-
Le 13 April 2015 à 19:04 | mise à jour le 15 April 2015 à 07:08

Retour sur les 6 Heures de Touraine 2015

Retour sur les 6 Heures de Touraine 2015

La seconde étape du Challenge des 6 heures Roller a eu lieu en Touraine le 12 avril 2015. 300 patineurs de tous niveaux ont pu profiter du tout nouveau circuit concocté par l'organisation...

Article par 

Rapide bilan des résultats

Le duo infernal de Ligne Droite

Podium Solo DamesC'était vraiment sympa, une ambiance différente des courses "traditionnelles" c'est agréable. En plus il y avait beaucoup de patineurs et ça fait plaisir de voir ça. Pour l'entraînement ou pour faire une performance différente, je pense que ce sont des types de courses intéressantes.En plus j'ai la chance de rouler avec Yann chez ligne droite cette année qui nous fait tester le meilleur matos donc c'était une bonne expérience.J'ai roulé en 125 mm, ça roule fort. Je faisais des tours à 40 km/h sans trop de problèmes. Une fois lancé, ça va vite, il y a plus d'appuis à haute vitesse.

Quand un champion du monde de roller course et un vainqueur de coupe du Monde se réunissent pour un duo sur 6 heures, il y a fort à parier que les autres concurrents vont en baver ! Yann Guyader et Guillaume de Mallevoue ont réalisé 211,380 km en 6h02. Il termine 1er de leur catégorie duo mais également premier du classement général scratch avec 4 km d'avance (2 tours) sur leurs poursuivants qui roulaient à 5.

Le Team GROL Boys n'a pas démérité avec ses 207 km. Il termine devant un autre duo du GROL qui totalise 205 km. Pour clarifier les choses, il fallait rouler à plus de 34 de moyenne sur 6 heures pour espérer monter sur le podium ! On a rarement vu un tel niveau sur un 6 heures...

Les Roulage People doivent se contenter de la 4ème place, 10 km plus loin.

Les solos

Le GROL récidive en plaçant  l'une des soeurs Gaudesaboos sur le podium solo dames. Team GROL Girl 50% tine réalise 163,78 km en 6 heures soit un peu plus de 27 km/h de moyenne. La seconde est Kiwy Punchy à 8 km, suivie de la fidèle Kat Seulette encore 1 km plus loin.

Du côté des hommes, Grognouff a frappé fort en atteignant les 193 km (32 km/h de moyenne ! ). Le niveau monte d'année en année ! La seconde place revient à Mérignac Solo avec 180 km (30 km/h). Pat Solo réalise un honorable 177 km.

Les 6 heures de Carole approchent bientôt. Un certain Yann Guyader y serait inscrit en solo... avec un objectif à moitié avoué de réaliser 200 km dans le temps réglementaire. Alors, qui prendra sa roue ?

La course vue par les patineurs

Yann Arnoux et Yann GuyaderYann Solo (26ème en solo)

"Je ne fais pas beaucoup de 6 heures entre mes raids. Je me suis dit que j'allais faire mon premier 6 heures de l'année à Ballan-Miré, il n'y a pas trop de difficulté. pour une reprise, c'est un bon circuit. Il tourne quasiment en rond, avec un léger faux plat montant. Il n'est pas exigeant comme d'autres circuits. Tous les records sont battus là-bas. Cette année, ils ont enlevé le double sens, la vitesse était plus continue avec moins de cassures. En solo, Grognouff a fait une belle performance par exemple avec 193 km, ça montre que le circuit est mieux adapté.

Le solo aveugle a été impressionnant. Le voyant donnait ses instructions à la voix : "croise une fois à gauche", "croise une fois à droite". Il a demandé à un moment à son coéquipier s'il avait le circuit en tête. Le solo "Cap 42,195" (un marathon ?) a réalisé 111,980 km soit la 30ème place au classement solo."

Guillaume de Mallevoue (Team Ligne Droite) - vainqueur en duo et au scratch

"C'était vraiment sympa, une ambiance différente des courses "traditionnelles" c'est agréable. En plus il y avait beaucoup de patineurs et ça fait plaisir de voir ça. Pour l'entraînement ou pour faire une performance différente, je pense que ce sont des types de courses intéressantes.En plus j'ai la chance de rouler avec Yann chez ligne droite cette année qui nous fait tester le meilleur matos donc c'était une bonne expérience.J'ai roulé en 125 mm, ça roule fort. Je faisais des tours à 40 km/h sans trop de problèmes. Une fois lancé, ça va vite, il y a plus d'appuis à haute vitesse."

Yann Guyader, vainqueur scratch et duo (bientôt)

" C'était pour moi une expérience nouvelle même si j'ai par le passé déjà participé à des épreuves de 6 heures avec mes acolytes du MSC. Je devais initialement le faire en solo, mais partant dans l'inconnu et n'ayant pas fait de roller depuis un bon moment j'ai préféré m'aligner en duo en compagnie de Guillaume que je savais très en forme. On a choisi un format assez confortable pour nous avec des relais d'une heure permettant une reprise en douceur.
Je pense que notre tactique était la bonne puisque les 105 km que j'ai effectué ne m'ont pas parus interminables. J'ai passé le plus clair de mon temps en groupe donc je ne me suis employé physiquement. J'ai cependant eu des douleurs assez importantes au dos et aux pieds dès mon deuxième relais. Mon corps et mes chaussures ne sont visiblement pas encore au point pour l'endurance. J'ai quand même pris pas mal de plaisir à voir que les patineurs, quel que soit leur niveau, cohabitent sur un même circuit dans le respect le plus total. Je garde donc un bon souvenir de cette épreuve et m'apprête à la reconduire. "

Kat Seulette (3ème solo dames)

" Excellente journée ! Avec un parcours amputé d'une petite virgule de 400m assez technique par rapport à 2014, celui-ci était donc devenu assez court (1400m) mais très roulant, d'autant qu'il faisait très beau et un vent quasi nul. C'était le jour pour battre les records ! (Pour celà il faut demander plus particulièrement à Maryse/Pascal).

Avec 129 équipes, il y avait du joli monde, notamment avec la présence de Yann Guyader en Duo avec Guillaume De Mallevoue, qui remporte le scratch et Sylvain Cabotin en solo qui frôle les 200 kms (193), avec une moyenne de 32km/h ! 

Sabrina Gaudesaboos domine en individuelles filles et sa soeur Jessica découvre pour la première fois les joies des 6h sous les couleurs de la Team Grol.

Il faut noter également la présence d'un coureur non voyant qui roulait avec son guide, tous deux très impressionnants, et qui s'intégraient parfaitement au train des solos.....112km, tout simplement, bluffant !

Cela a été une très belle course, 1 mois après la reprise à Ballan-Miré, c'était l'idéal pour jauger sa condition physique peu après la reprise sérieuse des entraînements. Chez nous, le froid et la neige sont monnaie courante jusqu'à fin avril, il faut donc composer.

Mes sensations étaient bonnes, c'était un vrai régal ! J'ai tenu sur du 27 km/h les 3 premières heures notamment avec Lydie Kiwy, puis un petit passage a vide durant la 4ème heure m'a obligé à ralentir avant de faire les 2 dernières heures sur un bon rythme en variant les trains de solos. Sabrina survolait l'épreuve en féminine et j'ai terminé en battant mon record de distance sur un 6 heures avec 152km... Terminer 3ème dans ces conditions était un vrai bonheur !

Depuis 5 ans que l'on suit régulièrement le challenge, ce début de saison permet de retrouver les potes roller, de prendre des nouvelles et de se renseigner sur les courses à venir des uns et des autres :  Ballan-Miré, est donc incontournable."

Jessica Gaudesaboos (bientôt)

" Vu que Sabrina se prépare pour encore un 24 heures du Mans en solo, je lui ai dit que je l'accompagnerai à Ballan-Miré. Même si j'ai arrêté le roller (je n'en ai plus fait depuis septembre), j'ai demandé au team Grol s'ils avaient encore une place, ce qui était le cas.

Il m'ont très bien acceuilli, c'est la première fois que je roulais sur une course de 6 heures, mais je me suis bien amusée, l'ambiance était au top ainsi que l'organisation. Le parcours était bien roulant donc je n'ai pas eu trop de mal, même sans vraiment avoir fait du roller.

En plus il faisait très beau, donc tout était la pour une bonne course. C'est bien de voir autant de monde réuni par le plaisr du roller, de tous les niveaux. une expérience à refaire. "

Yann Guyader et Guillaume de MallevoueAnthony Prieur

" Ballan-Miré a une super organisation. On a compté 330 patineurs, en somme une vraie fête du roller.
Le départ est donné. Ne m'intéressant pas au classement la gestion de course est facile :
1) Partir doucement, allure cool pendant 30 minutes.
2) Puis prendre un régime de croisière plus rapide mais où je ne force pas (SV1), puis rester à la vitesse la plus constante possible. 

J'ai fait une entorse à la règle 2 en voyant passer le groupe des champions, je les ai suivis pendant une quinzaine de minutes pour le plaisir... tout simplement grisant ! On se rend compte qu'en roller on a une chance incroyable de pouvoir rouler sur une course avec eux. Par contre l'effort n'est plus du tout le même, il reste 4h de course et je passe dans un effort type marathon. Je vais payer la note juste après avec un début de crampes aux ischio-jambiers, je lève le pied pendant 30 minutes en mangeant une ou deux bananes et la forme revient, je suis le premier étonné car ce genre d'effort un peu bête, si loin de l'arrivée, peut marquer la fin.

Trois heures passent, 3 heures que j'écoute de la musique et l'ennui commence à s'installer : 6h tout seul dans sa bulle c'est long ! ça me manque de discuter avec les copains comme sur nos sorties longues d'entrainements. Là je me rends compte que les gars qui font du solo ne sont en fait pas câblés pareil, il faut un gros mental ou une grosse motivation, ce que je n'ai pas. Je continue jusqu'au bout finalement en attendant la fin, je ne suis pas vraiment fatigué mais j'ai un mal de chien aux lombaires.

On comprend aussi que le solo est un travail d'équipe, organisation, encouragements, au petit soin pour les ravitaillements je n'ai jamais manqué de rien, grand merci à eux: Merignac Roller Sports et Bordeaux Riders. Et merci aux Ulteams.

Au final content d'avoir roulé plus que je pensais (180km) sans aller dans le dur. Par contre pour la suite je vois plutôt un format duo ou en équipe car je pense qu'on y prend plus facilement bien plus de plaisir."

Le team GROL en force

Résultats

Liens utiles

Notre page consacrée à l'événement
Notre page consacrée au Challenge des 6 heures Roller

Texte : Alfathor
Photos : organisation
Mis en ligne  le 13 April 2015 - Lu 1621 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB