-
Le 04 July 2016 à 18:07 | mise à jour le 11 July 2016 à 21:44

Bilan du championnat du monde seniors hommes et juniors femme de roller hockey 2016

Bilan du championnat du monde seniors hommes et juniors femme de roller hockey 2016

La deuxième semaine de compétition au championnat du monde de roller hockey 2016 était attendue par tous, comme le moment phare de l'année. Les meilleurs joueurs mondiaux allaient se confronter une fois de plus chez les seniors hommes et juniors femmes...

Mis en ligne par  Sébastien MARPEAU

Juniors dames

Bilan du championnat du monde de roller hockey 2016Le nombre croissant d'équipes, 22 au total, rend l'accès aux meilleures places un peu plus complexe chaque année.

En junior femme, 7 équipes participent au mondial de roller hockey avec de belles surprises. On pense notamment à l'excellent niveau de la Chine Taipei qui passe tout près d'une médaille. On se rappelle aussi l'Italie qui termine avec la médaille d'argent à domicile, chez les juniors dames comme chez les seniors hommes. Retour sur cette semaine internationale.

intouchable Espagne

Seule équipe invaincue du tournoi, l'Espagne a conservé son titre junior femme, obtenu en 2014, et gardé depuis, faute de participantes l'an passé. A aucun moment les espagnoles n'ont été inquiétées dans cette poule unique, menées par leur gardienne Alba Gonzalo qui n'a encaissé que 5 buts en 7 rencontres. Les Ibériques prouvent que les efforts en terme de structuration et de développementdu roller hockey féminin fonctionnent parfaitement. Cette génération dorée n'a pas fini de régner sur sa catégorie, surtout au regard du potentiel en Espagne. Derrière elles, la place en finale juniors dames s'est jouée à un but : Italie, Finlande et Canada étaient à égalité au terme des matchs de poules avec 3 victoires, 2 nuls et une défaite.

L'Italie accède à la finale sur le fil

C'est finalement l'Italie avec un but encaissé de moins que la Finlande qui a joué la grande finale et obtenu l'argent. Derrière, le Canada, solide offensivement, grâce à Sarah Power, Emily Oosterveld et Isabelle Hardy, mais trop juste défensivement a dû se contenter du bronze au terme d'une petite finale de très bonne facture face à la Finlande.
La Chine Taipei finit 5ème mais aura bataillé jusqu'au dernier match pour une place en finale. Leur jeu est très bien organisé et cette équipe devrait se retrouver régulièrement en haut de tableau désormais. La Grande Bretagne et le Mexique ferment la marche, mais avec des matchs serrés et des points obtenus.

Bilan du championnat du monde de roller hockey 2016

Seniors hommes : l'Europe en leader

Dès les premiers coups de patins et les premières rencontres, la République Tchèque apparaissait comme le favori logique à sa propre succession. Et malgré la défaite en poule face à l'Italie, plutôt dûe à un manque de sérieux des joueurs de l'Est, la seule équipe qui les a vraiment fait douter reste la France. Il aura fallu attendre la 9ème et dernière minute des prolongations lors de la demi-finale pour que les Tchèques, après avoir égalisé en toute fin de match, profiter d'une erreur de défense pour s'imposer, dans un stress incroyable grâce à Cik. Il suffisait de voir les visages au terme de la rencontre pour remarquer le soulagement, comparable à la joie de la victoire l'an passé, toujours contre ces français, en prolongation lors de la finale. Et la victoire 4-0 contre l'Italie a fini de mettre les choses à plat, après le titre en junior homme, les rois du roller hockey mondial sont Tchèques, à n'en pas douter !

L'Argentine créé la surprise

En revenant au début de la semaine, on a pu constater que le haut de tableau n'avait jamais été si dense. Les 10 premières équipes se tiennent dans un mouchoir de poche. On retrouve même des équipes cadres un peu plus bas comme la Grande-Bretagne ou l'Espagne. L'Argentine a créé la surprise cette année en accrochant toutes les équipes et en battant l'Espagne, se maintenant ainsi dans l'élite. Dans un dernier match victorieux contre la Lettonie, ils obtiennent même leur ticket pour les World Game !

Bilan du championnat du monde de roller hockey 2016

L'Italie poussée à domicile

Venant du bas, les Suisses et Canadiens ont enfin retrouvé le haut de tableau. Si le parcours des premiers a été assez simple, les seconds ont dû se débarrasser de la Colombie, de l'Allemagne, de la Suède et de la Grande-Bretagne avant même de jouer le quart de finale. Un quart contre l'Italie, poussé jusqu'aux tirs aux buts, et ce sont les locaux qui s'imposent dans une des rencontres phares du mondial. Les Italiens, bien plus solides offensivement que les années passées, sortent en demi-finale des américains décevants cette fois encore, les meilleurs joueurs préférant participer à des tournois pros, plutôt que de payer une somme conséquente pour jouer sous la bannière étoilée.

La France réalise un beau parcours

Dans l'autre tableau la France ne laisse aucune chance aux Suisses dans un match complet, tandis que les tchèques se débarrassent des Lettons facilement, avant de passer la France puis l'Italie pour le titre. Les Tricolores obtiennent une médaille de bronze face à des américains très énervés. Cela conclue l'évolution de cette équipe depuis deux ans, après l'échec de Toulouse. L'apport de Geoffroy Tijou en coach est une clef essentielle de ce dispositif.

La valse des autres nations

Loin des médailles, de nouvelles équipes apparaissent et progressent. Comme chez les juniors filles, l'équipe seniors hommes de la Chine Taipei s'est montrée sérieuse et intéressante avec un jeu rapide, ils finissent 12ème.
L'Iran, 14ème continue de progresser sous la houlette du coach allemand Christian Muller. La Pologne, à la 9ème place, a le potentiel pour venir inquiéter à domicile le top 7 pour les World Games en juillet prochain. La Colombie, après plusieurs années de haut niveau, glisse d'un cran vers le bas, tout comme l'Espagne et l'Allemagne.
En bas de tableau, chinois et indiens n'ont pas le niveau pour un championnat du monde de ce calibre, et la question de l'organisation d'un mondial B se pose de plus en plus.

Cette édition 2016 se termine donc avec un bilan positif :

  • du monde dans les tribunes pour les gros matchs dans une arène dont la taille est adaptée à notre sport, tant sur le plan sportif (50*25) que dans les tribunes (2200 places)
  • des rencontres rediffusées à la télévision qui contrastent avec l'échec du live payant que la FIRS ne renouvellera sans doute pas.
  • De nouvelles nations et un potentiel sur chaque continent.

Le roller hockey mondial se développe et l'alternance tous les 2 ans se pose, avec la possibilité d'une compétition continentale entre temps. La prochaine édition se déroulera en Chine en septembre 2017 pendant les rollers games. Et c'est du coup une problématique nouvelle qui va se poser car dans beaucoup de pays le mois de septembre est signe de reprise de la saison de hockey sur glace. Nous verrons qui jouera le jeu ou non...

Bilan du championnat du monde de roller hockey 2016

Liens utiles

Championnats du monde de roller hockey 2016 à Roana/Asiago (Italie)

Mis en ligne  le 04 July 2016 - Lu 3328 fois

Mis en ligne par :
Sébastien Marpeau est patineur engagé dans le monde du roller hockey. Il a notamment géré le club de Vitry-le-François depuis de nombreuses années, il arbitre mais est également bénévole en charge de la communication du Comité International de Roller Hockey.

facebook

Photographe :
Passionné de photographie et gardien de Inline Hockey, Eddy travaille principalement pour la Fédération Internationale de Roller Sports et pour World Inline Hockey en couvrant les championnats du monde de roller Hockey ainsi que certains tournois Internationaux. Son autre passion est le voyage où il essaie de capturer l'essence des pays qu'il visite à travers ses documentaires photos.
Site web facebook



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB