Go pour le départ. Je choisis de me mettre à l'arrière patin aux pieds et de partir derrière les allemandes. Je reste prudente, car personne ne m'emmène. Je me sens bien. Rejoignant l'allemande Sabrina Rossow, je la dépasse sans qu'elle le voit et je décide de partir chercher les tours : 2 tours d'avance. Alors elle choisit de rouler derrière une référence du fond : Claude Viltard, emmené par Christophe. Puis, elle voit Igor Skripnik qui roule bien et accroche sa roue . Super ! On roule 3 heures ensemble avant qu'il décide de s'arrêter ! Merde ! trop bien cette foulée. Puis la course d'attente derrière les 2 allemandes commence à se mettre en place... mais que c'est dur de rester derrière, les 12 heures ne sont pas encore passées donc il faut contrôler la course. Pour une fois que je ne mène pas une course ! C'est un choix. A ce moment, je pense aux 2 tours d'avance et je suis loin d'imaginer que mes malléoles vont encore me faire souffrir... plus tard que l'an passé...

Et la pluie commence à tomber ; il faut s'arrêter pour changer les roues et les patins (passer des chaussures moulées à des chaussures fitness pour laisser la malléole plus libre). Je m'arrête encore pour changer les roues et passer du 125 au 110 de pluie.

On a beau savoir qu'une course n'est jamais gagnée d'avance avant l'arrivée, et à ce stade d'une épreuve aussi longue, l'allemande Fug solo reviendra sur moi, aidée par son ami allemand les 4 dernières heures... Lors du lever du drapeau pour le dernier quart d'heure, je me suis mise derrière l'Allemande puisque j'avais encore un tour d'avance. mais n'étant plus derrière son copain, je suis repartie de plus belle et cela restera une des éditions solo féminine les plus disputées entre une française et 2 allemandes, la Belge ayant capitulée !

Enorme ce boulot pour les 24 heures ! Arrivée juste derrière le 1er solo Homme Antoine Lesavre, sur ce dernier tour...qui devient recordman des 24 heures avec 611 km, ce sont donc 2 français qui remportent cett prestigieuse course !

Epilogue

Je raconte aujourd'hui ma course à un copain, Alain (un nantais), qui m'a accueillie à Montpellier, quelques jours après cette belle victoire, obtenue, seule dans la course mais encouragée et aidée par tous patineurs, les amis, le coach du weekend, Alain Roche le préparateur physique pour l'occasion, son entraineur de course à pied Martial et sa « Team de bois », l'équipe du magasin de sport #Mountainservice de Thonon pour les protections en mousse des chaussures carbone.

Dans la foulée du Mans, je me prépare pour les 24 heures de Calafat. Je tenais à marquer le coup, pour mon nouveau club les Funny Riders de Montpellier, et à partager ce succès avec tous les véterans et le monde du roller qui reste une belle famille. Un petit clin d'œil au speaker Reyda pour sa retransmission en live et commenté sans interruption ! Chapeau !

Mais avant cela, il y avait une autre étape de la vie à assumer : le déménagement ! Alors que je suis partie le dernier weekend, avant de quitter notre maison, je tenais à remercier ma famille, mon époux et mes 3 ados qui ont assuré pour boucler les cartons !
Au final, sans avoir beaucoup dormi la nuit suivante, je pensais tirer ma révérance aux 24 heures du Mans sur une victoire.. Et puis peut-etre, qu'avec 2 ou 3 meneurs, le record de l'épreuve chez les femmes est envisageable. En attendant, place à Calafat en Espagne, et pourquoi pas Montréal ?
Sans oublier la sélection au championnat du Monde Master de Marathon le 18 septembre à Nanjing en Chine !

Karine Urvoy Malle

Liens utiles

24 Heures du Mans Rollers 2016

Photos : Ramona Schröter
et Christine Dumouchel
Mis en ligne  le 21 July 2016 - Lu 3723 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB