-
Le 19 May 2016 à 22:05 | mise à jour le 19 May 2016 à 22:40

Le Parcours de Vanessa Daribo ces derniers mois

Le Parcours de Vanessa Daribo ces derniers mois

Le championnat d'Espagne dames de rink hockey s'étant terminé ce week-end, il était intéressant de découvrir le parcours de Vanessa ces derniers mois.

Article par  Jean LASSUEUR

Bilan de convalescence

Vanessa DariboLorsque nous nous étions entretenus fin novembre 2015, 3 mois après son accident, Vanessa était à la veille d'un stage d'un mois dans un centre de rééducation pour sportifs de haut niveau.

Bonjour Vanessa, comment s'est passée la suite de ta convalescence en France ? Il me semble même que tu étais aller voir ton équipe une 2ème fois, non ?

Le mois de décembre a été déterminant. J'ai passé 30 jours dans le centre de rééducation pour sportifs au Capbreton. Là-bas tu travailles de 8h00 à 18h00, avec l'aide de médecins, infirmières, kinés, préparateurs physiques, psychologues...tu prends soin de toi. J'ai progressé donc très vite. J'ai repris des muscles, de la condition physique... et j'ai réappris à courir ! Un soulagement. À la fin de mon séjour les médecins étaient confiants et le retour sur les patins imminent. J'ai pu visiter mon équipe une 2ème fois mi-décembre pour un match à domicile. Mentalement ça m'a beaucoup aidé, surtout après un hommage fait par mon club !

Quand es-tu revenue en Espagne et comment se sont passées les premières semaines ?

Je suis retournée en Espagne le 14 février pour reprendre les entraînements de hockey progressivement. À même pas 6 mois de mon accident... un miracle. Les premières semaines ont été très difficiles. Les deux premiers jours, je me suis entraînée seule et ensuite j'ai eu la chance que le club accepte que je m'entraîne les après-midi avec les U15 et les soirs avec mon équipe. J'étais épuisée et j'ai eu pas mal de douleurs ce premier mois. Je faisais plus de quatre heures de hockey par jour...
J'ai dû tout réapprendre

Quand as-tu pu revenir sur le banc et contre quelle équipe ?

Vanessa Daribo contre IgualadaLe premier mois, je ne voyageais pas avec l'équipe pour les matches à l'extérieur mais à domicile j'étais sur le banc de touche, équipée. Sachant que je n'étais pas encore en forme pour jouer des minutes. Le 27 février fut mon premier match sur le banc, contre Cerdanyola (symbolique car c'est une de mes anciennes équipes).

Quand as-tu pu revenir sur la piste et contre qui ?

J'ai joué mes premières minutes le 16 avril contre Sféric Terrassa. 10 précieuses minutes en 2ème mi-temps que je n'oublierai jamais. J'étais très heureuse, une page se tournait, j'étais de nouveau une joueuse de OK Liga !
À la fin du match j'étais comme soulagée, une petite voix me disait : "tu l'as fait, sois fière et profite !" Je crois avoir retrouvé mon sourire après ce match là, 8 mois...

Comment as-tu vécu le Final-Four du mois de mars où vous avez perdu de justesse en demi-finale contre Voltrega ?

Le Final-Four était une expérience incroyable, être parmi les 4 meilleures équipes d'Europe est de plus en plus dur. L'équipe était au top et en pleine confiance. On n'a pas joué notre plus beau hockey, mais on s'est battu jusqu'à la fin. Ce jour-là, Voltrega était meilleur.
Pour ma part, je n'avais pas encore joué de match de ligue, donc je savais déjà que je n'allais pas pouvoir aider sur le terrain. Frustrant, mais je n'étais pas encore à 100%, il fallait donc l'accepter. Une expérience dure mentalement pour une joueuse comme moi qui a l'habitude de participer sur la piste. J'ai beaucoup appris ce week-end là.

Comment as-tu vécu La Copa de la Reina où vous avez d'abord gagné 4-3 contre Sféric Terrassa en 1/4 puis gagné contre Voltrega 3-1 en 1/2 puis remporté la Copa lors des penalties en finale contre Palau après le 2-2.


La Coupe de la Reine fut génial. On a pu changer la donne et gagner contre Voltrega en demi-finale après un très gros match de l'équipe. La finale contre Palau fut équitable. On gagne aux penalties...
J'ai vécu cette Coupe aussi sur le banc de touche, mais j'ai adoré encourager mes co-équipières. J'ai eu l'opportunité de tirer un des penalties, c'était une belle expérience.

Récemment tu as marqué ton premier but de la saison puis des autres sauf erreur. Quelles ont été tes sensations (et c'était contre qui) ?

J'ai marqué mon premier but contre Igualada le 23 avril. Je n'ai pas réalisé sur le moment l'importance de ce but... Je me rappelle juste que j'ai touché mon genou, comme pour lui dire merci de tenir le coup.
J'ai marqué ensuite 2 autres buts la semaine d'après contre Girona.

Comment avez-vous fini la saison ?

Notre saison est finie depuis samedi 14 mai. On termine à la 3ème place, juste derrière Voltrega et Manlleu. Je n'ai vécu que la fin de saison avec mon équipe, mais je sais que le travail demandé par l'entraîneur a été fait, les objectifs atteints et avec une Coupe de la Reine en poche, l'équipe est très satisfaite de la saison.

Comment vois-tu ton avenir en Espagne, en France ou ailleurs ?

Mon aventure sportive continuera l'année prochaine, mais pas à Gijón (décision du club). Après être revenue de très loin et ayant retrouvé le haut niveau, j'ai à coeur de poursuivre ma carrière !
La seule chose que je peux dire aujourd'hui c'est que je continuerai en Espagne. Rien n'est encore officiel :-)

Un grand MERCI, Vanessa et un très bel avenir à toi :-) 

Vanessa Daribo à la Coupe de la Reine


Liens utiles

Vanessa Daribo nous parle du mondial de rink hockey 2016

Des nouvelles de Vanessa Daribo

Vanessa Daribo forfait pour l'Euro Dames de Rink Hockey 2015

Mis en ligne  le 19 May 2016 - Lu 1597 fois

Article par :
Après avoir fait son apprentissage de spectateur lors de Coupes des Nations jouées à l'ancien pavillon de Montreux, suivi les évolutions du club du bout du lac il y a quelques décennies, s'être perdu longtemps dans un autre sport, a finalement retrouvé sa lucidité-rink à l'occasion de l'Euro U17 de Genève en 2011.

Site web facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB