-
Le 11 August 2015 à 11:08 | mise à jour le 07 October 2015 à 19:19

La Fédération Internationale de Roller Sports : des origines à nos jours

La Fédération Internationale de Roller Sports : des origines à nos jours

Les instances qui régissent le roller au plan national ou international nous semblent souvent éloignées et leurs missions sont floues à nos yeux. Nous avons décidé de nous pencher sur l'histoire et le rôle de la Fédération Internationale de Roller Sports pour en savoir plus...

Mis en ligne par 

Histoire...

A l'origine : un organe créé pour structurer les compétitions du rink hockey en Europe

Rink hockeyLe 21 avril 1924, la Fédération Internationale de Patinage à Roulettes (FIPR) voit le jour sous l'impulsion des suisses Fred Renkewitz et Otto Mayer au Kursaal de Montreux (Suisse). Fred Renkewitz devient président et Otto Mayer prend en charge le secrétariat général. Tous deux ont des liens étroits avec la Comité International Olympique dont Otto Mayer est alors chancelier. Fred Renkewitz, restera président jusqu'en 1960 soit 36 ans !
La FIPR se compose alors de quatre pays : la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Suisse.

Initialement, cette institution avait pour vocation d'organiser les compétitions de rink hockey en Europe de l'Ouest. Le 10 avril 1926, le premier championnat d'Europe Homme de Rink Hockey se déroule en Angleterre sous l'égide de la FIPR. La Grande-Bretagne est alors la nation dominante de la discipline et le restera jusqu'au début des années 50. Il faut dire que le rink s'est structuré au Royaume-Uni bien avant la Première Guerre Mondiale, en 1877. Six nations participent à la compétition : la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Suisse, la Belgique et l'Italie.

L'ouverture aux autres pratiques du patin à roulettes et la reconnaissance internationale

Le premier championnat du monde de rink hockey organisé sous l'égide de la FIPR a lieu en 1936 à Stuttgart (Allemagne). L'Allemagne a alors demandé à ce que s'y dispute des compétitions de patinage artistique et de course, deux disciplines admises au sein de la FIPR. Cette nouveauté incite des pays comme l'Egypte, les Pays-Bas, la Yougoslavie, l'Irlande, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Canada à rejoindre la FIPR. Le mondial suivant se tient en 1937 à Monza (Italie) avec les championnats du monde de roller course sur route.

Patinage artistiqueEn 1938, le championnat du monde de roller course sur piste se tient à Londres (Royaume-Uni). La même année, l'Italie accueille la seconde édition du championnat du monde de vitesse sur route à Ferrara.
En 1939, Montreux héberge le second championnat du monde de rink hockey en Suisse.

La Seconde Guerre Mondial interrompt toutes les compétitions internationales jusqu'en 1947, date à laquelle se tient le 3ème championnat du monde de rink hockey à Lisbonne (Portugal). Cette même année, le patinage artistique voit se tenir son premier championnat du monde à Washington (USA). Le patinage artistique, le roller course et le rink hockey ont désormais leur championnat du monde... Les 3 disciplines fondatrices de la Fédération Française en 1910 !

La Fédération se réorganise administrativement à cette période. Elle accueille de nouveaux pays : le Chili, l'Argentine, l'Uruguay, la Colombie, la Brésil, le Vénézuela, l'Australie, le Japon. A la fin des années 40, l'Espagne rejoint à son tour la Fédération Internationale, sous la conduite de Juan Antonio Samaranch. 

Changement de présidence, changement de nom

L'Espagnol Victoriano Oliveras de la Riva accède à la présidence en 1964. Il y restera jusqu'en 1973. La FIPR devient alors la FIRS (Fédération Internationale de Roller Skating). Elle est reconnue par le Comité International Olympique comme instance dirigeante des pratiques de roller aux environs de 1965. Ce changement de nom et la reconnaissance par le CIO sont une étape prémilinaire pour un accès aux Jeux Olympiques.

La FIRS obtient également la reconnaissance d'autres organisations comme durant les années 70, comme la General Association of International Sport Federations (GAISF), l'International World Games Association (IWGA) qui organise les Jeux Mondiaux et la Pan American Sports Organization (PASO).

Ancien logo FIRS

En septembre 1982, Gordon Van Roekel est élu président de la FIRS. Le siège social de la Fédération Internationale part alors aux Etats Unis pour la première fois. Il est réélu pour un second manda de 4 ans en 1986. C'est le seul président américain/non européen de l'histoire de la FIRS.

L'arrivée du roller en ligne

Dans les années 1990, le patin en ligne fait son apparition. Cette innovation technique pousse les pays historiques du patinage sur glace à se rapprocher de la FIRS. Ce sont d'ailleurs les canadiennes qui remportent le premier championnat du monde dames de rink hockey à Springe (Allemagne) en octobre 1992, avec une avance de points confortable. Le roller va alors connaître un boom sans précédent à travers le monde.

En 1994, la FIRS fête ses 70 ans alors que le CIO célèbre son centenaire. Une coupe des nations de rink hockey est organisée à Montreux avec l'Italie, le Portugal, l'Argentine, l'Espagne et le Montreux Hockey Club auxquels viennent s'ajouter des sélections d'Amérique, d'Asie, d'Afrique et d'Océanie.

Les nouvelles pratiques continuent leur entrée

       Présidents de la FIRS

  • 1924-1960 : Fred Renkewitz (Suisse)
  • 1960-1964 : Gaudencia Costa (Portugal)
  • 1964-973 : Victoriano Oliveras de la Riva (Espagne)
  • 1973 : Interim du Dr Gianni Mariggi (Italie)
  • 1973-1975 : Gaudencia Costa (Portugal)
  • 1975-1979 : Dr Gianni Mariggi (Italie)
  • 1979-1982 : Dr Gunther Benndorf (Allemagne)
  • 1982-1990 : Gordon Van Roekel (USA)
  • 1990-? : Isidro Oliveras (Espagne)
  • 2005-Aujouurd'hui : Sabatino Aracu (Italie)

En 1995, le roller hockey ("inline hockey" à l'international, car "roller hockey" signifie "rink hockey" chez les anglo-saxons) voit se dérouler son premier championnat du monde à Chicago (USA).

En mars 2007, la FIRS et l'International Freestyle Skaters Association (IFSA) se rapprochent pour développer le roller acrobatique au niveau mondial. Le roller freestyle est placé sous la supervision du Comité International Course. Par la suite, l'IFSA perd de son importance face à la WSSA.

En 2011, l'Inline Alpine et le Roller-Derby font leur entrée au sein de la FIRS.

Le 23 février 2013, Sabatino Aracu est confirmé dans ses fonctions face au candidat américain George Kolibaba (USARS).

Le rôle de la FIRS

Congrès FIRS 2014Les statuts votés en février 2015 indiquent que les objectifs de la FIRS sont :

  • Le développement et la promotion des sports de roller sous toutes leurs formes à travers le monde
  • La promotion du sport propre (pas de dopage)
  • L'accroissement des relations internationales entre les fédérations nationales de roller et les organisation sportives internationales.
  • L'uniformisation des règles des compétitions dans les différentes pratiques de roller sports
  • L'organisation des compétitions internationales et des championnats du monde
  • Le développement des infrastructures roller à travers le monde
  • L'établissement des calendriers internationaux de compétition 

Organisation de la FIRS

Auparavant, la FIRS s'appuyait sur 4 comités ayant une certaine indépendance :

  • Comité international de course (CIC)
  • Comité international de patinage artistique (CIPA)
  • Comité international de rink hockey (CIRH)
  • Comité international de roller inline hockey (CIRILH)

A l'heure actuelle, l'organisation interne évolue vers une structure un peu différente où le président choisit désormais son équipe. La gouvernance s'appuie sur le congrès, le bureau exécutif, le président et la commission exécutive.

L'une des fonctions de la FIRS est de réguler l'ensemble des pratiques de roller sports, par l'intermédiaire des comités qui la composent :

  • Comité Technique de patinage artistique
  • Comité Technique Freestyle (roller slalom)
  • Comité Technique Agressif (roller street, rampe, skatepark)
  • Comité Technique roller hockey
  • Comité Technique rink hockey
  • Comité Technique inline Alpine et descente
  • Comité Technique Roller Derby
  • Comité Technique Skatepark
  • Comité Technique Roller Course 

Vous trouverez davantage de détails dans les statuts de la FIRS si le sujet vous intéresse. Ces derniers ont évolué une dizaine de fois depuis 1979.

Les moyens financiers de la FIRS

Ils sont issus :

  • d'une adhésion annuelle de ses membres (les fédérations nationales)
  • des taxes d'organisations d'événements internationaux
  • des dons de personnes
  • des subventions publiques
  • des droits télévisions et autres droits de la FIRS
  • des revenus liés à la publication de brochures, livres 

Le rêve olympique : une quête de longue haleine

Le 28 avril 1949, la FIRS, sur demande de son président  Fred Renkewitz, est officiellement reconnue par le Comité International Olympique. Cela a été le première étape du parcours de la Fédération Internationale sur le chemin de l'olympisme. Elle a démontré que le patinage réunissait des conditions suffisantes de diffusion internationale.

Roller For Olympics

Les World Games

Dès 1981, quatre sports de roller sont présents au programme des World Games, l'antichambre des Jeux Olympiques. Les Jeux mondiaux regroupent des disciplines qui ne sont pas inscrites au programme des Jeux Olympiques. Ils sont organisés sous l'égide de  l'IWGA (International World Games Association), dirigée, elle-même, par le Comité international olympique (CIO).

Le roller en démonstration

En 1992, le rink hockey est proposé en tant que sport de démonstration aux Jeux Olympiques de Barcelone... il faut dire que Juan Antonio Samaranch, alors président du Comité International Olympique, était gardien de but, entraîneur et sélectionneur national de rink hockey de l'équipe d'Espagne. Il a notamment remporté le titre mondial avec son équipe en 1951 et 1954. Le roller n'est malheureusement pas parvenu à transformer l'essai.

La démonstration de rink hockey remporta un franc succès, surtout lors de la finale entre l'Espagne et l'Argentine.

En juin 2000, intervient un nouveau changement de nom pour la FIRS à l'occasion de son congrès annuel à Zell Am See (Autriche) : l'appellation "Roller Sports" remplace "Roller Skating", tout comme le fera la Fédération Française de Roller Skating en 2011. Le logo de la FIRS évolue au même moment.

En 2004, la FIRS rencontre le Comité International Olympique à Singapour. Sabatino Aracu souligne alors que ces contacts ont permis de faire remarquer le roller, même s'il n'y a pas eu d'intégration du roller au programme des Jeux, ni d'aucun autre sport cette année là... A cette époque déjà, la FIRS comprend les enjeux de structurer sa stratégie communication et marketing et de renforcer son réseau au sein des Comités Olympiquies Nationaux. Elle comprend le besoin insistant de disposer d'une meilleure exposition médiatique.

La FIRS en campagne

En avril 2007, la FIRS part à Pékin pour prendre contact avec une soixantaine de membres du CIO. En novembre 2007, la FIRS lance le programme "Roller For Olympics" afin de proposer une approche plus professionnelle en direction des médias et du public, dans l'optique de séduire les instances olympiques à Copenhague en 2009. Luciano Barra, membre du comité olympique italien et vice directeur général des Jeux Olympiques d'hiver de Turin 2006 prend en charge les contacts entre la FIRS, la commission olympique et les membres du CIO. On constate alors que le rink hockey n'est plus la figure de proue du roller, il s'est vu chiper la place par le roller course qui occupe l'essentiel de la communication institutionnelle de la FIRS.

En juillet 2008, la FIRS lance sa campagne de communication "Amazing Roller Sports" pour séduire partenaires et instances olympiques. Les différentes disciplines du roller y trouvent leur place même si la course est mise en avant.

Le 3 février 2009, une délégation de la FIRS part rencontrer Mr Bach, vice président du CIO, pour avoir des conseils sur l'entrée du roller au programme Olympique.

Sabatino Aracu

Le 7 février 2009, Sabatino Aracu est réélu pour 4 ans face au colombien Carlos Hem Ferreira.

Le 15 juin 2009, la FIRS présente à nouveau un dossier au Comité International Olympique à Lausanne devant le président Jacques Rogge. En attendant la décision, la FIRS tente d'accroître sa visibilité en démarchant les chaines de télévision et les agences. La décision tombe le 13 août 2009, le roller est écarté au profit du golf et du rugby à 7.

En 2013, le roller ne passe même pas le cap du premier tour face à ses concurrents : le baseball/softball, le karaté, l'escalade, le squash, le wakeboard, la lutte et le wushu. Une année à oublier !

Depuis lors, la FIRS n'a de cesse de tenter sa chance pour inclure le roller au programme Olympique. Si le roller possède un attrait indéniable auprès des jeunes, nouvelle cible du C.I.O, il ne possède pas les moyens financiers et le réseau de partenaires de concurrents comme le golf. 

Les Roller Games

Le projet des Roller Games entre pleinement dans cette logique de créer une véritable vitrine du roller en réunissant au même endroit tous les deux ans l'ensemble des disciplines du roller. Le but est de séduire les médias mais aussi le Comité International Olympique.

Dans un premier temps, la ville de Miami s'est portée candidate à l'organisation de cet événement majeur. La première édition aura lieu à Barcelone en 2017, la suivante à Nankin en 2019 et la 3ème à Lima (Pérou) en 2021.

En novembre 2014, une délégation de la FIRS part visiter les équipements des Roller Games 2017 à Barcelone (Espagne).

Aujourd'hui...

Nouveau Logo FIRSLe 22 avril 2015, la FIRS dévoile que le Pérou organisera la 3ème édition des Roller Games ainsi que plusieurs compétitions internationales, un vrai défi pour la capitale, Lima, où le roller reste encore peu implanté.

En mai 2015, la FIRS annonce son rapprochement avec la société Hurricane qui organise le FISE, le plus grand rassemblement de sports extrêmes en Europe. Le but de l'association est de développer et de structurer la pratique du street à travers le monde, en s'appuyant sur les FISE World Series. 

En juin 2015, la FIRS a refondu son identité graphique et sa marque. Elle regroupe à ce jour 123 fédérations nationales.

La Fédération Internationale de Roller Sports oeuvre pour l'inclusion du roller aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. A l'heure actuelle, la FIRS accueille 123 fédérations nationales, bien au delà des 50 nécessaires sur 3 continents pour entrer aux J.O. Si Rome décroche les Jeux Olympiques en 2024 (face à Paris entre autres), il se pourrait que le roller revienne sur le devant de la scène, encore faut-il qu'un autre sport soit retiré du programme dans l'intervalle, mais ça, l'avenir nous le dira...

Liens utiles

Nankin, capitale des Roller Sports et carte de visite de la FIRS pour les Jeux Olympiques

Bilan du congrès annuel de la FIRS 2015 à Rome (Italie)

Bilan du congrès annuel de la FIRS 2014 à Rome (Italie)

Site de la FIRS (Merci à George Pickard)

Page Wikipedia à propos de la FIRS

Texte : Alfathor
Relecture : Iggnorance
Photos : FIRS, Nella
Merci à Jean-Paul Chiffoleau
Mis en ligne  le 11 August 2015 - Lu 4884 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB