-
Le 23 December 2004 à 00:00 | mise à jour le 12 January 2011 à 15:19

Interview vitesse : "Donny" Organisateur de la Korean In Line Cup

Interview vitesse :

La Corée est un pays montant : au plan économique, politique, mais aussi sportif. Le roller est en train d'y prendre une place prépondérante : il ne se déroule plus un marathon sans que des milliers de patineurs investissent la chaussée. Les patineurs coréens prennent de plus en plus d'assurance et s'offrent régulièrement des podiums mondiaux.

Mis en ligne par 

Voici une interview de Young Don alias "Donny", organisateur de la "Korean In Line Cup" qui nous explique ce que représente la culture roller dans son pays...

Le patinage en ligne coréen semble être en pleine mutation depuis quelques années. Quelles sont les principales raisons ?

Tout d'abord, les coréens aiment de nombreux sports. Ils aiment regarder, mais également participer. Par exemple, 5 millions de personnes courent sur des Marathons et il y a des milliers d'équipe de football amateur.
Deuxièmement, les coréens aiment les activités collectives. Quatre millions de personnes goûtent aux joies du patinage en ligne dans des centaines d'associations ! Quelques clubs regroupent plus de 3.000 membres !
Troisièmement, La Corée est équipée d'un très bon réseau Internet. Les gens peuvent s'y rencontrer et y échanger de l'information.

Penses-tu que la série des Marathons contribue à ce "boom" ou que ce "boom" est la cause des Marathons roller ?

L'un contribue à l'autre. Le premier marathon en ligne s'est déroulé en 1998, mais cela n'a pas véritablement bougé jusqu'en 2001. Ensuite, Le "boom" a commencé après un Marathon bien organisé en 2001. Le journal quotidien de Munhwa a apporté une contribution importante en soutenu l'étape de la coupe du Monde de Séoul en 2003 et 2004, où il y a eu plus de 7.000 participants.

Appliquez vous les mêmes systèmes que pour la coupe du monde ou que pour la Swiss inline Cup, ou est ce un tout nouveau concept de marque ? Si c'est nouveau, pouvez-vous nous l'expliquer ?

Nous avons essayé d'adapter les règles de la "World Inline Cup". Bien que certains aient été modifiés en prenant en compte les spécificités de la culture coréenne. Notre système de classement et les règles de courses basiques sont basées sur celles de la coupe du monde.

Combien de participants s'engagent en moyenne sur une course de la "Korean In Line Cup ?

Les courses "top class" (3 à 4 courses par an) regroupent plus de 5.000 participants. Les courses nationales plus classiques (10 fois par an) réunissent une moyenne d'environ 3.000 patineurs.

Quel pourcentage sont amateurs et élites ?

Le pourcentage de patineurs "élite" est inférieur à 5%.

Combien de teams participent ?

Il y a 20 teams "élites", 20 teams mixtes pro/amateurs (aka Demonstrator), et des centaines de teams amateurs.

Que faut-il avoir pour attirer un tel nombre de personnes dans une compétition de roller en ligne ?

Avec de bons revêtements de routes, de la sécurité, des prix garantis pour les gagnants, vous pouvez atteindre 2.000 engagés ici... Si c'est un beau souvenir, et que la course se tient à Séoul, cela peut atteindre 4.000 inscriptions. Si la course était un succès les deux années précédentes, vous pouvez vous attendre à voir arriver plus de 6.000 participants.
De la publicité sur Internet, à la télévision et dans la presse écrite sont nécessaires. La publicité sur le net est primordiale en Corée car beaucoup de coréens viennent chercher de l'information par ce biais.

Combien cela coûte t'il d'organiser un événement comme celui ci ?

D'après ce que je sais, la "Seoul World Inline Cup" nécessite plus de 400.000 $ américains.

En tant qu'organisateurs, recevez vous l'aide du gouvernement ou de la fédération ?

De grosses firmes comme KIA et SAMSUNG sponsoriseront les courses "top class". Pour les courses nationales, les maires, gouverneurs, et les entreprises locales sont prêts à s'investir dans le sponsoring. En Corée, la fédération nationale, la "Korea Roller Skating Federation (KRSF)" aide à l'organisation et à l'arbitrage.

Grâce à l'intérêt grandissant de la Corée pour le roller, de nombreuses firmes fleurissent ici et envahissent le marché avec de nouveaux concepts et du matériel très innovant. Est-ce parce que c'est bon marché ? Parce que la demande en matériel est immense ? Parce qu'il y a de grandes compagnies impliquées ? Est-ce un peu tout cela ?

Les marques qui développent des produits pour le roller sont petites. Toutefois, le marché est suffisamment vaste en Corée pour permettre une production de masse. L'histoire des compagnies coréennes est courte si on la compare à celle de leurs consoeurs européennes, mais leur technologie est très avancée et s'appuie sur une base industrielle solide.

En ce qui concerne l'équipe nationale : Les patineurs ont-ils un passé sur glace ? D'où vient le fait qu'ils aient un style de patinage si particulier ?

Bien que la plupart d'entre eux n'aient pas d'expériences dans le patinage sur glace, leur style indéniablement marqué par l'influence de la glace. Les coréens sont d'excellent patineurs sur glace, particulièrement en "short track" et de longue date. Cela a donc joué sur le patinage en ligne, directement ou indirectement.

Tous les ans, vous obtenez plus de médailles aux championnats du monde... Des pronostics pour l'année prochaine ? Sur qui faut-il miser ?

Les patineurs Juniors font vraiment de bonnes performances. Ils gagnent de plus en plus de médailles aux mondiaux. Récemment, le patinage en ligne s'est largement répandu dans la population et les patineurs élites sont sous les feux de la rampe (notamment sur la chaîne CFS). Cela les rend beaucoup plus confiants. Nous pensons qu'ils peuvent faire mieux, l'année prochaine. En outre, il y a de nombreux jeunes très prometteurs.

Liens utiles

www.korea-inline-cup.com
wwww.pattinaggiocorsa.itMerci à pattinaggiocorsa.it
Traduit de l'anglais par Alexandre Chartier
Merci à Marcello pour sa collaboration
Mis en ligne  le 23 December 2004 - Lu 3117 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB