-
Le 04 January 2016 à 16:01 | mise à jour le 03 February 2016 à 08:42

La vie de Ruben Martins en France

La vie de Ruben Martins en France

Notre confrère portugais Plurisports.com a interviewé Ruben Martins, joueur de rink hockey de Noisy-le-Grand qui évolue dans le championnat de France de Nationale 1 Elite. Voici la traduction en français. ...

Mis en ligne par  Jean LASSUEUR

Interview

Nous sommes avec Ruben Martins, jeune homme originaire d'Alenquer où il a suivi toute sa formation, excepté une saison junior avec Sporting CP avant de revenir à S Alenquer B où il est resté jusqu'à la saison 2012-2013.

L'invitation de Noisy-le-Grand, le club des alentours de Paris qui joue en 1ère division française, a été plus forte et Ruben Martins est arrivé en terre gauloise en espérant préserver son rêve de joueur de rink hockey, un de plus dans la diaspora portugaise, cherchant à augmenter la bonne réputation du Portugal et de son rink-hockey en particulier.

Cette 3ème saison à Noisy-le-Grand, Ruben Martins est l'un des joueurs les plus importants de l'équipe, meilleur buteur avec 9 buts et à la 5ème place des marqueurs du championnat de Nationale 1, événement principal en France. Nous avons cherché à en savoir plus sur la vie et le quotidien du jeune de 24 ans en terre française.

Comment cette aventure est-elle vécue à l'étranger, toi qui en est déjà à ta 3ème saison ?

Ruben MartinsRuben Martins - Cette aventure à l'étranger est meilleure que je m'y attendais, sans doute la plus grande expérience que je connaisse à ce jour. Chaque saison a son histoire, avec beaucoup de moments qui m'ont aidé à acquérir plus d'expérience à la fois personnelle et professionnelle. Une finale perdue sur but en or et un tour de Coupe CERS perdu par un seul but de différence sont certainement, jusqu'à présent, les moments les plus importants depuis que je suis en France. Sur le plan personnel, c'était un changement très rapide par rapport à la vie au Portugal avec le fait de ne plus compter que sur moi et non plus sur mes parents, le fait d'avoir un emploi puisqu'au Portugal je n'ai fait qu'étudier, sans compter le stress de chaque jour à Paris.

Quelles ont été les plus grandes difficultés en France?

Ruben Martins - Les plus grandes difficultés que j'ai rencontré ont certainement été celles d'un langage clair parce que, quand je suis venu en France, je ne savais pas dire "bonjour" et "merci", une manière d'être, un climat, même spécifique au hockey et, honnêtement, la mentalité est très différente du Portugal.

Quelles sont les différences les plus importantes entre le rink-hockey portugais et le français ?

Ruben Martins - La différence essentielle entre le Portugal et la France, c'est la vitesse du jeu lui-même, ici tout est plus tactique, avec moins d'agressivité. En France, le jeu est plus lent, plus tactique, avec plus de tirs longue distance. Il y a aussi une grande différence en terme de mentalité car au Portugal le hockey est vécu en permanence et ici, par exemple, lorsque les vacances arrivent, il y a plusieurs clubs qui ne s'entraînent plus, les joueurs étant en vacances. Des détails, mais qui font de grandes différences entre le Portugal et la France et, pour moi, l'une des plus grandes nuances, ce sont les arbitres parce que, sans critiquer, je pense que le niveau de l'arbitrage en France n'est pas celui du Portugal.

Commencé comme une aventure, mais aujourd'hui une réalité et un pari déjà réussi pour habiter en France ?

Ruben Martins - Absolument. Vivre en France est et sera mon avenir. Je suis en phase ascendante dans ma vie, à la fois professionnelle et personnelle et ici j'ai l'occasion d'avoir une vie que je ne pourrais jamais avoir au Portugal. Je vis sans aucun doute un rêve, des moments uniques et qui me laisse amoureux de ce pays. J'ai réussi à avoir un équilibre dans ma vie, quelque chose que je n'avais jamais eu au Portugal. J'ai eu la chance et le plaisir de rencontrer ma petite amie qui est française et joue également au hockey et c'est sans aucun doute la meilleure chose que j'ai depuis que je suis ici. J'ai aussi plusieurs amis sur qui je peux toujours compter depuis le premier jour de mon arrivée en France; en plus, la chance d'avoir un travail, une maison et le hockey. Je pense que la France est sans aucun doute mon présent et mon futur.

En termes sportifs, comment se déroule cette saison ?

Ruben Martins - Personnellement, ma saison est meilleure que je ne m'y attendais, je suis parmi les 5 meilleurs marqueurs du championnat et j'ai réussi à terminer l'année 2015 avec deux matches vierges seulement. Je gagne progressivement ma place, mon temps de jeu. Collectivement, nous sommes bien organisés avec pour objectif la Coupe CERS. Nous aurons un deuxième tour difficile, mais je pense que nous travaillons très bien pour gagner le plus de points possible.

Que fais-tu professionnellement?

Ruben Martins - Sur le plan professionnel, j'ai déjà trois cours de formation professionnelle, dont deux spécifiques au hockey et le 3ème comme éducateur sportif avec une équivalence à la 12ème année. Je travaille pour le Comité Régional du Département de l'Île de France et mon travail est d'entraîner dans des écoles et différents clubs, y-compris la formation à Noisy plus un petit club de troisième division où je suis l'entraîneur de tous et de l'équipe senior. Je peux donc dire que je suis un homme chanceux parce que j'ai pu venir en France et avoir le travail dont je rêvais.

Liens utiles

Texte : Plurisports.com
Photos : droits réservés 
Mis en ligne  le 04 January 2016 - Lu 4148 fois

Mis en ligne par :
Après avoir fait son apprentissage de spectateur lors de Coupes des Nations jouées à l'ancien pavillon de Montreux, suivi les évolutions du club du bout du lac il y a quelques décennies, s'être perdu longtemps dans un autre sport, a finalement retrouvé sa lucidité-rink à l'occasion de l'Euro U17 de Genève en 2011.

Site web facebook Twitter

Traduit par :
Chloé Seyrès aka Kozmic Bruise #8612. Hardcore skater since forever. Former inline freestyle slalom champion, has switched to the quad side with derby and dance and more. Also international judge in freestyle and certified agility coach. PS: Translator and linguistics consultant in parallel life.
Site web facebook


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB