-
Le 15 July 2015 à 19:07 | mise à jour le 20 July 2015 à 22:23

Test des platines EOSkates 3x125 mm

Test des platines EOSkates 3x125 mm

Le 3x125 mm a le vent en poupe en course et en longue distance. Après Powerslide, c'est EOSkates qui s'est lancé sur ce segment en proposant une gamme de 3 platines de longueurs différentes. Nous avons essayé la 12'8 pouces pour vous...

Mis en ligne par 

Banc d'essai

Platine EOSkates 3x125 mm

Platine EOSkates 3x125 mm

EOSkates a développé en quelques mois une gamme de platines de roller course de 3x125 mm :

  • 12,4 pouces
  • 12,6 pouces
  • 12'8 pouces

Bref, on constate une bonne diversité de longueurs en fonction des gabarits et des usages. D'autres dimensions pourraient arriver prochainement. 

Le design

Le look est assez similaire aux autres platines EOSkates que nous avons testées comme la H2 en 3x110 mm / 1x100 mm, la 4x110 mm ou encore l'ancienne Sprint 4 x 104 mm.

Les parois lisses et uniformes sont renforcées par un léger et discret renflement. On garde la construction en sandwich si caractéristique de la marque française.

On constate qu'il reste encore un peu de matière en dessous de l'axe de la roue centrale... il semblerait qu'EOSkates prévoit un modèle hybride avec une roue de 110 mm au centre ! 

Mensurations

Platine EOSkates 3x125 mm

12,8 pouces correspondent à une longueur de 325 mm. La platine affiche 135 grammes sur la balance, un poids plume par rapport à la concurrence. C'est aussi ce qui fait la force d'EOSkates. Pour ceux qui aiment les mesures de hauteurs de ponts au pied à coulisse, on trouve 48 mm à l'avant et 59 mm à l'arrière.

Finition

Pas grand chose à dire, c'est très propre dans l'ensemble ! On note juste quelques traces de jointures sur l'intérieur des ponts.

Installation

Selon le type de chaussure que vous utiliserez, vous aurez peut-être besoin d'utiliser des cales sur les ponts avant et arrière. EOSkates fournit des modèles en carbone avec ses platines. Sinon, l'installation se fait sans difficulté.

Il vous faudra quand même des vis longues à tête large si vous utilisez les cales. Autre caractéristique non négligeable, les platines proposent un double entraxe 165 mm / 195 mm ! Autant dire que les possibilités de montage customs sont considérables.

Solidité

Après 3 semaines de tests quotidiens, nous n'avons constaté aucune dégradation des platines malgré de nombreuses passage sur les pavés bordelais, du gratton, quelques petits sauts et plusieurs freinages musclés.

Rigidité

Platine EOSkates 3x125 mm

Avant de tester la platine EOskates, nous avons déjà essayé d'autres modèles 3x125 mm comme la Vi Alu de Powerslide et la platine hybride Cadomotus Comp TR-5 3x125 / 4x110 mm. Nous avons donc de bons points de comparaison.

La platine EOSkates est plus rigide que la Vi Alu, on ressent davantage cette sensation de rouler sur un rail. Cependant, cette sensation s'estompe assez rapidement. La 3x125 mm EOSkates reste moins rigide que la Triple X ou que la Cadomotus.

A l'usage

L'avant et l'arrière de la 3x125 mm EOSkates offrent un bon flex qui sera appréciable dans les courbes, on gagne en maniabilité. C'est une qualité appréciable pour du 3x125. Sur un parcours en longue ligne droite et sur des trajets, on envie d'un peu plus de raideur, même si elle est déjà satisfaisante.

La légèreté est évidemment au rendez-vous, les relances et les démarrages sont bluffants, bien plus faciles qu'en 4x110. Cela vient aussi du fait que notre montage avec des roues RollX double densité de 159 grammes chacune apporte encore un gain de masse supplémentaire ! Autant dire que dans un peloton, cela fait la différence en cas d'attaque. Dans la durée, cette économie est également appréciable, nous avons fait 130 km sans véritable entrainement et sans courbature. En montée, là encore, la mise en action est plus facile. Le carbone gomme une bonne partie des défauts propres aux 125 mm.

Rapport qualité/prix

A 349 €, on réfléchit forcément à deux fois avant d'investir... mais quand on goûte une fois à une platine carbone, il est difficile de revenir en arrière !

Quel taille pour quel gabarit et pour quel usage ?

La 12,8 se destine plutôt à des patineurs assez grands et puissants. Elle demande une bonne technique de glisse pour être exploitée à fond. Elle convient bien pour les longues courses rectilignes et les sols abimés. La 12,6 est un bon compromis pour les patineurs oscillant aux alentours des 1,70 m, elle confère une plus grande maniabilité. La 12,4 est une version plus orientée vers la rando urbaine rapide. Elle peut également mieux convenir aux femmes.

Conclusion

Vous l'aurez compris, la platine EOSkates 3x125 mm nous a séduite. Hormis son prix, nous n'avons pas grand chose à lui reprocher. Sa réactivité, sa maniabilité, sa facilité en relance redonnent une dimension vraiment ludique à la vitesse. On peut encaisser de gros différentiels de vitesse et s'amuser sur les rollers sans crainte du labeur d'un redémarrage. Testez et donnez-nous votre avis !

Platine EOSkates 3x125 mm

Les points forts et les points à améliorer

Les plus

+ La légèreté
+ Le double entraxe
+ La facilité en relance
+ Les cales fournies

Les moins

- Le prix
- Le bruit au début
- Vis d'origine un peu courtes 

Fiche technique

Marque : EO Skates
Modèle : 3x125 mm
Matériau : carbone
Longueur : 12"8 (325 mm)
Entraxe : 165 mm ou 195 mm
Axes : aluminium 7075 de 8 mm
Pont avant : 48 mm ( / au sol)
Pont arrière : 59 mm (/ au sol)
Masse : 135 gr
Prix public : 349 €
Livré avec : axes, cales et vis de fixation
Usage recommandé : pratique intensive de la vitesse sur piste et sur route en compétition. Longue distance.

Liens utiles

Test : platines EO Skates 4x110 mm

Test : platine Carbone H2 EOSkates 3x110 mm / 1x100 mm

Test : platine roller course Cadomotus Comp TR-5 3x125 / 4x110 mm

La page des 3x125 mm sur la boutique EOskates

Texte et photos : Alfathor
Mis en ligne  le 15 July 2015 - Lu 8106 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB