-
Le 20 March 2016 à 09:03 | mise à jour le 24 March 2016 à 22:10

Rencontre avec Julien Cudot

Rencontre avec Julien Cudot

Julien Cudot est l'un des meilleurs riders français du moment en roller street. Depuis tout jeune, il a su se faire remarquer par la technicité de ses tricks. La valeur n'a pas attendu le nombre des années...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Interview

Photo : Greg Mirzoyan

Bonjour Julien, peux-tu te présenter ?

Salut Alex, alors moi c'est Julien Cudot, j'ai 22 ans, je suis né à Paris et j'y habite toujours. Je vis à Nation avec ma copine, un pote de longue date et une autre colocataire. Je fais du roller " agressif " depuis 15 ans.

Comment as-tu débuté le roller ?

Alors c'est assez marrant, je me suis rendu compte il n'y a pas longtemps que tous les gens que je connais qui pratiquent ont quasiment tous commencé aprés des vidéos ou des amis qui pratiquaient. Mais moi, si je me souviens bien, j'essayais juste tous les sports de base type  football, basket, judo, piscine, etc. pour trouver le bon, mais je n'allais jamais plus loin que le premier cours d'initiation. Et puis jai voulu essayer le roller en skatepark directement. Je sais pas pourquoi. Ma mère a trouvé Roller Park Avenue à Vitry sur seine dans la banlieue Parisienne on y est tous allés en famille. J'avais 6 ou 7 ans. J'ai passé une horrible journée à ne faire que tomber, etc. Je n'ai vraiment pas kiffé. J'ai zappé direct et genre un an après je ne sais pas pourquoi j'ai voulu retester mon père m'a emmené la bas et c'est comme si je savais en faire. J'arrivais à descendre les petites rampes etc. je 'ai pas compris mais je n'ai (quasiment) jamais arrété aprés ça.

On se souvient de toi tout jeune, tu avais déjà un excellent niveau. Comment t'entraînes-tu depuis toutes ces années ?

Honnétement, je ne me suis jamais vraiment entrainé et je n'ai pas l'impression qu'il faille s'entrainer en roller street.  Selon à quel point tu kiffes tu vas rouler de plus en plus et évoluer tout seul. C'est le meilleur cursus. Tu choisis tout sans même te rendre compte que tu fais des choix. C'est naturel.

Quel est ton meilleur souvenir ?

 Julien Cudot au Bitter Cold Showdown XIJe pense que ça a été de gagner le Bitter Cold Showdown à Detroit (USA) parce que je ne m'étais pas imaginé remporter cette compet' et avoir ceténorme marteau et la liasse de 5000 dolls en billet de 20$ ! Je l'avais tellement peu imaginé que quand j'ai pris le marteau d'une main par le bas comme si c'était un faux, j'ai failli assommer Brian Aragon qui avait fait 2ème ! Il n'y avait que des grands qui avaient gagné ce contest et les vidéos étaient vraiment trop bien. On était que 4 Frenchies là-bas c'était quelque chose. Sinon, beaucoup trop d'histoires d'associations de malfaiteurs que je ne pourrais dévoiler ici en toute impunité :-)

Quel est le contest que tu aimerais remporter et pourquoi ?

Le FISE World de Montpellier parce que j'aurai dû le gagner déjà en 2007 et parce que c'est l'un des seuls que je n'ai pas gagné. C'est le plus gros contest familial du monde.

Parles-nous de tes sponsors...

Kato de Remz m'a supporté quelques années à partir de 2007 avec des paires de roller gratuite. Puis USD m'a pas mal aidé à bouger pendant plusieurs années. Je roule désormais pour la marque Parisienne Trigger.

Le propriétaire est un street skater Parisien et également un de mes meilleurs amis depuis un bon moment . Bien évidemment Grindhouse Skateshop le plus gros shop en ligne de roller street d'Europe, ils m'ont toujours supportés au maximum dans les moments où je niquais tout comme dans les moments où je ne faisais plus de résultats. Et là, je suis en discussion avec d'autres marques dont Ground Control, ça devrait être annoncé officiellement sous peu.

Photo : Antoine Dujoncquoy

Comment a évolué le milieu du street depuis tes premières années ?

Au début, on ne faisait vraiment que du roller entre nous. Il n'y avait pas trop Internet et on ne connaissait rien au roller street.
J'ai découvert le street avec des vidéos comme Straight Jackit de KFC ou Ego, etc. donc c'est dur de ne pas se dire qu'aujourd'hui le niveau a vraiment régressé. Une grande partie des grands qui ont repoussé les limites du roller street ont arrété ou se sont orientés vers d'autres trucs. On dirait qu'il n'y a pas beaucoup de gens pour reprendre le flambeau. C'est justement ce que Trigger Skate veut faire : mettre en avant les nouveaux skaters capables de repousser les limites du roller street à proprement parler avec des riders comme Michel Prado, Carlos Bernal et Beat Schillmeier. Pour ceux qui connaissent pas, regardez leurs parts sur youtube/vimeo, vous ne serez pas décu ! Tout le monde s'oriente vers le style, la maitrise. C'est bien aussi mais pour moi pas trop en tout cas, mais y'a une chose qui est sûre, tout le monde a envie de revoir du gros et d'avoir des frissons en regardant. J'en étais méme plus sûr tant on ne voyait plus du tout ça. Mais dernièrement il y a eu quelques grosses part' en mode street à l'ancienne avec de gros spots, des prises de risque éxagérées, etc. Et elles ont été super bien reçues. Les gens se contentent de ce qu'on leur donne voilà tout, mais dans le fond la majorité a envie de voir du lourd du repoussage de limite etc.. mais pas dégeu pour autant, le matériel aujourdhui nous permet de faire du très gros en étant clean.

Photo : Sebastian Hofer

 


Au niveau des sponsors, je ne sais pas trop comment c'était avant, à part que cétait beaucoup mieux ha ha ! Mais sinon tout ce que jai pu constater c'est que c'est la crise pour tout le monde depuis pas mal d'années.

Comment vois-tu ton avenir dans le roller ?

Davantage de street mais du coup je réalise que je vais devoir commencer à faire un peu attention à mon corps. Sinon, je vais faire de mon mieux pour essayer de développer la marque Trigger au maximum et le roller street avec, supporter les riders qui le méritent.

Tribune libre, si tu souhaites ajouter autre chose...

Je n'ai rien qui me vient à l'esprit. Un grand merci à mon Père, mon Frère, ma Soeur et ma Mère de m'avoir toujours soutenus et aidés. Vous avez toujours été là dans ma vie et surtout pour le roller, en particulier mon papa Marcel Cudot. Je vous aime.

Fiche technique

Nom: Cudot
Prénom : Julien
Surnom : (la)Cudz/Rido/Cudlard/Atchoum
Née le : 19/04/1993
Taille : 1m70 allé c'est Samedi j'arrondi dans tous les sens du termes
Poids : 65 ( arrondissement inversé ).
Pays : France
Né à : Paris (12ème arrondissement)
Vit à : Paris (11ème arrondissement)
A débuté le roller en : 2000/2001
Catégorie : Pro alaz
Tricks préférés : true soul/makio, pied lune (backflip)
Etudes : niveau terminal L arrété juste avant le bac.
Emploi : pro rider
Points forts : euh je sais pas je tourne vite ahah et j'étais pas mal connu pour plaquer beaucoup de first try sur des gros trucs en compèt etc ( premier essai )
Points à améliorer : concentration, lifestyle/hygiène de vie ,tourner vers la droite.
Autres sports : Trampoline, "cliff diving" ,billard, poker, Badminton un peu y a deux ans ahahah et ski et ski nautique quand j'ai loccasion
Le dernier film vu : Point Break, j'avais jamais vu .
Musique favorite : je suis re pas mal sur Boss 2 paname de ALpha 5.20 mais sinon j'écoute de tout et pas mal de variété Francaise a l'ancienne.
Jeux vidéos : Que dalle a la base mais la depuis que j'habite avec ma copine et mon pote ca joue pas mal a un jeu de moto et a gta
Lectures : j'ai ramené des BD de chez mes parents que je kiffe relire mais mon dernier livre en date c'est le livre de mon ex et le livre Jacques Mesrine qui l'a écrit en prison ,il fait partie de mes préférés avec Hannibal Lecter et La ligne verte en numéro 1
Aime : les femmes( la mienne),bouffe,alcool,roller,poker,se monter en l'air.
N'aime pas : les meufs ,la dépendance, les gens nazes.
Qualités : rooohh c'est chiant ça ! Ahah ! Je sais pas j'essaie d'étre généreux mais apparamment je suis une pince ! Nan, plus sérieusement ,j'essaie de réfléchir un peu plus ces derniers temps afin d'évoluer au mieux avec les gens que j'aime.
Défauts : trop nerveux et impulsif me dit ma copine ce n'est qu'avec elle et c'est parce que je l'aime trop ! C'est la seule qui m'atteint direct avec la famille bien sûr.
Club : RSCT papa ;) Anthony Avella frère
Team : Me, myself and I /Trigger skate / Ma chérie, Faroudje mon coloc et moi
Pire souvenir : un trop grand nombre de lendemain de soirée trop arrosé
Langues parlées : Francais,Anglais et l'espagnol revient pas trop mal au bout d'une semaine d'immersion .
Alcool ou jus de fruit ? Alcool mais je préfère le gout du vrai jus de fruit faut pas déconner.
Plage ou montagne ? Plage d'ailleurs je vais privilégier la montagne l'hiver prochain.
Matin ou soir ? Nuit
Fromage ou dessert ? Fromage
Rap ou techno ? Rap plus
Football ou rugby ? aucun des deux vraiment j'y connais rien même pas toutes les règles mais j'ai quand même l'impression que le rugby c'est beaucoup plus cool sur pas mal de points.

Liens utiles

Premières impressions sur les Trigger Rainbow Julien Cudot

Photos : Adrien Anne
Greg Mirzoyan
Antoine Dujoncquoy
Sebastian Hofer
Mis en ligne  le 20 March 2016 - Lu 3703 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB