-
Le 23 May 2015 à 15:05 | mise à jour le 29 June 2015 à 06:53

Interview de Ioseba Fernandez, patineur de vitesse Espagnol

Interview de Ioseba Fernandez, patineur de vitesse Espagnol

Ioseba Fernandez est l'un des sprinteurs les plus connus en roller course. Le champion du monde espagnol va être directement touché par les nouveaux formats de courses initiés par la FIRS. Nous avons recueillis ses impressions...

Mis en ligne par 

Interview

Bonjour Ioseba, il paraît que tu as visité les installations du championnat du monde roller course 2015 à Kaohsiung. Peux-tu nous les décrire ?

La piste de Kaohsiung est de premier niveau mondial et en plus elle est couverte. Pendant le temps que j'ai passé là-bas, je n'ai pas pu patiner dessus car elle était juste terminée et la peinture devait sécher, mais je suis sûr que nous allons vivre des courses passionnantes sur cette piste.

La FIRS met en place de nouveaux formats de course sur route comme le 100 m et le tour de circuit. Qu’en penses-tu ?

KaohsiungJe pense que ce sport a besoin de changement pour avancer mais j'ai des doutes sur le fait que ces changements soient positifs. J'ai d’énormes doutes sur la réglementation de ces nouvelles courses .Sur les 100 m, il serait intéressant d'avoir 4 patineurs sur chaque tour car sur un final de 3 patineurs, ils ont tous une médaille et ça fait perdre de l’intérêt. Je pense aussi qu'il est nécessaire d'avoir 2 mètres d'espace en largeur pour chaque patineur et il n'existe pas de circuit de 8 m de large.

D'un autre côté, le départ sera fondamental sur le 100 m. Nous devons observer ce qui se fait en athlétisme, tout le monde part au même moment et non sur les critères d'un juge. Nous devons utiliser la technologie.

Sur le tour du circuit routier, il n'existera jamais de record mondial vu que chaque circuit fait une longueur différente et je ne connais aucune épreuve olympique sans record mondial. Il serait nécessaire de faire des essais avant le mondial pour établir des normes sur cette course. Les athlètes ne peuvent pas s’entraîner toute une année sans connaître le processus des épreuves mondiales.

Comme je disais je ne peux ni être favorable ni contre ces changements, mais pour l'instant j'ai d’énormes doutes.

Vas-tu t’aligner sur ces nouvelles distances?

Le mondial est l’événement le plus beau et le plus attractif de l’année pour moi. Si ma saison se passe bien et que je suis présent au mondial, je disputerai toutes les épreuves.

Comment te prépares-tu au championnat du monde?

Chaque année j essaye de m’améliorer et d’être plus fort que l’année précédente. Je relève mes erreurs pour les corriger et j'observe les qualités de mes rivaux. Je ne suis plus un gamin de 20 ans mais j ai beaucoup d'illusions et je veux être le meilleur.

Pour l'instant je m’entraîne régulièrement et je suis bien physiquement, ce qui me permet de réussir toutes les sessions que j ai programmées.

Quelles courses vas-tu faire pour te préparer ?

Cette année je me concentre sur mon patinage et je participerai à toutes les courses. Pour être honnête j'aimerais avoir la possibilité de me battre pour le titre du 200 m, mais si cette épreuve n'a pas lieu sur route, je la retenterai sur piste.

Quels sont tes objectifs pour le mondial 2015 ?

Mes objectifs sont au maximum, je veux donner le meilleur de moi-même sur chaque course, aux championnats d’Europe et du monde. J espère avoir un titre en fin d’année pour pouvoir le fêter !

Tribune libre: si tu veux ajouter quelque chose…

J'en profite pour envoyer un salut très spécial à mon ami français Nicolas Pelloquin qui va beaucoup me manquer cette année sur les championnats.

Merci Ioseba !

Liens utiles

Rencontre avec Ioseba Fernandez

Texte : Claf17
Photo :  Juanjo Otazu
Mis en ligne  le 23 May 2015 - Lu 4921 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB