-
Le 05 July 2015 à 20:07 | mise à jour le 15 July 2015 à 22:33

Bilan du championnat de France de roller slalom 2015 : slalom classic

Bilan du championnat de France de roller slalom 2015 : slalom classic

Durant 2 jours, le gymnase Jean Zay de Lyon a accueilli le championnat de France de Roller Slalom 2015. Plus de 120 patineurs ont fait le déplacement pour participer aux épreuves de slalom classic, de speed slalom et de battle...

Mis en ligne par 

Première journée

Buggy RollinLes concurrents se sont déplacés d'un peu partout en France : de la région bordelaise avec la Skate Machine Arsacaise, le SAM Roller Sports ou encore le SPUC de Pessac, de Nîmes avec les Krokos Roller, de Sanary sur Mer avec Roller Mania, de région parisienne avec les Dragon Riders, de la région toulousaine avec l'USC Acroller, des Pays de la Loire avec l'Intrépide Roller Angers de Poitou-Charente avec les Sauterelles...

Cérémonie d'ouverture

Après l'après-midi d'entraînement, l'organisation a mis en place une cérémonie d'ouverture où chaque club a pu défiler avec ses patineurs. S'en sont suivis les discours des officiels et une démonstration de deux buggy-rollin. Une belle initiative !

Slalom Classic / slalom figure

Le principe du slalom classique (également appelé slalom figure) est simple : durant deux minutes, les participants présentent un programme en musique devant les juges. Ils doivent utiliser 3 lignes avec des espacements de plots différents : 50 cm, 80 cm et 120 cm. Les juges apprécient la difficulté technique des figures et la dimension artistique.

Style slalom

Chez les benjamins, Noah Bouquet (SMA) fait valoir ses qualités artistiques. Il l'emporte de justesse devant Alexis Blin (SPUC) et Kelian Da Silva (Krokos).

La catégorie des poussines sacre Séphora Amiand (Dragon Riders) championne de France. Les juges sont unanimes pour lui attribuer la première place devant Salomé Lacroix (SMA) et Noélie Briot (USC Acroller).

Rémy Ménard fait la différence chez les poussins pour le Sport Urbain Nazairien Rider. Classé 168ème au ranking WSSA, il s'impose devant Titouan de Galassus (Intrépides Angers) et Ethan Dayries (SMA).

12 patineuses sont en lice chez les minimes filles et le niveau est élevé avec les 3 premières dans le top 100 WSSA ! Lily Granjon (19ème WSSA, SAM Roller Sports) fait valoir sa technique face au sens artistique d'Alix Bouquet (46ème, SMA) et à Maud Oguey (64ème, Dragon Riders).

La catégorie des minimes garçons couronne Yoann Elias (79ème, Dragon Riders). La bataille pour la seconde et la 3ème place entre Yoan Rayer (86ème, RPM) et Etienne Maréchal (245ème, Les Sauterelles) a été apre mais a tourné en faveur du patineur méditerranéen.

CJS Dames

En slalom, il est fréquent de regrouper les catégories cadet, Junior et Senior, parce que le niveau des concurrents est assez similaire et parce que les effectifs ne sont pas forcément suffisamment denses pour créer des catégories dédiées.

Ken ChalotLes CJS femmes voient Zoé Granjon (la grande soeur de Lily, 6ème du classement WSSA) s'imposer devant Chloé Arbona (38ème, RPM) et Salomé Pham-Van-Hue (41ème). Zoé allie avec aisance la technique et le sens artistique. Elle ne semble pas avoir de véritable adversaire en France à ce jour. A noter : les 6 premières sont dans le top 100 WSSA en ajoutant Eva Cochey-Cahuzac (47ème, Dragon Riders), Nahema Pham-Van-Hue (88ème, USO Roller Acro) et Mallaury Dubernet (87ème, SMA).

CJS hommes

Tout comme chez les dames, le niveau est élevé pour les CJS hommes avec 5 patineurs dans le top 100 mondial. Romain Lebois (8ème, WSSA) doit pourtant faire face à un de ses compagnons de route, Teddy Thierry (15ème, USC Acroller). Les deux hommes rivalisent de technique en wheeling. Marius Rutard (62ème, USO Acroller) complète le podium.
Mentions spéciales pour Ken Chalot (106ème WSSA et 6ème français, Roller Sport Rezé) et Guy Sow (SPUC) dont les styles ont enthousiasmé le public.

Nouveauté : la catégorie Vétéran

En roller street, on les appelerait les "Légendes", en slalom, on a misé sur la sobriété. Les Vétérans regroupent les patineurs de plus de 30 ans. Parmi eux, quelques grands noms du slalom tel que Vincent Vu Van Kha, le fondateur du circuit IFSA, Igor Cheremetieff (ancien n°1 mondial WSSA).
C'est finalement Hervé Guillou (38ème WSSA, Chambéry Roller) qui s'impose par sa vitesse d'exécution technique et sa fluidité devant Vincent Vu Van Kha (Magliss XS) qui signe toujours ses runs avec son blocage et sa fente avant, comme au bon vieux temps ! Igor manque quelques éléments techniques de son run et termine 3ème.

Le run de Romain Lebois

Liens utiles

Classements du Slalom Classic au championnat de France roller Slalom 2015

Galerie photo de la cérémonie d'ouverture et des trainings

26 vidéos du championnat de France de roller slalom 2015 sur la chaine Youtube de ReL

Notre page consacrée à l'événement

Texte : Alfathor
Photos : Colin Morin - mediaskates.com 
Mis en ligne  le 05 July 2015 - Lu 2830 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB