-
Le 04 March 2016 à 18:03 | mise à jour le 07 March 2016 à 22:07

Portrait des frères Lucien et Antoine Le Berre, joueurs de rink hockey

Portrait des frères Lucien et Antoine Le Berre, joueurs de rink hockey

Il est des familles où le sport coule dans les veines. Chez les Le Berre, le rink hockey est passé d'une génération à l'autre. Rencontre avec les frères Le Berre, Antoine et Lucien...

Mis en ligne par  Jean LASSUEUR

Des portraits signés Antoine Le Berre avec les sous-titres de la rédaction

Portrait des frères Le Berre

Les débuts familiaux

Mon frère Lucien a commencé le rink-hockey à Quimper à l'âge de 10 ans et je l'ai suivi dès l'âge de 6-7 ans. Depuis aucun de nous deux n'a raccroché.

Quelques temps plus tard, mon père Ronan qui était lui aussi hockeyeur durant sa jeunesse, devint l'entraîneur des poussins à Quimper. Je me suis beaucoup entraîné avec mon frère et ses co-équipiers (Pol Corlay, Valentin Daniélou) qui étaient des exemples pour moi et qui le sont toujours !

Arrivé en catégorie poussin je n'avais pas d'équipe à Quimper. De ce fait, je suis allé à Ergué-Gabéric où, sous la formation de l'entraîneur Stéphane Lefebvre, j'ai joué jusqu'à mes 15 ans avec mon meilleur ami, Benoît Fouliard.

Mon frère a toujours été une source de motivation car il avait tout raflé avec sa génération en étant de multiples fois champions, plus précisément 5 fois champion de France des régions avec la Bretagne en surclassant les autres régions. Aujourd'hui encore, lorsqu'on fait les comptes, je me fais chambrer, ahah !

Il m'a rejoint à Ergué-Gabéric quelques années plus tard lorsque le club de Quimper a coulé.

Lucien à Biarritz, Ergué-Gabéric et Plonéour-Lanvern

Mon frère, de son côté, est parti jouer au Biarritz Olympique pour les études et le projet sportif durant 2 ans. Une année en N1 et une année en N2 avec le titre de vice-champion de France N2 face à Plonéour.

Il est ensuite retourné à Ergué en N1 où on ne lui a pas donné sa chance. Il a donc décidé de rejoindre son acolyte de Quimper et aujourd'hui capitaine de Plonéour, Pol Corlay.

Cette saison, Lucien continue sa route du côté de la Bretagne et va notamment participer au Final-4 de Ploufragan fin mars en affrontant La Vendéenne en demi-finale et je serai son premier supporter !

Antoine à St-Omer, St-Brieuc et Mérignac

Au CREPS, le Centre sportif de la Roche sur Yon où les athlètes sont logés et nourris pendant les stages, j'ai rencontré Quentin Podevin qui m'a parlé de St-Omer. Et pourquoi ne pas venir jouer au SCRA ? Ensuite, tout est allé très vite et la saison suivante j'étais là-bas.

Portrait des frères Le Berre

Après avoir passé trois années superbes dans le Nord, j'ai décidé d'aller au RAC St-Brieuc.

Après une année passée seulement à St-Brieuc, je me suis dirigé vers Mérignac où tout se passe pour le mieux et où on espère le titre jusqu'à la dernière journée !

Premier Euro U17 pour Antoine

À 15 ans, j'ai été appelé pour la première fois en équipe de France U17, le début d'un rêve.

Lors de notre premier Euro U17 avec la génération "Spartatoz" (Anthony, Quentin, Carlo, Lilian), nous avons perdu en quart de finale face à l'Allemagne. Ce fût une énorme déception. C'était réellement un cauchemar mais une très bonne leçon pour les championnats suivants. Je pense que les gars qui ont vécu ça ont deux choix, soit rester à genoux à ressasser ou se relever et prouver que ce n'était qu'une erreur. Cette désillusion nous a servi de leçon à tous.

L'année suivante nous a prouvé qu'il s'agissait d'une erreur et on est arrivé en finale de l'Euro à domicile, un souvenir énorme.

Les années U20 d'Antoine

Par la suite, il y aura les années U20.

Tout d'abord à Carthagène en 2013 avec la 4ème place. Ensuite Valongo en 2014 sur le podium, au 3ème rang.

En 2015, lors du Mondial U20 de Vilanova, nous avons réalisé une partie de notre rêve, obtenir une médaille au Championnat du Monde, même si la couleur ne nous convenait pas à 100%.

Antoine, merci beaucoup de ces beaux portraits et un excellent anniversaire ce vendredi 4 mars à l'occasion de tes 20 ans ! 

Portrait des frères Le Berre

Liens utiles

Notre page de la Coupe Latine 2016

Photos : Gordon Morrisson et droits réservés
Mis en ligne  le 04 March 2016 - Lu 1785 fois

Mis en ligne par :
Après avoir fait son apprentissage de spectateur lors de Coupes des Nations jouées à l'ancien pavillon de Montreux, suivi les évolutions du club du bout du lac il y a quelques décennies, s'être perdu longtemps dans un autre sport, a finalement retrouvé sa lucidité-rink à l'occasion de l'Euro U17 de Genève en 2011.

Site web facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB