-
Le 09 August 2015 à 16:08 | mise à jour le 08 October 2015 à 13:30

Le roller Inline Alpine, qu'est-ce que c'est ?

Le roller Inline Alpine, qu'est-ce que c'est ?

Si la pratique du roller Inline Alpine n'est pas encore très répandue en France, elle connaît un succès grandissant dans les pays frontaliers et a obtenu sa reconnaissance par la FIRS en 2011. Mais en quoi consiste ce sport ?

Mis en ligne par 

Trois formats de course

L'Inline Alpine s'apparente fortement au slalom en ski. En l'absence de neige en période estivale, les patineurs ont transposé leur glisse sur neige sur les pentes en bitume. Les compétiteurs s'élancent sur leurs roller dans des pentes équipées de poteaux flexibles tenus par des plaques en métal massives de 15 kg chacune.

Inline Alpine

La discipline attire bien évidemment les anciens du skis mais également de jeunes générations en quête de sensations fortes. L'Inline Alpine allie la vitesse et la technique avec l'opposition aux adversaires. A l'instar du rollerski, c'est aussi une bonne méthode d'entraînement pour les compétititeurs qui préparent leur saison hivernale.

L'aire d'évolution

La structure de départ varie en fonction du profil du parcours. La hauteur du lanceur varie entre 60 cm et deux mètres. En contre la montre, le chronomètre est déclenché par l'ouverture de porte par la jambe du patineur.Le but est de gagner un maximum de vitesse avant d'atteindre les portes et de trouver le bon rythme. 

L'inclinaison de la pente doit être comprise entre 6 et 15% au maximum, avec un revêtement en enrobé lisse. La distance entre les poteaux varies de 3 à 8 m. Un passage comporte de 30 à 60 poteaux à franchir avec une longueur variant entre 150 et 250 m.La zone d'arrivée doit procurer assez d'espace pour freiner ou être équipée de tapis pour amortir la vitesse des concurrents.

Des balots de pailles peuvent être disposés dans les points critiques pour réduire les risques. La piste doit faire au moins 5 m de large. Le réglement international recommande de varier les écarts entre les portes pour éviter la monotonie des parcours.

Inline Alpine Slalom

Inline Alpine

  • En slalom, les concurrents s'élancent pour deux runs (2 passages).
  • Le but est de réaliser le meilleur temps possible pour l'emporter.
  • Le départ est donné par les commandes "Ready – Set – Go!". A partir de là, le concurrent a 10 secondes pour partir.
  • Chaque porte manquée est sanctionnée d'une pénalité. 
  • On ne garde pour le second run que les 50 meilleurs hommes et femmes. La liste des patineurs pour le second run est annoncée entre les deux runs.

Inline Alpine Slalom géant

  • En slalom géant, les portes se composent de deux piquets reliés par une toile. En cas de contact trop fort, le tissu doit pouvoir s'enlever pour éviter de mettre le patineur en danger.
  • La distance entre les portes varie de 10 à 15 m
  • Le nombre de portes varie de 20 à 35 et elles ont deux couleurs différentes.
  • Un slalom géant se compose de virages à petits, moyens et grands rayons. Les patineurs doivent avoir la possibilité de choisir leur chemin entre les portes.
  • L'inclinaison de la piste doit être comprise entre 6 et 10%
  • Le réglement recommande d'éviter les écarts de portes obligeant les concurrents à freiner fortement. 
  • Un compétiteur qui rate une porte ne peut pas revenir en arrière et doit continuer sa course
  • On ne garde pour le second run que les 50 meilleurs hommes et femmes. La liste des patineurs pour le second run est annoncée entre les deux runs.

Inline Alpine Slalom parallèle

  • En slalom parallèle, les concurrents s'affrontent en duel. Les deux parcours doivent être aussi identiques que possible.
  • Les deux tracés sont de couleurs différentes
  • Chaque parcours comprend entre 20 et 25 portes.
  • Ils sont espacés d'au moins 6 m
  • Les qualifications se jouent au temps sur un run pour les hommes et les femmes. Les 32 meilleurs sont qualifiés pour les phases finales
  • Le départ des concurrents se fait grâce à un système électrique activant les deux portes de départ simultanément (comme en BMX ou parfois en skatecross).
  • Les concurrents intervertissent leur couloir de passage lors de leur second run. 

Les pays pratiquants

Inline AlpineLa discipline connaît un succès grandissant en Allemagne, Autriche, République Tchèque, Italie, Lettonie, Croatie, Japon, Suisse, Slovaquie, Espagne, Pologne, Inde...

La tenue

L'attirail de protection se rapproche de celui des descendeurs mais en version allégé. Les concurrents s'élancent avec un casque intégral de type BMX, des protections de coudes, de genoux, des gants et surtout des protège-tibias pour pouvoir percuter les poteaux sans se faire mal et passer au plus près.

D'autre part, les concurrents utilisent des bâtons comme en ski.

Le type de patin utilisé

Les patins à grandes roues sont très utilisés car elles permettent de conserver une meilleure inertie (plus de 100 mm). Nous avons observé différents types de coques : montante et rigides comme pour le roller de descente afin d'avoir un maximum de maintien et de précision... ou basses comme pour le roller course !

Les compétitions

Les compétitions nationales

Aire de départ

Plusieurs pays organisent des compétitions nationales, notamment parmi ceux que nous avons cités précédemment comme l'Allemagne, lItalie, l'Autriche ou la Suisse.

La Coupe du Monde

La Coupe du Monde d'Inline Alpine ne concerne que deux disciplines :

  • Inline Alpine Slalom
  • Inline Alpine Slalom Géant

Un quota de patineur est fixé pour chaque pays, 15 pour tous... sauf pour le pays organisateur qui peut inscrire jusqu'à 35 compétiteurs !

Chaque course rapporte des points pour le classement international. Le patineur qui a engrangé le plus de points à la fin de la saison remporte le titre de vainqueur de la Coupe du Monde d'Inline Alpine. Seules les deux meilleures courses sont prises en compte.

Les étapes de la Coupe du Monde d'Inline Alpine 2015

Répartition des points de Coupe du Monde Inline Alpine en fonction du classement

Femmes

Hommes

Pos.

Points

Pos.

Points

1

100

1

100

2

80

2

80

3

60

3

60

4

50

4

50

5

45

5

45

6

40

6

40

7

36

7

36

8

32

8

32

9

29

9

29

10

26

10

26

11

24

11

24

12

22

12

22

13

20

13

20

14

18

14

18

15

16

15

16

16

15

16

15

17

14

17

14

18

13

18

13

19

12

19

12

20

11

20

11

21

10

21

10

22

9

22

9

23

8

23

8

24

7

24

7

25

6

25

6

26

5

26

5

27

4

27

4

28

3

28

3

29

2

29

2

30

1

30

1

Les autres compétitions internationales

  • Les Championnats d'Europe Senior 2015 ont eu lieu à Nemcicky en République Tchèque
  • Le championnat d'Europe Junior 2015 va se tenir le 22 août 2015 à Bramberg (Autriche)
  • Pour l'instant, aucun pays n'a été désigné pour organiser le championnat du monde 2016
  • Les Roller Games 2017 à Barcelone accueilleront le championnat du monde d'Inline Alpine
  • En 2018, le championnat du monde d'Inline Alpine se déroulera à Nagano (Japon)

Les instances internationales

Depuis 2011, l'Inline Alpine est régi par la Fédération Internationale de Roller Sports. Depuis le 1er janvier 2015 et la dissolution du World Inline Alpine Committee (WIAC), c'est le Comité International de Roller Alpine (CIRA) qui gère la discipline. L'allemand Siegfried Zistler qui préside ce comité. Le CIRA possède un membre au sein du conseil d'administration de la FIRS mais il n'a pas le droit de vote. Ce dernier ne sera accordé que le jour où 20 nations de 3 continents pratiqueront l'Inline Alpine.
Le CIRA organise les compétitions internationales telles que les Coupe du Monde, les championnats du monde, les championnats d'Europe juniors et seniors.

Vidéos

Liens utiles

Voir notre page consacrée à la Coupe du Monde d'Inline Alpine

Section Inline Alpine du site de la FIRS

Le réglement officiel de l'Inline Alpine

Galerie photo sur le site de la FIRS

Texte : Alfathor
Relecture : Iggnorance
Photos : FIRS - droits réservés
Mis en ligne  le 09 August 2015 - Lu 5056 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB