-
Le 23 October 2014 à 20:03 | mise à jour le 31 March 2015 à 07:51

Mondial dames 2015 : Savreux, Leborgne, Cottel… A vos marques, prêts ?

Mondial dames 2015 : Savreux, Leborgne, Cottel… A vos marques, prêts ?

A trois jours du lancement du championnat du monde de Rink Hockey féminin à Tourcoing (26 octobre – 1er novembre), une conférence de presse était organisée du côté du complexe Léo Lagrange de Tourcoing. L’occasion de rencontrer l’équipe de France, qui tentera de défendre son titre à domicile et de faire un point sur l’organisation...

Article par 

Savreux : « Une erreur de se considérer comme les favoris »

C’est Fabien Savreux, entraîneur de l’équipe de France, qui lancé la conférence de presse. Posé et à l’aise, comme à son habitude, ce dernier ne semble pas stressé à l’aube du grand rendez-vous...

Fabien Savreux

« Ce serait une erreur de se considérer comme les favoris, même à domicile. Disons que   l’on vise le podium. Je n’ai pas de pression particulière, même si nous sommes tenants du   titre. Pour moi l’Argentine et l’Espagne sont les favoris. Je nous place juste derrière. Mais c’est très serré.

Les changements de calendriers ont été nombreux. Une fois, notre adversaire était l’Afrique du Sud, puis le Brésil et maintenant les USA. Mais ce n’est pas une difficulté. On connait toutes les équipes. Et puis, peu importe les matchs de poule, ce sont ceux à élimination directe qui seront les plus importants. Du coup, nous aurons un jour de repos en début plutôt qu’en milieu de semaine. Nous saurons gérer cela.

Nous nous sommes surtout préparés mentalement pour conserver une bonne condition physique.

Pour le Brésil et l’Uruguay, le problème est financier car les filles devaient payer le logement, les repas elles-mêmes… Voilà pourquoi, ces nations ont dit non tardivement… »

Adeline Leborgne : « Plus difficile de défendre un titre que de le gagner »

Tourquennoise d’origine et capitaine de l’équipe de France depuis 2008, Adeline Leborgne a pris le relais. Pour sa dernière compétition en bleu, 12 ans après sa première cap, la française veut savourer :

« Cela fait plaisir de revenir là où tout à commencé. Il y aura des visages familiers dans les gradins. Je veux réussir mais je n’ai pas la responsabilité seule, nous sommes une équipe ! Nous sommes encore championnes du monde et nous allons tout faire pour que ça continue dans une semaine même si c’est plus compliqué de défendre un titre que de le gagner.

Il est plus important de bien finir que de bien commencer. Rappelez-vous qu’au Brésil, nous avions perdu un match en poule avant de faire un sans-faute.

J’ai commencé en équipe de France en 2002, sous le maillot de Tourcoing. Depuis 2002, le niveau a évolué. En France, Coutras ou Noisy ont beaucoup fait pour le Rink féminin. Mais, les championnats références sont ailleurs. Vanessa Daribo évolue en Espagne. Moi j’ai évolué en Espagne et en Suisse. Cela nous a forgé. A Coutras, aujourd’hui, nous avons monté une équipe qui évolue en N3, avec les garçons, pour avoir des matchs toutes les semaines comme en Espagne ».

Isabelle Cottel : « C’est une grande aventure »

Pour finir, Isabelle Cottel, présidente du HCF Tourcoing, club organisateur, a pris la parole pour faire un point sur l’organisation à quelques heures du lancement de la compétition :

« Une fois que ça sera parti, nous allons pouvoir souffler et profiter.

Le fait de passer de 14 à 15 nations, puis de revenir à 14, ce n’est pas trop perturbant. A force, on s’y fait. Nous avions juste peur le matin en ouvrant notre boite mail (rires).

Nous avons environ 60 bénévoles. C’est une grande aventure qui dépasse de beaucoup les licenciés du club. D’autres clubs de Tourcoing nous ont rejoint dans l’aventure.

En 1986, pour le championnat du monde de Volley à Tourcoing ? Je ne le savais pas. A vrai dire, je n’étais pas dans la région !

Des emissaires Tanzaniens arrivent samedi, ils seront quatre.

Ce mondial est aussi une grande aventure pour la région et la ville de Tourcoing, qui ont été à nos côtés dès le début »

Liens utiles

Notre page dédiée à l'événement

Texte et photo : Joffrey Vanholle
Mis en ligne  le 23 October 2014 - Lu 224 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB