-
Le 21 June 2016 à 12:06 | mise à jour le 08 March 2017 à 16:09

Yann Guyader en duo aux 24 Heures du Mans Roller 2016 par Claude Viltard

Yann Guyader en duo aux 24 Heures du Mans Roller 2016 par Claude Viltard

Yann Guyader ! Faut-il encore qu'on vous le présente ? Ok, je m'y colle, mais je vais le faire avec mon regard sans aller chercher sur le net tous les infos sur son palmarès. Avant tout, sachez qu'il va prendre le départ des 24 Heures du Mans Roller 2016 dans la catégorie duo...

Article par  Claude VILTARD

Entretien

La montée du Dunlop au MansLa première fois que je l'ai vu, ce fut à l'occasion des 24 Heures du Mans Roller 2010 : Il roulait les mains dans les dos comme une avions de chasse, montant le Dunlop en coupant ses virages, passant sur les vibreurs et faisant voler les gravillons au passage. Toujours un mot pour encourager les solos.

Je pense que c'est un des rares qui ne nous a pas pris pour des farfelus. Ce n'est pas facile de casser cette image du solo qui se traine sur le Bugatti, et avant même de rêver qu'un jour la fédération à laquelle nous adhérons reconnaissent le format des 6 heures et 24 heures solo, acquérir le reconnaissance des élites de notre sport nous fait chaud au coeur. Pour en revenir au 24h du mans, Yann a gagné en équipe en 2010, 2011, a fait 3ème , 2012, 2ème en 2013 et l'a remporté en 2014 et en 2015.

Bonjour Yann et merci d'accorder un peu de ton temps a cette entrevue pour Roller en Ligne. Depuis peu, tu t'es écarté de la compétition, même si tu fais toujours quelques courses. Que fais-tu aujourd'hui ?

Nicole Begg, Tony Muse, Francesco Zangarini et Yann Guyader à la Messe de MunichCela fait effectivement un an que je n'ai plus l'occasion de m'entraîner et donc de courir, n'ayant aucune infrastructure dédiée au roller proche de mon domicile et de mon lieu de travail (et aussi parce que je deviens vieux et que je perds mes cheveux).
J'habite en Italie dans la province de Trévise depuis Juin 2015 pour des raisons professionnelles. Après mon Master, j'ai de suite commencé à travailler au sein de TECNICA GROUP une grande entreprise spécialisée dans la fabrication d'articles de sport. Je suis PM (Product Manager) de la marque Rollerblade que certains connaissent certainement. Je gère l'élaboration de la gamme, ce qui implique la prise en considération de beaucoup de facteurs. Je suis donc bien occupé par mon travail qui est d'ailleurs passionnant et m'aide à comprendre à quel point la réalité des choses est bien différente de l'idée que je m'en faisais en tant qu'athlète.

Mais qu'est-ce qui te prends de te lancer sur un duo au Mans ?

C'est un défi que m'a lancé au printemps Sami Raimann notre Go To Market Manager (anciennement en charge des Team Rollerblade à la grande époque de la World Inline Cup). Rollerblade étant partenaire de l'évènement, il m'a mis au défi de m'aligner. N'ayant pas le temps de monter une équipe de 10, nous avons donc décidé de nous lancer dans l'aventure en duo avec le Suisse Martin Hanggi, un ancien patineur professionnel. Beaucoup ne le connaissent pas mais Martin, à 48 ans, a encore fait 6'40" sur 5000m cet hiver lors d'une coupe du Monde de glace, ce qui signifie qu'il est encore bon pour le service (rires) . Au vu de ma préparation (si cela peut s'appeler ainsi), je risque de très vite souffrir. Ayant toujours eu le plus grand respect pour les solos, je me suis dit que faire cela en duo me permettrait de me rendre encore un peu plus compte de la portée de leur exploit.

Comment te prépares-tu à ce nouveau défi ?

Comme si je préparais un apéro chez le voisin (rires) ! Je n'ai absolument rien fait de spécial pour cela dans la mesure où l'idée est de découvrir la distance et d'essayer de prendre plaisir à mon niveau. Cela ne veut pas dire que je suis dans un état de délabrement physique non plus. Je cours régulièrement, à raison de 180 km par mois et j'ai rechaussé les patins dernièrement pour me réhabituer aux sensations de glisse.

Quel est ton objectif?

Se faire plaisir (au moins les premières heures). Personnellement, j'aimerais aussi réussir à patiner correctement pendant 24 Heures et éviter de finir en patinant comme un débutant (avec tout le respect que j'ai pour eux). Cela implique une refonte massive de ma technique de patinage, peu adaptée à l'effort longue distance. Le partage avec la communauté roller est aussi une des raisons pour laquelle je me suis lancé dans cette aventure un peu folle. Je n'ai aucunement l'intention de faire d'exploit, pas plus que de démontrer à qui que ce soit ce dont je suis capable. Cela me permet d'aborder l'épreuve avec la décontraction et la bonne humeur nécessaires. J'espère aussi avoir l'occasion de faire quelques tours avec mes amis Petit Breton, John, Dan Solo, Chicken Solo, Claude, Antoine pour ne citer qu'eux, ce que je n'ai pas eu l'occasion de faire en 6 participations. Je prendrai cette fois le temps de faire quelques kilomètres en leur compagnie.

Est-ce une étape avant de te confronter à la vrais catégorie reine , le solo?

Train de solos au MansSi j'avais envie de faire une blague, je dirais que oui. Plus sérieusement je dirais non. À ce jour je n'ai ni l'envie ni la forme physique nécessaires pour me le permettre. D'un naturel compétiteur, je ne m'imagine pas affronter ce genre d'effort sans qu'il soit récompensé par une victoire. Me sachant aucunement capable de le faire, je préfère ne pas m'y aventurer.

Quel regard porte tu sur notre discipline ?

D'une certaine façon, je suis admiratif. Pour deux raisons d'ailleurs : Premièrement parce que je suis admiratif de l'investissement de chacun des protagonistes à la victoire tout au long de l'année et deuxièmement parce que je vous trouve juste CINGLÉS !

Nous avons été ( les solos ) tous très touché quand en 2011 tu es passé sous l'arche de la Dunlop en nous saluant d'une révérence alors que tu étais dans ton dernier tour. Ce jour la tu as marqué nos esprits. Les CINGLÉS te remercient pour tout ce que tu as apporté au roller et pour que ce que tu que feras, je suis sur encore...

Liens utiles

Renforcement musculaire avec Yann Guyader

Yann Guyader : de Caracas (Vénézuela) à Tulua (Colombie)

Yann Guyader : dernière ligne droite

Yann Guyader : changement de cap pour 2012

Yann Guyader : une page se tourne avec Powerslide

Yann Guyader, l'enfant terrible du roller

Mis en ligne  le 21 June 2016 - Lu 4757 fois

Article par :
Passionné de longue distance, Claude Viltard a notamment remporté les 24 Heures du Mans Roller 2015 en solitaire avec un total vertigineux de 590,1 km. On le connait aussi pour son raid Atlantalpe où il a relié l'Atlantique à l'Alpe d'Huez d'une seule traite, encadré par le staff de Ligne Droite.

Site web facebook


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB