-
Le 02 November 2014 à 20:00 | mise à jour le 09 April 2015 à 19:28

Petites histoires de mondial de rink hockey 2014 à Tourcoing (dernière partie)

Petites histoires de mondial de rink hockey 2014 à Tourcoing (dernière partie)

Le mondial de Rink Hockey féminin de Tourcoing regorge de nombreuses histoires et pas seulement sur le terrain. Dans les coulisses, anecdotes insolites et autres statistiques s'enchaînent en effet. Petit tour d'horizon de ce qu'il fallait absolument voir et savoir du côté de Tourcoing, hier, pour le dernier jour de compétition...

Article par 

Dernier jour de compétition à Tourcoing

Le Chili devant son téléviseur

La demi-finale entre la France et le Chili (3-2, beo) était diffusée en direct au Chili sur la chaîne CNTV. Preuve de l'engouement du peuple chilien pour ses "chicas". Après la défaite, cependant, la chaîne a décidé de ne pas diffuser le match de la troisième place remporté face à l'Allemagne (2-0).

Télévision toujours

Protège tibias de l'équipe d'Inde de rink hockey DamesA partir des quarts, les rencontres du mondial étaient diffusés sur le site de la FIRS puis de la FFRS. Près de vingt mille personnes ont suivi quotidiennement les exploits des joueuses. Les replay commentés sont toujours disponibles. L'évènement a aussi intéréssé les chaînes sportives françaises. L'Equipe 21 a ainsi suivi la bande à Savreux pour son émission Esprit Bleu diffusée jeudi prochain. Enfin BeInSports a réalisé un sujet décalé autour de son journaliste Jean-Baptise Goupil. Diffusion prévue dans l'Expresso du 23 novembre prochain.

Organisation

Si le HCF Tourcoing d'Isabelle Cottel aura porté le projet de ce mondial depuis le début, ce dernier n'aurait pu avoir lieu sans l'aide des autres clubs du secteur que sont le RSC Wasquehal et le CP Roubaix. Au total, près d'une centaine de bénévoles ont œuvré pour faire de cet événement une véritable réussite.

Argentine

Lors de la cérémonie de clotûre de ce mondial, Harro Strucksberg, le président allemande du CIRH (Comité International de Rink Hockey) a laissé entendre que la prochaine édition, dans deux ans, pourrait avoir lieu en Argentine. Une idée qui réjouit Fabien Savreux et le staff français : « Là-bas, c'est le pays du rink. Ce sont des salles de quatre ou cinq mille places pleines à craquer ! ».

Inde

Lors de ce mondial, les Indiennes auront réservé plusieurs surprises. Aux organisateurs, tout d'abord, en changeant cinq fois d'hôtel depuis leur arrivée ! Un problème de cuisine qu'elles souhaitaient faire elle-même était la cause. Et sur le terrain aussi en étant l'équipe ayant encaissée les plus gros scores (0-24, 0-23, 0-15...) avant de battre le Japon et les USA en matchs de classement. Le tout pour finir 11e. Bluffant !

Inde, suite

Les Indiennes se sont également faites remarquer en dévalisant le stand de vente de matériel installé au complexe Leo Lagrange. De grosses sommes ont été dépensées pour leur permettre de se ré-équiper. A vrai dire, en voyant les protèges tibias qu'elles avaient au début du tournoi (voir photo), on comprend mieux pourquoi !

Drapeau

On vous avait parlé de ce drapeau argentin qui ne cessait de bouger de place tout au long de ce mondial. Accroché au balcon de la tribune de presse, il a été retiré par "Las Aguilas" après la finale. Les filles l'ont alors étendue sur le parquet avant de se jeter dessus pour les photos. Belle fin.

L'équipe d'Argentine de rink hockey dames sur son drapeau

Titres

En remportant un cinquième titre mondial, l'Argentine a pris seule la tête du classement des nations les plus titrées devant l'Espagne (4). La France conserve sa troisième place (1) en compagnie du Chili et du... Canada, premier champion du monde de l'histoire (1992). En atteignant la finale pour la troisième fois consécutivement, l'équipe de France a, de plus, réalisé une première dans l'histoire du mondial.

Fête

A l'issue de la cérémonie de clôture de ce mondial, une fête avait été organisée par le HCF Tourcoing dans les locaux du complexe Léo Lagrange. L'occasion pour nos championnes de décompresser avant de rentrer à la maison. Pour l'occasion, DJ, buffet, cocktails était prévus. Autant vous dire que la fête a duré une bonne partie de la nuit ! Les photos et vidéos toJDE_0409urnent d'ailleurs déjà sur les réseaux sociaux. 

Liens utiles

Notre page dédiée à l'événement

Texte : Joffrey Vanholle
Photos : Sylvain Clément et droits réservés
Mis en ligne  le 02 November 2014 - Lu 300 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB